Ashigaru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ashigaru

Le mot ashigaru signifie « pied léger ». Ce sont les unités d'infanterie de base du Japon médiéval, principalement constituées de paysans coiffés du jingasa ; leur nom provient du peu d'armure dont ils disposaient, leur offrant une certaine mobilité mais peu de protection. L'arme du ashigaru était théoriquement le naginata (vouges) mais, avec le temps, leur armement a été de plus en plus constitué de yari (lances) pour finalement être remplacé par les arquebuses tanegashima ou teppo. Ils constituaient la majeure partie des troupes d'une armée et la presque totalité des troupes à pied.

Au départ simples paysans armés de manière désordonnée, ils devinrent de vrais troupes d'infanteries, armées de mousquets après l'apparition de ceux-ci au XVIe siècle. Redoutables en groupe, le rôle joué par ces troupes dans la victoire d'Oda Nobunaga sur la cavalerie Takeda à la bataille de Nagashino reste célèbre.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]