Stryker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stryker (homonymie).
photographie du Stryker
Stryker de l'US Army

Stryker est une famille de véhicule de combat d'infanterie à 8 roues et à transmission intégrale produit par General Dynamics Land Systems, et utilisé par l'United States Army depuis 2001. C'est le premier nouveau véhicule blindé à être entré en service depuis le M2 Bradley dans les années 1980. Il est basé sur le LAV III canadien.

Le Stryker est nommé en l'honneur de deux soldats américains tués en service lors de deux guerres différentes, l'un lors de la Seconde Guerre mondiale, l'autre lors de la guerre du Vietnam.

Historique[modifier | modifier le code]

Le projet du Stryker a été mis en valeur par le général Eric Shinseki quand celui-ci était Chef d'état-major de l'US Army. La décision de créer des brigades de combat basé sur ce blindé léger à lieu en octobre 1999[1].

L’US Army a commandé initialement en novembre 2000 un contrat de quatre milliards de dollars américain (~environ trois milliards d'euro) 2 131 Stryker devant équiper initialement six brigades jusqu’en 2008. Les premiers engins sont livrés en avril 2002. En mai 2003, la première Stryker brigade combat team (SBCT) est évaluée dans l’exercice Arrowhead Lightning II et quelques mois plus tard, elle est engagée en Irak.

Ce type de bridage à un effectif moyen, après renforcement, d'environ 4 500 hommes et dispose de 300 Stryker. Un effort important est d’abord fait pour mettre à terre le maximum de combattants, 1 300 pour une SBCT contre 1060 dans les brigades légères et 790 dans une brigade Bradley.

En 2014, il semble que l’US Army n’envisage de dissoudre qu’une seule SBCT sur huit d’active contre deux légères (sur dix) et six blindés (sur seize)[2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Stryker du 2e régiment de cavalerie en manœuvre en Bulgarie en 2009.

Avec un équipage de 2 hommes et pouvant transporter jusqu'à 9 hommes de troupe selon les versions, le Stryker a été créé comme une nouvelle génération d'équipements, connectés numériquement par des réseaux militaires comme ISTAR, augmentant de beaucoup l'efficacité des unités et leur capacité à réagir face à des forces ennemies dans la doctrine Network Centric Warfare. Des ordinateurs facilitent la reconnaissance et permettent d'éviter les tirs amis, le commandant et le conducteur possèdent une vue télescopique et une vision nocturne. Le blindage est conçu pour résister, en théorie, à la charge creuse d'un lance-roquettes.

Le Stryker dispose d'un armement varié selon les missions et monté sur une station d'arme télécommandée (en) Protector M151 (en) afin d'éviter d'exposer son équipage.

Il n'est pas amphibie, mais son plancher est étanche. Il peut donc traverser des gués et petits ruisseaux.

Versions et production[modifier | modifier le code]

photographie du Stryker
Soldats se déployant d'un Stryker de l'US Army qui effectue un tir de suppression pendant un exercice.

En juillet 2012, un total de 4 466 Strykers ont été commandés par l'US Army ; À cette date, elle en met en ligne environ 4 200. Il est décidé que 760 doivent être modifiés pour avoir une configuration à double-coque en V pour améliorer leur résistance aux mines. [3]

Il se décline en deux variantes principales, le M1126 « Infantry Carrier Vehicle » (ICV) et le M1128 « Mobile Gun System » (MGS) équipé d'une version légère du canon M1 Abrams, le M68A1E4 de 105 mm.

  • M1126, "Véhicule de Transport d'infanterie", ou « Infantry Carrier Vehicle » (ICV)
  • M1128, "Système d'Artillerie Mobile", ou « Mobile Gun System » (MGS)

Et en huit autres configurations dérivées, toutes produites en série de nos jours:

  • M1127 « Reconnaissance Vehicle » (RV),
  • M1129 « Mortar Carrier » (MC),
  • M1130 « Command Vehicle » (CV),
  • M1131 « Fire Support Vehicle » (FSV),
  • M1132 « Engineer Squad Vehicle » (ESV),
  • M1133 « Medical Evacuation Vehicle » (MEV),
  • M1134 « Anti-tank Guided Missile Vehicle » (ATGM),
  • M1135 « NBC Reconnaissance Vehicle » (NBCRV).

Déploiement[modifier | modifier le code]

Stryker en Irak.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Le Stryker fait plusieurs apparitions dans les films et jeux vidéo

  • Dans la Mission 'Exode' du jeu vidéo Call of Duty: Modern Warfare 2, où il soutient le joueur et son unité.
  • Dans le pack "armored kill" de Battlefield 3.
  • Dans le film L'Incroyable Hulk, où il sert de véhicule de commandement au général Ross.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Goya, « BH-L'expérience Stryker », sur La voie de l’épée,‎ 9 juin 2012 (consulté le 7 septembre 2014).
  2. Michel Goya, « Dix ans d’expérience des brigades numérisées Stryker », Centre de doctrine d'emploi des forces,‎ 16 mai 2014
  3. Paul McLeary, « U.S. Army Maps Out Postwar Vehicle Needs », sur Defense News,‎ 11 juillet 2012 (consulté le 14 juillet 2012)
  4. Le Point.fr le 19 août 2010[1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]