Arc de Septime Sévère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Arc de Septime Sévère (forum Boarium)
Arc de Septime Sévère
Arc de Septime Sévère
Arc de Septime Sévère

Lieu de construction Forum Romanum
Date de construction 203 ap. J.-C.
Ordonné par Septime Sévère
Type de bâtiment Arc de triomphe
Le plan de Rome ci-dessous est intemporel.
Planrome2b.png
Arc de Septime Sévère
Localisation de l'Arc de Septime Sévère dans la Rome Antique (en rouge)
Coordonnées 41° 53′ 34″ N 12° 29′ 05″ E / 41.892778, 12.48472241° 53′ 34″ Nord 12° 29′ 05″ Est / 41.892778, 12.484722  
Liste des monuments de la Rome antique

L'Arc de Septime Sévère est un arc de triomphe antique qui se trouve à Rome à une extrémité du Forum, au pied de la colline du Capitole.

Il a été érigé en 203 ap. J.-C. pour glorifier les victoires militaires de l'empereur Septime Sévère et ses fils Geta et Caracalla sur les Parthes[1]. C'est une construction de marbre, comportant une arche principale encadrée de deux arches plus petites. Les façades sont richement décorées de colonnes, d'entablements et de bas-reliefs. Sur l'attique de chaque façade, est gravée une large inscription dédicatoire. Originellement, les lettres gravées en creux recevaient des lettres de bronze aujourd'hui disparues.

Un quadrige de bronze, conduit par l'empereur et ses deux fils, couronnait l'arc à l'origine. Un escalier permet d'accéder à la plate-forme supérieure.

Le type architectural de cet arc de triomphe a notamment inspiré la conception de l'Arc de Constantin ainsi que celle, au tout début du XIXe siècle, de l'Arc du Carrousel à Paris.

La dédicace[modifier | modifier le code]

Transcription[modifier | modifier le code]

Sommet de la façade portant la dédicace.
Imp(eratori) Caes(ari) Lucio Septimio M(arci) fil(io) Seuero Pio Pertinaci Aug(usto) patri patriae Parthico Arabico et | Parthico Adiabenico pontific(i) maximo tribunic(ia) potest(ate) XI imp(eratori) XI, co(n)s(uli) III proco(n)s(uli) et | imp(eratori) Caes(ari) M(arco) Aurelio L(ucii) fil(io)[2]

Les façades sont richement décorées de colonnes, d'entablements et de bas-reliefs. Sur l'attique de chaque façade, est gravée une large inscription dédicatoire. Originellement, les lettres gravées en creux recevaient des lettres de bronze aujourd'hui disparues (pour la plupart).

Traduction[modifier | modifier le code]

Relevé fait en 1676 par Joseph Marie de Suarès, évêque de Vaison-la-Romaine, pour le cardinal Barberini

À l'Empereur César Lucius Septimius Severus, Pertinax, fils de Marcus, le Pieux, Père de la patrie, Parthique arabique, Parthique adiabénique, grand pontife, ayant détenu 11 fois la puissance tribunicienne et ayant été salué imperator pour la onzième fois, consul pour la troisième fois, proconsul, et à l'Empereur César Marcus Aurelius, fils de Lucius, Antonin Auguste le Pieux, ayant détenu heureusement la puissance tribunicienne six fois, consul, proconsul, Père de la patrie, aux princes très grands et très vaillants, pour avoir restauré l'État et agrandi l'empire du peuple romain au-dedans et au-dehors, grâce à leurs mérites visibles, Le Sénat et le peuple romain [ont élevé ce monument].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Septime Sévère a aussi entrepris la construction d'un autre arc de triomphe dans la cité de Leptis Magna en Libye.
  2. CIL VI, 1033=CIL 06, 31230 = CIL 06, 36881 = D 00425 = AE 2003, +00267