Amara Sy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sy.
Amara Sy Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Drapeau du Mali Mali
Naissance 28 août 1981 (33 ans)
Paris
Taille 2,02 m (6 8)
Poids 95 kg (209 lb)
Surnom L'Amiral
Situation en club
Club actuel Drapeau : France ASVEL Lyon-Villeurbanne
Poste Ailier
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009
2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
Lyon-Villeurbanne
Lyon-Villeurbanne
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
Le Mans
Le Mans
Lyon-Villeurbanne
Lyon-Villeurbanne
AEK Athènes
Lyon-Villeurbanne
Jam de Bakersfield
CB Murcie
Orléans
Orléans
Lyon-Villeurbanne
Lyon-Villeurbanne
-
-
-
10,0
08,0
10,0
12,2
08,4
-
13,2
-
-
08,5
12,8
11,9
-

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Amary Sy, né le 28 août 1981 à Paris, est un joueur franco-malien de basket-ball.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord joueur de football, ses amis de Cergy (Val-d'Oise) le convainquent de se lancer dans le basket avec eux.

Il a fait ses débuts à l'Entente Cergy Osny Pontoise BB puis a intégré le centre de formation de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) et de Villeurbanne (Rhône), où il est devenu champion de France en 2002. Mais en délicatesse avec ses dirigeants, il est transféré au Mans où il devient un joueur majeur. Après trois saisons dans la Sarthe, il retourne à l'ASVEL. Entre temps il participe au battleground[Quoi ?] et devient le « kings of the world » en battant les meilleurs joueurs de un contre un des États-Unis, une réelle performance car aucun autre Français ne l'avait fait avant lui[réf. nécessaire]. En 2005, il est élu MVP du All-Star Game. En 2009, le Bakersfield Jam sélectionne Amara Sy en quatrième position de la draft de la NBA D-League.

Ayant choisi la sélection malienne, il ne peut prétendre à rejoindre l'équipe de France.

Son surnom est « l'Amiral ».

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Coursimault L, « Adieu l'Entente orléanaise, bonjour Orléans Loiret basket », La République du Centre,‎ 24 juillet 2010, p. 23.