(12) Victoria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Victoria.

(12) Victoria

Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2453200,5)
Demi-grand axe (a) 349,166×106 km
(2,334 ua)
Aphélie (Q) 426,234×106 km
(2,849 ua)
Périhélie (q) 272,097×106 km
(1,819 ua)
Excentricité (e) 0,221
Période de révolution (Prév) 1 302,439 j
(3,57 a)
Vitesse orbitale moyenne 19,26 km/s
Inclinaison (i) 8,363°
Nœud ascendant (Ω) 235,547°
Argument du périhélie (ω) 69,747°
Anomalie moyenne (M0) 80,591°
Catégorie Astéroïde de la ceinture principale
Caractéristiques physiques
Dimensions 112,8 km
Masse (m) 1,5×1018 kg
Masse volumique (ρ) 2 000 ? kg/m3
Gravité équatoriale à la surface (g) 0,0315 m/s2
Vitesse de libération 0,0596 km/s
Période de rotation (Prot) 0,3609 j
Classification spectrale S
Magnitude absolue (M) 7,24
Albédo (A) 0,177
Température (T) ~178 K
Découverte
Découvreur John Russell Hind
Date
Nommé d'après Victoire (déesse romaine) et Victoria (reine du Royaume-Uni)
Désignation (aucune)

(12) Victoria[N 1] est un gros astéroïde de la ceinture principale. Il est probablement composé de roches silicates, de nickel et de fer. Victoria fut découvert par John Russell Hind le .

Victoria porte le nom de Victoire, déesse romaine de la victoire, mais c'est également le nom de la reine Victoria du Royaume-Uni. La déesse Victoire (Niké pour les grecs) était la fille de Styx par le Titan Pallas. La coïncidence du nom avec celui de la reine alors régnante causa une controverse à l'époque. B. A. Gould, éditeur du prestigieux Astronomical Journal, adopta le nom Clio (maintenant accordé à (84) Clio), proposé comme alternative par le découvreur. W. C. Bond, du Harvard College Observatory, alors la plus haute autorité astronomique d'Amérique, considérait la condition mythologique comme satisfaite et le nom donc acceptable. Cette dernière opinion finira par prévaloir.

le symbole de Victoria.

Les premiers astéroïdes découverts possèdent un symbole astronomique et celui de Victoria est 12 Victoria symbol.svg.

Des observations radar et d'interférométrie des tavelures montrent que la forme de Victoria est allongée, et on le soupçonne d'être un astéroïde binaire[1].

Victoria a occulté des étoiles à trois reprises.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nom francisé (12) Victoire, d'après le nom français de la déesse romaine, ne semble guère utilisé. L'homonymie avec la reine britannique Victoria (voir détails dans le présent article) en est certainement la raison.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Other Reports of Asteroid/TNO Companions » (consulté le 21 septembre 2008)

Lien externe[modifier | modifier le code]


Précédé par Astéroïde Suivi par
(11) Parthénope
(12) Victoria
(13) Égérie