Accidents et incidents de DC-10

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le tableau ci-dessous présente les accidents ou incidents graves dans lesquels fut impliqué le Douglas DC-10. Certains actes de piraterie aérienne ou de terrorisme ayant entraîné des dommages à l'appareil sont également relevés.

Le bilan en vies humaines est indiqué de la façon suivante : nombre total de tués / nombre total d'occupants + tués au sol.

Date Modèle Identité no Opérateur Bilan Lieu Circonstances
12/06/1972 DC-10-10 N103AA 46503/5 American Airlines &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/67 Windsor L'appareil du vol 96 d'American Airlines parvient à revenir au Detroit-Metropolitan Airport et à s'y poser à la suite d'une décompression explosive et de la perte d'une partie des commandes de vol. La perte de la porte de soute en plein vol résulte d'une mauvaise conception du système de fermeture[1],[2].
03/11/1973 DC-10-10 N60NA 46700/14 National Airlines &0000000000000001.0000001/128 Socorro Une pale de compresseur du réacteur 3, situé à droite, perfore un hublot. Un passager est aspiré par l'ouverture à la suite de cette décompression explosive. L'appareil atterrit sans autre incident à l'aéroport d'Albuquerque.
17/12/1973 DC-10-30 EC-CBN 46925/87 Iberia &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/168 Boston Le vol Iberia 933 provenant de Madrid-Barajas heurte les balises lumineuses avant le seuil de la piste 33L par mauvais temps pour finir sa course sur le ventre 100 mètres après le seuil. L'appareil a été victime d'un cisaillement vertical de vent en approche finale.
03/03/1974 DC-10-10 TC-JAV 46704/29 Turkish Airlines &0000000000000346.000000346/346 Ermenonville 9 minutes après son décollage de Paris-Orly à destination de Londres-Heathrow, le vol Turkish Airlines 981 s'écrase en forêt d'Ermenonville à la suite d'une défectuosité dans le système de verrouillage de la porte ayant entraîné la perte de la porte de soute, une décompression explosive suivie de l'effondrement du plancher et la rupture des conduites des commandes de vol[1].
12/11/1975 DC-10-30CF N1032F 46826/109 Overseas National Airlines &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/139 New York Interruption du décollage à une vitesse d'environ 100 nœuds (180 km/h) après l'ingestion de mouettes dans le réacteur 3 entraînant un début d'incendie. Le train est fauché après que l'avion a quitté la piste mais les passagers (tous de la compagnie ONA) et l'équipage évacuent l'appareil qui est détruit.
01/01/1976 DC-10-30 LN-RKA 46868/171 Scandinavian Airlines System &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/13 Aéroport de Copenhague À la suite d'une ingestion de mouettes rieuses pesant de 241 à 338 grammes, l'appareil revient se poser sur l'aéroport de Copenhague.
02/01/1976 DC-10-30CF N1031F 46825/81 Overseas National Airlines &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/373 Istanbul Opérant pour la Saudi Arabian Airlines afin d'emmener des pèlerins vers Djeddah, l'appareil à destination d'Ankara doit se dérouter vers Istanbul à cause du mauvais temps. Durant l'approche, le pilote annonce un problème moteur et l'appareil effectue un atterrissage dur avant de sortir de la piste. L'avion est hors service
07/06/1976 DC-10-30 HB-IHH 46582/187 Swissair &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/139 Kinshasa Lors du décollage de l'aéroport de Kinshasa, un pneu du train principal droit éclate, causant une réaction en chaîne avec les autres pneumatiques du train, le contact des jantes sur la piste et l'ingestion des débris par le réacteur 3. Il finit sa course à 1 000 mètres de l'extrémité de la piste. Le moteur est détruit mais l'avion, fortement endommagé, sera par la suite réparé.
01/03/1978 DC-10-10 N68045 46904/44 Continental Airlines &0000000000000002.0000002/200 Los Angeles Défaillance de deux pneumatiques du train principal gauche, suivi d'un troisième, entraînant une annulation du décollage à forte vitesse. Le train d'atterrissage gauche cède après l'extrémité de la piste. L'appareil ne revolera plus.
25/05/1979 DC-10-10 N110AA 46510/22 American Airlines 271/271+2 Chicago American Airlines 191. Lors de la rotation de l'appareil en phase de décollage, le moteur 1 et son pylône d'attache se détachent de l'aile. Après avoir atteint une altitude de 100 mètres avec les ailes horizontales, il s'incline fortement sur le côté et plonge vers le sol, tuant tous ses passagers et deux personnes au sol. L'arrachement du moteur a détruit les circuits de commande hydraulique des volets de bord d'attaque, qui se sont rétractés sur l'aile gauche. Le système de contrôle (électrique) de position des volets étant lui aussi hors service, les pilotes n'ont pas été prévenus de la rétractation des volets de l'aile gauche. La forte dissymétrie de portance a conduit à une inclinaison en roulis incontrôlable. Les points d'attache des pylônes de moteur avaient été fragilisés par des opérations de démontage non conformes aux prescriptions du constructeur[1].
31/10/1979 DC-10-10 N903WA 46929/107 Western Airlines 72/88+1 Mexico Lors de l'atterrissage par temps de brouillard à Mexico, l'appareil touche l'herbe avec son train d'atterrissage gauche, tente de remettre les gaz avant de heurter du train droit un camion qui se trouvait sur la piste fermée au trafic aérien. Plan fixe horizontal et gouverne de profondeur endommagés, l'appareil vire à droite, heurte une cabine de pelle mécanique et finit sa course dans un bâtiment avant de prendre feu.
11/11/1979 DC-10-30 XA-DUH 46937 Aeroméxico &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/257 Luxembourg Le vol Aeromexico 945 reliant Francfort à Miami est victime d'un décrochage au-dessus de Luxembourg en montant vers l'altitude de 30 000 pieds. Une inspection menée après l'atterrissage à Miami révèle que l'extrémité des gouvernes de profondeur a disparu ainsi qu'une trappe de visite de la dérive sous le fuselage. L'incident est attribué à l'inaptitude de l'équipage à suivre les procédures adéquates lors de la montée.
28/11/1979 DC-10-30 ZK-NZP 46910/182 Air New Zealand &0000000000000257.000000257/257 Mont Erebus Lors d'un vol touristique, le vol 901 s'écrase contre le mont Erebus, en Antarctique, malgré une remise de gaz suite à une alarme GPWS. Une erreur de programmation du vol commise par la compagnie aérienne dans l'ordinateur de bord serait la cause de cet accident.
03/02/1981 DC-10-30 AP-AXE 46935/172 Pakistan International Airlines &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000 Karachi L'appareil prend feu au parking et est détruit.
23/01/1982 DC-10-30CF N113WA 47821/320 World Airways &0000000000000002.0000002/212 Boston Lors de son atterrissage, l'appareil touche à 2800 pieds du seuil, dépasse l'extrémité de la piste et finit sa course dans une zone d'eau peu profonde. Les autorités de l'aéroport sont accusées de ne pas avoir suffisamment bien dégivré la piste et de ne pas avoir suffisamment informé l'équipage.
13/09/1982 DC-10-30CF EC-DEG 46962/238 Spantax &0000000000000050.00000050/394 Malaga Le vol Spantax BX995 partant de Malaga s'apprête à décoller lorsque la bande de roulement du pneu droit de la roulette de nez commence à se détacher. Malgré la vitesse VR atteinte, le commandant décide d'annuler le décollage. L'appareil dépasse l'extrémité de piste à une vitesse de 110 nœuds, entre en collision avec un bâtiment de l'ILS, traverse une barrière puis une autoroute et entre en collision avec une construction agricole avant de stopper à 450 mètres de la piste.
03/06/1983 DC-10-30 PH-DTE 46554/84 KLM &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/27 Panama City L'appareil est endommagé à la suite d'une sortie de piste sur du sol meuble et l'effacement du train avant. L'appareil sera cependant réparé.
23/12/1983 DC-10-30 HL7339 46960/237 Korean Air &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/3 Anchorage Suite à un fort brouillard, l'équipage coréen, désorienté, se trompe de piste au décollage et entre en collision frontale avec un Piper PA-31 dont les 9 occupants sont blessés et finit sa course 440 mètres au-delà de l'extrémité de la piste. L'appareil est hors service.
28/02/1984 DC-10-30 LN-RKB 46871/219 Scandinavian Airlines System &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/177 New York Après avoir touché la piste à 1 440 mètres de son seuil, le vol SAS 901 achève sa course dans des eaux peu profondes à droite de l'axe en évitant le balisage lumineux. L'appareil a été réparé.
21/09/1984 DC-10-30 YA-LAS 47888/291 Ariana Afghan Airlines &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000 Kaboul L'appareil est atteint par des tirs de balles explosives, causant des dommages aux systèmes hydrauliques 1 et 3. Il revola par la suite.
27/06/1985 DC-10-10 N129AA 46996/270 American Airlines &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/270 San Juan Le décollage du vol 633 est interrompu à la suite de vibrations ressenties par l'équipage après la défaillance d'une roue. L'appareil qui achève sa course dans un lagon ne peut mettre en œuvre que 4 des 8 toboggans d'évacuation à cause des arbres, de l'eau, de l'attitude de l'appareil et d'un désarmement accidentel de l'un d'eux.
10/08/1986 DC-10-40 N184AT 46751/36 American Trans Air &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000 Chicago Feu accidentel au sol au cours d'opérations de maintenance.
10/01/1987 DC-10-30 5N-ANR 46968/243 Nigeria Airways &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/9 Ilorin L'appareil a dépassé la piste lors d'une séance de touch-and-go avant de prendre feu. Il est détruit.
17/09/1987 KC-10A 82-0190 48212/382 USAF &0000000000000001.0000001/3 Barksdale AFB Au sol, une explosion localisée entre les réservoirs avant et les réservoirs centraux d'ailes consume tout l'avant de l'appareil faisant une victime.
21/05/1988 DC-10-30 N136AA 47846/69 American Airlines &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/254 Dallas Décollage avorté du vol American 70 à la suite d'une fausse alarme sur les becs de bord d'attaque. L'appareil dépasse l'extrémité de la piste et finit sa course sur le nez après la défaillance de 8 des 10 ensembles de freinage. L'enquête montre une usure excessive préalable de ces freins.
19/07/1989 DC-10-10 N1819U 46618/118 United Airlines &0000000000000111.000000111/296 Sioux City Suite à une défaillance du réacteur 2, l'appareil du vol United 232 est privé de ses commandes hydrauliques. Il reste manœuvrable en tangage et en roulis grâce à l'application dissymétrique de la puissance des réacteurs d'aile. Il se pose en catastrophe sur la plus courte des pistes de l'aéroport de Sioux City, se brise et prend feu. L'enquête montre l'inaptitude des procédures de maintenance à détecter un phénomène de fatigue.
27/07/1989 DC-10-30 HL7328 47887/125 Korean Air 75/199+4 Tripoli Parti de Séoul, le vol Korean Air 803 s'écrase peu avant la piste en heurtant 4 maisons et quelques voitures. La visibilité était très mauvaise sur Tripoli et l'ILS de la piste 27 ne fonctionnait pas.
19/09/1989 DC-10-30 N54629 46852/125 UTA &0000000000000171.000000171/171 Ténéré Explosion en vol du vol UTA 772 46 minutes après son décollage de N'Djamena à destination de Paris Charles-de-Gaulle alors qu'il croisait à une altitude de 35 000 pieds. L'attentat a fait 171 victimes de 17 nationalités différentes. La charge probablement dissimulée dans une valise embarquée à Brazzaville était placée dans un container en position 13-R de la soute cargo avant.
21/12/1992 DC-10-30CF PH-MBN 46924/218 Martinair Holland &0000000000000056.00000056/340 Faro Le vol Martinair 495 provenant d'Amsterdam-Schiphol s'écrase à l'atterrissage suite à une prise de contact trop brutale du train d'atterrissage droit à cause d'un vent traversier dépassant les limites de l'appareil et à une réduction de vitesse trop hâtive. Après avoir perdu son aile, l'appareil glisse et prend feu. Les autorités néerlandaises attribuent de leur côté l'accident à un cisaillement vertical de vent (windshear).
14/04/1993 DC-10-30 N139AA 46711/105 American Airlines &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/202 Dallas Sortie de piste à l'atterrissage par vent traversier du vol 102 d'American Airlines provenant d'Honolulu. Le train avant et le train gauche sont fauchés lorsque l'appareil rencontre un sol meuble.
27/11/1993 DC-10-30 YV-135C 46971/258 Viasa &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/123 Buenos Aires Le vol Viasa 940 est victime d'un phénomène d'aquaplanage après avoir atterri sur la piste 35 de Buenos Aires par mauvais temps. Il finit sa course sur le nez en endommageant les deux réacteurs après avoir dépassé l'extrémité de la piste de 180 mètres et rencontré un sol meuble. Stocké, l'appareil sera ferraillé en novembre 1998.
19/10/1995 DC-10-30ER C-GCPF 46543/341 Canadian Airlines International &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/257 Vancouver Après avoir entendu une sourde détonation, l'équipage décide d'avorter son décollage deux secondes environ après avoir atteint la vitesse V1. L'appareil finit sa course sur le nez après avoir dépassé l'extrémité de la piste de 400 pieds. L'enquête montre que le moteur 1 a été victime d'un décrochage du compresseur causé par la rupture d'aubes du compresseur haute pression. Le mécanisme à l'origine de la rupture des aubes n'a pu être déterminé, mais les dommages au compresseur ont été causés graduellement.
13/06/1996 DC-10-30 PK-GIE 46685/284 Garuda Indonesia Airways &0000000000000003.0000003/275 Aéroport de Fukuoka Le décollage du vol 865 est interrompu à la suite de la défaillance du réacteur 1 au moment de la rotation. Alors qu'il est en l'air, il reprend contact avec la piste avant de dépasser l'extrémité de cette dernière, de passer à travers une barrière et une route et de prendre feu. L'enquête montrera que les aubes de turbines défaillantes avaient dépassé la limite des 6000 cycles.
05/09/1996 DC-10-10CF N68055 47809/191 Federal Express &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/5 Newburgh Feu d'origine indéterminée dans la soute cargo. L'atterrissage d'urgence du vol 1406 est réalisé à Newburgh 20 minutes après le déclenchement des alarmes. Parqué sur un taxiway, l'équipage dans le cockpit évacue l'appareil en utilisant une corde (l'appareil était toujours pressurisé) tandis que les autres évacuent par une porte latérale. Malgré la présence des pompiers, le feu redouble 40 minutes après l'atterrissage et ne sera éteint qu'après 4 heures de lutte. L'appareil baptisé "Chandra Renee" est hors service.
21/12/1999 DC-10-30 F-GTDI 46890/77 AOM French Airlines 16/314+2 Guatemala L'appareil loué par Cubana auprès de AOM French Airlines efface la piste 19 humide de Guatemala City à l'atterrissage, dévale une pente et achève sa course mortelle contre 10 maisons. L'incident intervient à l'issue d'une approche visuelle stabilisée avec utilisation du PAPI.
30/04/2000 DC-10-30F N800WR 46955/228 DAS Air Cargo (en) &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/7 Entebbe Atterrissage trop long et dépassement de piste sur l'aéroport d'Entebbe du vol 405 de Das Air Cargo. Il finit sa course dans le lac Victoria à une centaine de mètres de l'extrémité de piste. Les membres d'équipage sont recueillis par un radeau 10 minutes après l'accident, l'appareil est définitivement hors service.
23/12/2000 DC-10-10 N132AA 47827/294 American Airlines &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/154 Papeete-Faaa Le vol Hawaiian Airlines 481 (loué auprès d'American Airlines) finit sa course d'atterrissage le nez dans un lagon. L'équipage a mal évalué le risque d'une tempête se développant sur la zone, s'est focalisé sur la tenue de sa trajectoire au centre de la piste à cause d'un vent traversier et a déployé trop tardivement les spoilers.
06/03/2001 DC-10-10F N375FE 46613/42 Federal Express &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/4 Boston Au départ de l'aéroport Boston-Logan, des étincelles sont observées au niveau du réacteur 2 (réacteur central sous la dérive) sur le vol Federal Express 1610. Le pilote déclare une situation d'urgence et l'appareil revient se poser en piste 4R. Le réacteur explose alors et prend feu avant d'être éteint par les secours. L'enquête démontrera le non-respect des procédures d'inspection de l'entrée d'air et l'absence de dégivrage. Convoyé vers Mobile, l'appareil reprendra du service le 30 juin 2001.
27/04/2002 DC-10-40F N141WE 46661/224 Centurion Air Cargo (en) &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/5 San Salvador Au moment de la rotation, au décollage de la piste de San Salvador, l'équipage ressent un bruit sourd et se rend compte de la perte des systèmes hydrauliques 1 et 2. Il parvient cependant à atterrir et à stopper. Des dommages ont été occasionnés à l'aile gauche au-dessus du train d'atterrissage gauche par la présence de pièces présentes sur la piste (grille d'inverseur de poussée d'un Boeing 727) qui ont fait éclater un pneumatique, rappelant ainsi les circonstances de l'accident du Concorde le 25 juillet 2000.
06/07/2003 DC-10-30F OB-1749 46891/127 Cielos del Peru &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/4 Curitiba L'appareil opérant un vol cargo quitte la piste détrempée à l'atterrissage avant de s'arrêter 300 mètres après son extrémité. Des dommages sont occasionnés au réacteur 1 ainsi qu'au train d'atterrissage principal après la collision avec des antennes ILS. L'appareil sera réparé par la suite.
18/12/2003 MD-10F N364FE 46600/4 FedEx &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/7 Memphis Malgré un début d'atterrissage apparemment correct, le vol FedEx 647 dérive vers la droite de l'axe de la piste pour s'arrêter dans l'herbe. Peu après, une explosion retentit sur la droite de l'appareil qui est rapidement évacué par son équipage. L'appareil est hors service.
28/04/2004 DC-10-30F N189AX 48277/354 Centurion Air Cargo (en) &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/3 Bogota Opérant au nom de la compagnie Líneas Aéreas Suramericanas (en), l'appareil est victime d'un nid de poule sur la piste 13L de l'aéroport de Bogotá, dépasse l'extrémité en heurtant un élément du localizer de l'ILS. La partie gauche du stabilisateur horizontal est presque complètement cisaillé, le train d'atterrissage est fauché, entraînant des dommages sous le fuselage, les ailes ainsi qu'aux nacelles moteur.
01/07/2005 DC-10-30ER S2-ADN 46542/295 Biman Bangladesh Airlines &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/216 Chittagong Le vol Biman 048 sort de la piste 23 à l'atterrissage pour finir dans l'herbe. Le train d'atterrissage droite est plié, entraînant des dommages à l'aile droite et la séparation du moteur 3. L'appareil n'a, semble-t-il, pas volé de nouveau depuis.
04/06/2006 DC-10-10F N68047 47801/98 Arrow Air (en) &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/3 Managua L'appareil cargo dépasse l'extrémité de la piste 09 de 350 mètres environ pour traverser une barrière. Le train avant est plié, causant d'importants dommages au fuselage avant ainsi qu'aux réacteurs d'aile tandis qu'une fuite de carburant est rapidement contenue par les services anti-incendie.
29/07/2006 MD-10-10F N391FE 46625/169 FedEx &-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1-1.0000000/3 Memphis A l'atterrissage sur l'aéroport de Memphis, le vol cargo Federal Express 630 subit une défaillance du train gauche. Le feu qui en résulte cause des dommages au réacteur 1.
Total: 45 1443

Ne figure pas dans ce tableau l'incident opposant deux DC-10 de la compagnie Northwest Airlines à Minneapolis le 31 mars 1985. Ce jour-là, le vol 51, autorisé à décoller pendant que le vol 65 traversait la même piste 29L, dut effectuer sa rotation plus tôt que prévu pour éviter une collision avec 501 personnes à bord des deux appareils. Son commandant de bord estime entre 50 à 75 pieds l'altitude à laquelle il survola son confrère, soit entre 15 et 23 mètres.

L'enquête sur l'accident du Concorde à Gonesse le 25 juillet 2000 a également retenu la présence d'un morceau de DC-10 sur la piste comme l'un des facteurs responsable de l'accident. Il a fait 113 victimes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Jacques Legrand, Chronique de l'aviation, Éditions Chronique, Paris, 1991 (ISBN 978-2-905969-51-4)
  2. Moira Johnston, Les 9 dernières minutes, Pierre Belfond, Paris, 1977