Taourga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Taourga
Taourga
Noms
Nom arabe تورقة
Nom berbère ⵜⴰⵡⴻⵔⴳⴰ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Kabylie
Wilaya Boumerdès
Daïra Baghlia
Code postal 35140
Code ONS 3525
Démographie
Gentilé Iwarguiwen
Population 8 341 hab. (2008 [1])
Densité 309 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 47′ 38″ nord, 3° 56′ 47″ est
Altitude Min. 300 m
Max. 700 m
Superficie 27 km2
Localisation
Localisation de Taourga
Localisation de Taourga

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Taourga

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Taourga
Panneau de bienvenue en arabe et kabyle à Taourga.

Taourga (en berbère: Tawerga, transcrite en tifinagh: ⵜⴰⵡⴻⵔⴳⴰ; en arabe: تاورقة ; Horace Vernet[2] pendant la colonisation française) est une commune d'Algérie située à l'extrême est de la Wilaya de Boumerdès, dans la région de la Kabylie. La ville est située à 95km à l'est d'Alger et à 15km au nord-ouest de Tizi-Ouzou.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le relief de la commune est assez montagneux, l'altitude varie entre 300 m et 700 m. A 15km au Nord, se trouve la ville de Dellys bordant la mer méditéranée.

La commune englobe les villages et hameaux suivants :

  • Aïn Tingrine
  • Beni Attar
  • Bouhbachou
  • Bouhciène
  • El Kodiat
  • El Djemaâa
  • Ighil Tamravatt
  • Laghdaïr
  • Mazer
  • Taourga
Communes limitrophes de Taourga
Baghlia Baghlia, Dellys, Afir Afir
Baghlia Taourga Sidi Naamane (Wilaya de Tizi Ouzou
Baghlia Sidi Naamane (Wilaya de Tizi Ouzou) Sidi Naamane (Wilaya de Tizi Ouzou)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commue est d'origine berbère et signifie « La fourmilière »[3]

Archéologie[modifier | modifier le code]

Des vestiges datant de l'époque numide et romaine ont été découvertes aux alentours de Taourga [4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Combat de Taourga, le 12 mai 1844, durant la conquête de l'Algérie par la France ou s'illustrèrent les 26e et 48e régiments d'infanterie de ligne.

Administration[modifier | modifier le code]

Colonisation française[modifier | modifier le code]

Taourga fut renommée Horace-Vernet, en 1891. Le centre de population est érigé au rang de commune, en 1956, au sein du département de la Grande Kabylie[5].

De Tizi Ouzou à Boumerdès[modifier | modifier le code]

Née du découpage administratif de 1984, la commune de Taourga, quittera contre son gré la wilaya de Tizi Ouzou, pour faire désormais partie des communes rattachées à la wilaya de Boumerdès. Taourga est actuellement haussée au niveau de commune, faisant partie de la daïra de Baghlia.

Code postal[modifier | modifier le code]

Le Code postal de Taourga est passé par plusieurs étapes depuis l'époque coloniale jusqu'à nos jours. Avant le découpage administratif de l'Algérie en 1984, Taourga relevait de la Wilaya de Tizi Ouzou. Son code postal était alors 15000 et il n'y avait pas de caractérisation numérique des daïras, des communes et des douars. Mais après ce découpage territorial, Taourga a été rattachée à la Wilaya de Boumerdès portant le numéro: 35. De ce fait, le code postal de Taourga a pris la forme numérique générique sur cinq chiffres 35xxx. Mais puisque Taourga dépendait de la Daïra de Dellys portant le numéro 1 dans la Wilaya de Tizi Ouzou avant 1984, le code postal de Taourga devint 351xx. Puis, le chef-lieu de la commune de Taourga a reçu le numéro 4 de façon à le doter du code postal 3514x. Finalement, le centre-ville de Taourga a reçu le numéro 0 donnant ainsi le code postal 35140. Ainsi, Taourga a pris sa place dans la liste des codes postaux d'Algérie avec le code postal 35140. Mais en 2008, Taourga a reçu un nouveau code postal qui est 35029[6] dans le cadre du renouveau qu'a entrepris Algérie Poste.

Économie[modifier | modifier le code]

Taourga est une région à vocation agricole. De toutes parts, la ville est entourée de champs d'oliviers et de figuiers.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Rezki Zerarti, peintre, né en 1938 à Beni Attar.
  • Cherif Arbouz, écrivain, né en 1930 à Tizi Rached et vécut la plus grande partie de son enfance à Taourga.
  • Boualem Kara, chanteur et poète d'expression kabyle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :