The Phillips Collection

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Phillips Collection
Image illustrative de l'article The Phillips Collection
Informations géographiques
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État District de Columbia
Ville Washington
Coordonnées 38° 54′ 41″ N 77° 02′ 48″ O / 38.911389, -77.046667 ()38° 54′ 41″ Nord 77° 02′ 48″ Ouest / 38.911389, -77.046667 ()  
Informations générales
Date d’inauguration 1921
Informations visiteurs
Site web www.phillipscollection.org

Géolocalisation sur la carte : Washington, D.C.

(Voir situation sur carte : Washington, D.C.)
The Phillips Collection

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
The Phillips Collection

The Phillips Collection (littéralement, « La Collection Phillips ») est un musée de Washington abritant l'une des plus importantes collection mondiale de peintures, créée par le critique d'art et collectionneur Duncan Phillips en 1921.

La Collection[modifier | modifier le code]

On y trouve des œuvres de nombreux peintres allant de la Renaissance à l'art contemporain, parmi lesquels El Greco, Cézanne, Degas, Auguste Renoir, Vincent van Gogh (Les Paveurs), Pierre Bonnard, Georges Rouault, Mark Rothko et Nicolas de Staël.

Braque, l'emblème du musée[modifier | modifier le code]

Duncan Phillips qui était un admirateur de Georges Braque, en particulier du tableau L'Oiseau (Bird) huile sur toile, 1956, 45,72 × 49,53 cm, L'Oiseau a fini par acheter le tableau peu avant sa mort en 1966[1]. Il est maintenant l'emblème et le logo de la Phillips collection.

Lors de l'exposition de ce tableau en 1956 à la galerie Maeght, Duncan Phillips n'avait pas les moyens d'acquérir ce tableau. Il a demandé à Braque l'autorisation de faire reproduire l'Oiseau en bas-relief d'après un des oiseaux en vol du peintre. Exécutée en granit brun par Pierre Bourdelle, fils de Antoine Bourdelle, l'œuvre a trouvé sa place en 1960 au-dessus de la porte d'une nouvelle annexe[2].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alex Danchev, Georges Braque, le défi silencieux, Éditions Hazan,‎ 2013, 367 p. (ISBN 978-2-7541-0701-3), p. 236
  2. Alex Danchev, Georges Braque, le défi silencieux, Éditions Hazan,‎ 2013, 367 p. (ISBN 978-2-7541-0701-3), p. 237

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]