Auguste Charlois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Auguste Honoré Charlois (26 novembre 1864-26 mars 1910) est un astronome français, principalement connu pour la découverte de 101 astéroïdes alors qu'il travaillait à l'observatoire de Nice[1].

Il naît à La Cadière-d'Azur dans le Var.

Sa première découverte est celle de (267) Tirza en 1887. Il a aussi découvert (433) Éros la même nuit que Gustav Witt mais Witt annonce la découverte le premier.

Il commence sa carrière à l'époque de la détection visuelle des petites planètes. Mais en 1891, Max Wolf a ouvert la voie à l'utilisation de l'astrophotographie qui augmente nettement le taux de détection des astéroïdes, ce qui permet à Wolf et Charlois d'en découvrir bien plus qu'ils n'auraient pu par la détection visuelle.

À l'âge de 46 ans il est tué par le frère de sa première femme, qui lui en voulait de s'être remarié. Son beau-frère fut condamné aux travaux forcés à perpétuité en Nouvelle-Calédonie.

L'astéroïde (1510) Charlois porte son nom.

Astéroïdes découverts : 99
(267) Tirza 27 mai 1887
(272) Antonia 4 février 1888
(277) Elvira 3 mai 1888
(282) Clorinde 28 janvier 1889
(283) Emma 8 février 1889
(284) Amalia 29 mai 1889
(285) Regina 3 août 1889
(289) Nenetta 10 mars 1890
(293) Brasilia 20 mai 1890
(294) Felicia 15 juillet 1890
(296) Phaéthuse 19 août 1890
(297) Caecilia 9 septembre 1890
(298) Baptistina 9 septembre 1890
(300) Geraldina 3 octobre 1890
(302) Clarissa 14 novembre 1890
(305) Gordonia 16 février 1891
(307) Niké 5 mars 1891
(310) Margarita 16 mai 1891
(311) Claudia 11 juin 1891
(312) Pierretta 28 août 1891
(314) Rosalia 1er septembre 1891
(316) Goberta 8 septembre 1891
(317) Roxane 11 septembre 1891
(318) Magdalena 24 septembre 1891
(319) Leona 8 octobre 1891
(327) Columbia 22 mars 1892
(331) Etheridgea 1er avril 1892
(336) Lacadiera 19 septembre 1892
(337) Devosa 22 septembre 1892
(338) Budrosa 25 septembre 1892
(344) Desiderata 15 novembre 1892
(345) Tercidina 23 novembre 1892
(346) Hermentaria 25 novembre 1892
(347) Pariana 28 novembre 1892
(348) May 28 novembre 1892
(349) Dembowska 9 décembre 1892
(350) Ornamenta 14 décembre 1892
(354) Éléonore 17 janvier 1893
(355) Gabriella 20 janvier 1893
(356) Liguria 21 janvier 1893
(357) Ninina 11 février 1893
(358) Apollonia 8 mars 1893
(359) Georgia 10 mars 1893
(360) Carlova 11 mars 1893
(361) Bononia 11 mars 1893
(362) Havnia 12 mars 1893
(363) Padua 17 mars 1893
(364) Isara 19 mars 1893
(365) Corduba 21 mars 1893
(366) Vincentina 21 mars 1893
(367) Amicitia 19 mai 1893
(368) Haidea 19 mai 1893
(370) Modestia 14 juillet 1893
(371) Bohemia 16 juillet 1893
(372) Palma 19 août 1893
(373) Melusina 15 septembre 1893
(374) Burgundia 18 septembre 1893
(375) Ursula 18 septembre 1893
(376) Geometria 18 septembre 1893
(377) Campania 20 septembre 1893
(378) Holmia 6 décembre 1893
(379) Huenna 8 janvier 1894
(380) Fiducia 8 janvier 1894
(381) Myrrha 10 janvier 1894
(382) Dodona 29 janvier 1894
(383) Janina 29 janvier 1894
(388) Charybdis 7 mars 1894
(389) Industria 8 mars 1894
(395) Delia 30 novembre 1894
(396) Aeolia 1er décembre 1894
(397) Vienna 19 décembre 1894
(398) Admete 28 décembre 1894
(400) Ducrosa 15 mars 1895
(402) Chloé 21 mars 1895
(403) Cyané 18 mai 1895
(404) Arsinoé 20 juin 1895
(405) Thia 23 juillet 1895
(406) Erna 22 août 1895
(409) Aspasie 9 décembre 1895
(410) Chloris 7 janvier 1896
(411) Xanthe 7 janvier 1896
(414) Liriope 16 janvier 1896
(416) Vaticana 4 mai 1896
(423) Diotima 7 décembre 1896
(424) Gratia 31 décembre 1896
(425) Cornelia 28 décembre 1896
(426) Hippo 25 août 1897
(427) Galène 27 août 1897
(429) Lotis 23 novembre 1897
(430) Hybris 18 décembre 1897
(431) Néphélé 18 décembre 1897
(432) Pythia 18 décembre 1897
(437) Rhodia 16 juillet 1898
(438) Zeuxo 8 novembre 1898
(441) Bathilde 8 décembre 1898
(451) Patientia 4 décembre 1899
(453) Tea 22 février 1900
(498) Tokio 2 décembre 1902
(537) Pauly 7 juillet 1904
  1. D. Godillon, « Initiation élémentaire à l'astronomie : IX. Les astéroïdes », L'Astronomie, vol. 82,‎ août 1968, p. 359-363 (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]