Adrien Auzout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Auzout.

Adrien Auzout, né à Rouen le 28 janvier 1622 et mort à Rome le 23 mai 1691 (à 69 ans), est un astronome et physicien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d’un clerc à la cour de Rouen, Adrien Auzout s'introduit dans le monde savant en fréquentant à Rouen Blaise Pascal. En 1648, il entame une correspondance avec Marin Mersenne, puis rejoint le cercle savant constitué autour de Henri Louis Habert de Montmor. Il plaide, à la suite d’observations de comètes effectuées en 1664-65, en faveur de leur orbite elliptique ou parabolique, s'opposant en cela à son rival Johannes Hevelius. Il est un des membres fondateurs de l’Observatoire royal. Acquis aux idées de Huygens, il travaille en 1667-68 avec Jean Picard à appliquer la lunette au quart de cercle et à construire le micromètre à fil mobile servant à mesurer le diamètre apparent des corps célestes. En 1666, il entre à l’Académie des sciences mais la quitte en 1668, vraisemblablement à la suite de sa vive critique de la traduction de Vitruve par Claude Perrault et de la dispute qui s’ensuit. De son exil de vingt ans en Italie à la suite de ces évènements on sait peu de chose.

Auzout, cratère lunaire, porte son nom.

Publications[modifier | modifier le code]

On trouvera plusieurs textes d'Auzout dans l'Histoire de l'Académie royale des sciences, t. 7, partie 1, 1729.

Liste de mémoires[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La publication de Giuseppe Campani est de 1664. L'édition en ligne est de Pierre Mortier, 1735, à Amsterdam.
  2. Il s'agit de Robert Hooke.

Liens externes[modifier | modifier le code]