Alfred Chataud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marc Alfred Chataud (né à Marseille en 1833 - décédé à Alger en 1908) est un peintre orientaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est élève d'Émile Loubon de 1857 à 1860, puis il monte à Paris et travaille dans l'atelier de Charles Gleyre. Sa famille possédant des propriétés en Algérie, il effectue à partir de 1856, plusieurs séjours de courte durée dans ce pays, avant de s'y installer définitivement en 1892, près de Sidi Moussa. Il expose aux Salons de 1864 à 1885 des toiles à sujets orientalistes. Pendant plusieurs années, il est influencé par le style mélodramatique d'Henri Regnault[1] et peint un orient de fantaisie (Un drame dans le sérail), mais il abandonne ce style en apprenant à connaître l'Algérie et trouve une nouvelle inspiration dans les vieux quartiers d'Alger ou de Tlemcen ainsi que dans la vie de ses habitants. Il participe à la fondation de la Société des Artistes Algériens dont il devient vice-président en 1904.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Lynne Thornton, Les Orientalistes, Peintres voyageurs page 46

Sources[modifier | modifier le code]

  • André Alauzen, Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence Alpes Côte d'Azur, Éditions Jeanne Laffitte, 1986, Marseille, ISBN 2-86276-131-1
  • Lynne Thornton, Les Orientalistes, Peintres voyageurs, ACR Éditions Poche Couleur, 1994, Courbevoie, ISBN 2-86770-060-4

Sur les autres projets Wikimedia :