Adolphe Monticelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monticelli.

Adolphe Monticelli

alt=Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Adolphe Joseph Thomas Monticelli
Naissance 14 octobre 1824
Marseille
Décès 29 juin 1886 (à 61 ans)
Marseille
Nationalité Français Drapeau de la France
Activités Peintre
Influencé par Eugène Delacroix
Influença Vincent van Gogh

Adolphe Monticelli, né le 14 octobre 1824 à Marseille[1], et mort dans sa ville natale le 29 juin 1886[2], est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adolphe Monticelli fut influencé à la fois par Eugène Delacroix, les œuvres du Louvre et l'atmosphère provençale, plus que par les voyages en Orient qu'il ne fit pas. Les peintres marseillais tels que Fabius Brest ou Alfred Chataud lui communiquent dans leurs œuvres leurs impressions de voyage, et lui inspirent peut-être ses scènes de harem et ses entrées de mosquées. Sa touche audacieuse, empâtée est proche de celle de Narcisse Diaz de la Pena ou de Félix Ziem dont il a suivi les cours. Léon Chave est considéré comme son principal mécène à Marseille. En 1865 il reçoit de Napoléon III la commande d'une décoration pour le palais des Tuileries. En 1885 , à la suite d'une attaque il est frappé de paralysie ne laissant libre que ses yeux et son cerveau. Il meurt le 29 juin 1886, entouré de ses amis.

Monticelli et Van Gogh[modifier | modifier le code]

Van Gogh s’est inspiré de Monticelli, qu’il ne rencontra jamais puisque ce dernier meurt en 1886 quelques mois avant que Vincent n’arrive à Paris. Mais, une fois installé à Arles, Van Gogh étudie la technique de Monticelli et expérimente pour certaines œuvres cette peinture colorée et particulièrement expressive. «  Monticelli prenait quelquefois un bouquet de fleurs pour motif de rassembler sur un seul panneau toute la gamme de ses tons les plus riches et les mieux équilibrés » écrira Vincent à son frère Théo, en mars 1888.

Œuvres[modifier | modifier le code]

(liste non exhaustive)

Dessins, aquarelles[modifier | modifier le code]

Peintures[modifier | modifier le code]

  • s.d. - Les élégantes au parc St Cloud , hsp, traces de signature en bas à droite, dim; 34 x67,5 cm, authentifiée et confirmée par Mr Marc Stammegna, (vente Deburaux, Barbizon le 3 juin 2007, lot n°156, p.76 du catalogue:"L'école de Barbizon")

Gravures, lithographies[modifier | modifier le code]

Salons[modifier | modifier le code]

Expositions, galeries[modifier | modifier le code]

Prix, récompenses[modifier | modifier le code]

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

Auguste Carli, Monument à Monticelli (1909), Marseille, Palais Longchamp.
  • Un Monument à Monticelli réalisé par le sculpteur Auguste Carli a été érigé en 1909 à Marseille sur le cours du Chapitre. Les travaux du métro ont entraîné son démontage au début des années 1970. Il a été réérigé dans la même ville, au palais Longchamp.
  • La Fondation Monticelli a été inaugurée en février 2010 dans le quartier de l'Estaque à Marseille. Elle expose quelques-unes des œuvres les plus représentatives de Monticelli ainsi que des peintures d'autres maîtres provençaux, comme Jean-Baptiste Olive[3].
  • Du 16 septembre 2008 au 11 janvier 2009 s'est tenu une exposition dans l'enceinte de la Vieille Charité à Marseille pour confronter les œuvres de Monticelli avec celles de Van Gogh. Cette exposition fut une occasion pour rappeler l'admiration que ce dernier portait à Monticelli[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :