Aliens vs. Predator: Requiem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Alien vs Predator 2)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alien vs. Predator.

Aliens vs. Predator : Requiem

Titre original Aliens vs. Predator: Requiem
AVPR
Réalisation Colin et Greg Strause
Scénario Shane Salerno
Acteurs principaux
Sociétés de production Brandywine Productions
20th Century Fox
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction
Horreur
Sortie 2007
Durée 94 min (cinéma)
101 min (version longue)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Aliens vs. Predator: Requiem, également appelé sous l'acronymie AVPR, est un film de science-fiction américain réalisé par Colin et Greg Strause, sorti dans les salles à partir de fin 2007. C'est la suite d'Alien vs. Predator.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après les événements de Alien vs. Predator, un vaisseau spatial quitte la Terre transportant un Predator mort duquel émerge un Chestburster. Cette nouvelle créature hybride, le Predalien, s'introduit dans un vaisseau en partance pour la Terre. Il grandit rapidement et tue les trois Predators du vaisseau. Le dernier lui ayant tiré dessus, le vaisseau perd tout contrôle et chute sur la Terre. Il s'écrase dans la forêt près de Gunnison (Colorado).

L'hybride achève le Predator qui s'apprêtait à tout faire exploser. Ce qui ne devait jamais arriver se produit : plusieurs Facehuggers sortant d'un élevage du vaisseau se répandent dans la nature. Ils implantent des embryons dans un père et son fils à proximité et plusieurs sans-abri vivant dans les égouts. Un signal de détresse du vaisseau écrasé atteint sa planète et un Predator y répond, voyage jusqu'à la Terre et utilise sa technologie de pointe pour observer la cause de l'accident et suivre les Facehuggers. Il commence par effacer les preuves de la présence des Aliens en détruisant le vaisseau écrasé et en utilisant un liquide bleu pour dissoudre les Facehuggers et leurs victimes.

Pendant ce temps, l'ex-forçat Dallas Howard (Steven Pasquale) vient de rentrer à Gunnison, après son séjour en prison. Il est accueilli par le shérif Eddie Morales (John Ortiz) et renoue avec son jeune frère Ricky (Johnny Lewis). Ricky est amoureux de sa camarade de classe Jesse (Kristen Hager) et est harcelé par le petit ami de celle-ci, Dale (David Paetkau), et deux de ses amis. Kelly O'Brien (Reiko Aylesworth) rentre également à Gunnison après le service militaire, et renoue avec son mari Tim (Sam Trammell) et sa fille Molly (Ariel Gade). Darcy, la femme et la mère des deux premières victimes, distribue des avis de disparition.

Le Predator suit la trace (et les victimes) des Aliens dans les égouts, qu'il met en quarantaine. Il tue les Aliens qui l'attaquent, mais le Predalien le repousse, ce qui permet aux Aliens et à lui-même de gagner la surface et de se disperser dans la ville. Le Predator en poursuit certains vers la centrale, où les dommages collatéraux de son armement provoquent une panne de courant de toute la ville. Il se fait blesser à la hanche. Ricky et Jesse se donnent rendez-vous à la piscine, mais sont interrompus par Dale et ses acolytes, de même que par la panne de courant. Un Alien pénètre dans le bâtiment et plonge dans la piscine, tuant les amis de Dale. Un autre Alien envahit la maison O'Brien, tuant Tim tandis que Kelly s'échappe avec Molly.

Kelly, Molly, Ricky, Jesse, Dale, Dallas, et le shérif Eddie, sans trop savoir à quoi ils ont affaire, vont dans un magasin d'armes pour rassembler de quoi se défendre. Les troupes de la Garde nationale prévenues par le shérif arrivent, mais sont rapidement encerclées et tuées par les Aliens qui se multiplient grâce au Predalien. Lorsque la bataille entre le Predator et les Aliens atteint le magasin, Dale est tué et le canon d'épaule du Predator est endommagé. Il est capable de le modifier en un blaster à main.

Comme les survivants tentent de s'échapper de la ville, ils établissent par l'équipement des soldats défunts le contact radio avec le colonel Stevens (Robert Joy), qui indique que l'évacuation aérienne est mise en place au centre de la ville. Kelly est méfiante à l'égard des intentions de l'armée, et parvient à convaincre un petit groupe (Dallas, Ricky, Jesse et le patron de Ricky) pour aller à l'hôpital où ils espèrent trouver un hélicoptère, tandis que le shérif et Darcy (qui a été récupérée après qu'elle eut découvert le corps de deux victimes) se dirigent vers la zone d'évacuation avec le reste des citoyens. L'hôpital, cependant, a été envahi par les Aliens et le Predalien. Le Predator arrive bientôt : Jesse est tuée, Ricky est blessé, et Dallas prend possession du canon blaster du Predator.

Alors que la bataille fait rage sur le toit, Dallas, Ricky, Kelly et Molly se frayent un chemin jusqu'à l'hélicoptère tandis que le Predator combat le Predalien au corps-à-corps. Les deux créatures se blessent mortellement l'une l'autre, comme un jet militaire arrive ; plutôt que d'un pont aérien de secours, c'est un bombardier, qui exécute une tactique nucléaire qui détruit toute la ville et tue tous les extraterrestres avec les citoyens restants. L'onde de choc expulse l'hélicoptère qui atterrit violemment dans une clairière, où les survivants sont secourus par l'armée. Le canon blaster du Predator est confisqué par le colonel Stevens et présenté à une madame Yutani (Françoise Yip) qui n'est autre que la fondatrice de Yutani Corporation.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et Légende doublage : VF = Version Française[1]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le tournage a débuté le 25 septembre 2006 à Vancouver.
  • Le groupe allemand Oomph! y chante la chanson Wach Auf!
  • Les frères Strause, réalisateurs du film, ont laissé entendre qu'ils projetaient un éventuel AVP3 ; celui-ci se déroulerait dans l'espace, donc peut-être à l'époque des films Alien.
  • Malgré son box-office correct à travers le monde, le film a pourtant été mal reçu, considéré par de nombreuses personnes comme étant une mauvaise suite commerciale du film original[2].

Box office[modifier | modifier le code]

  • Alt=Image de la Terre Mondial : 128 884 494 $
  • Drapeau des États-Unis États-Unis: 41 797 066 $
  • Drapeau de la France France : 5 711 339 $ (601 745 entrées)
  • International : 87 087 428 $

Un film hommage[modifier | modifier le code]

Il y a dans Aliens vs. Predator: Requiem un nombre important de références aux films des sagas Alien et Predator[3] :

  • Dans la bande-annonce, on peut lire « Sur Terre, tout le monde vous entend crier », référence à la bande-annonce d'Alien « Dans l'Espace, personne ne vous entend crier ».
  • Dans le générique de début, avant de voir AVPR (qui apparaît progressivement comme dans Alien, le huitième passager) et Aliens vs. Predator: Requiem (qui apparaît dans un flash comme dans Aliens, le retour), on entend le bruit que fait le détecteur de mouvements dans Aliens, le retour quand il émet un signal. C'est également le bruit que fait le radar lorsque le colonel Stevens suit la progression de l'avion vers la ville.
  • L'ambiance sombre et sinistre fait penser à Alien, le huitième passager.
  • Le titre Aliens vs. Predator, par rapport au premier Alien vs. Predator, suit la même logique que les films Aliens après Alien et Predators après Predator.
  • Au début du film, dans le vaisseau Predator, on peut brièvement apercevoir dans la salle des trophées un crâne de Space Jockey, du même type que dans le premier Alien, fossilisé.
  • Le thème du chasseur chassé, cher à Predator et Aliens, le retour, apparaît nettement au début du film, avec les premières victimes des Facehuggers sur Terre.
  • Le chien de Harry le clochard se nomme Dutch, comme le personnage de Schwarzenegger dans Predator.
  • Le face-à-face de l'Alien avec la femme fait penser au face-à-face de l'Alien avec Ripley dans Alien 3.
  • Après que le Predator se soigne, on passe à la scène du cimetière dans la version longue. Sur la tombe, on peut lire le nom de Hawkins, l'un des personnages de Predator qui avait été la première victime du Predator.
  • Tout comme Aliens 2 et Predator 2, cet Aliens vs. Predator 2 contient la scène où des contacts assistent impuissants à la défaite des combattants sans trop la voir.
  • Dans la version longue, un Alien transperce la tête d'un soldat en brisant une vitre derrière lui, scène qu'on a pu voir dans Alien 3 avec un détenu.
  • « Les femmes et les enfants d'abord » est une référence à Titanic de James Cameron, réalisateur d'Aliens, le retour.
  • Comme dans le premier Alien vs. Predator, un humain s'empare de l'arme du Predator ; cette fois, celle-ci ayant été modifiée, il peut s'en servir.
  • Lorsque l'on voit le radar avec le nom des hélicoptères, on peut constater qu'un de ces hélicoptères se nomme Black Hawk comme dans le film de Ridley Scott (réalisateur du premier Alien) La Chute du faucon noir.
  • Le Predator ôte toutes ses armes avant son duel contre le Predalien, comme lorsque le Predator se prépare à affronter le Major Dutch (Arnold Schwarzenegger) dans le film Predator.
  • Lors de leur combat final, le Predalien immobilisé se sert à plusieurs reprises de sa seconde mâchoire pour abattre le Predator, de la même façon que la Reine essaie de tuer Ripley à la fin de Aliens, le retour.
  • À la fin du film, la fillette demande à sa mère si les monstres sont partis, en écho à Aliens, le retour où Newt pose la même question à Ripley.
  • Dans la scène finale, l'arme du Predator défunt est confiée à une personne nommée Mme Yutani. Il s'agit de la fondatrice et PDG de Yutani Corporation, rivale de Weyland Industries (déjà vue dans Alien vs. Predator). On peut supposer que cette technologie va fournir une aide à la recherche scientifique et accélérer l'expansion vers l'espace des humains. Dans le futur, les deux sociétés fusionneront pour former la compagnie Weyland-Yutani, qui tire les ficelles dans les films et jeux Alien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche VF du film sur Allodoublage, consulté le 27 août 2012
  2. Par exemple, vidéos de certaines personnes sur YouTube et critiques globales sur Allociné
  3. Aliens Vs. Predator – Requiem - Robert Hospyan, FilmDeCulte

Annexe[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]