Défense de Berg-op-Zoom (1814)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Siège de Berg-op-Zoom.
Défense de Berg-op-Zoom
Plan de la forteresse de Berg-op-Zoom en 1747.
Plan de la forteresse de Berg-op-Zoom en 1747.
Informations générales
Date 8 mars 1814
Lieu Berg-op-Zoom (Pays-Bas)
Issue victoire française
Belligérants
Drapeau de l'Empire français Empire français Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Commandants
Guilin Laurent Bizanet Thomas Graham (baron Lynedoch)
Forces en présence
2 700 hommes[1] 4 000 hommes[1]
Pertes
500 morts et blessés,
100 prisonniers[1]
2 100 tués, blessés et prisonniers[1]
Batailles
Campagne de Russie (1812)

Mir · Moguilev · Ostrovno · Kliastitsy · Smolensk · 1re Polotsk · Valoutino · Moskova · Moscou · Winkowo · Maloyaroslavets · 2e Polotsk · Czaśniki · Viazma · Smoliani · Krasnoï · Bérézina


Campagne d'Allemagne (1813)
Dantzig · Lützen · Bautzen · Hoyerswerda · Goldberg · Gross Beeren · Katzbach · Dresde · Kulm · Dennewitz · Leipzig · Hanau · Sehested · Torgau · Hambourg


Campagne de France (1814)
Metz · Brienne · La Rothière

Campagne des Six-Jours : Champaubert · Montmirail · Château-Thierry · Vauchamps
Mormant · Montereau · Bar-sur-Aube · Craonne · Laon · Reims · Arcis-sur-Aube · Fère-Champenoise · Claye · Villeparisis · Paris
Front italien : Trieste · Mincio

La défense de Berg-op-Zoom oppose la garnison française commandée par le général Bizanet à un contingent britannique aux ordres du général Graham. La confrontation a lieu le 8 mars 1814.

À Berg-op-Zoom, le général Bizanet avait 2 700 combattants. Un général britannique, à la faveur de la nuit et d'intelligences avec les habitants, s'y introduit avec 4 800 hommes d'élite. Ils sont dans la place ; la population est pour eux ; on se bat dans toutes les rues, et la presque totalité de la troupe britannique est tuée ou demeure prisonnière. Bizanet reste maître de la place jusqu'à la signature de la paix.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Digby Smith, The Greenhill Napoleonic Wars Data Book : Actions and Losses in Personnel, Colours, Standards and Artillery, 1792-1815, Greenhill Books,‎ 1998 (ISBN 1-85367-276-9), p. 508-509

Sources[modifier | modifier le code]

« Guilin Laurent Bizanet », dans Charles Mullié, Biographie des célébrités militaires des armées de terre et de mer de 1789 à 1850,‎ 1852 [détail de l’édition]