Venoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Venoy
Venoy
Passerelle de l'aire de Venoy.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Yonne
Arrondissement Auxerre
Canton Auxerre-3
Intercommunalité Communauté d'agglomération de l'Auxerrois
Maire
Mandat
Christophe Bonnefond
2014-2020
Code postal 89290
Code commune 89438
Démographie
Population
municipale
1 798 hab. (2016 en augmentation de 2,92 % par rapport à 2011)
Densité 79 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 48′ 23″ nord, 3° 38′ 16″ est
Altitude Min. 121 m
Max. 289 m
Superficie 22,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

Voir sur la carte administrative de Bourgogne
City locator 14.svg
Venoy

Géolocalisation sur la carte : Yonne

Voir sur la carte topographique de l'Yonne
City locator 14.svg
Venoy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Venoy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Venoy
Liens
Site web http://www.mairie-venoy.fr/

Venoy est une commune française située dans le département de l'Yonne en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Villeneuve-Saint-Salves Bleigny-le-Carreau Rose des vents
Auxerre N Beine
Courgis
O    Venoy    E
S
Quenne Chitry

Lieux-dits et hameaux[modifier | modifier le code]

La commune comprend 17 hameaux : Venoy (le bourg), La Brosse, Le Buisson, La Chapelle le bas, La Chapelle le haut, La Coudre, Curly, Egriselles, La Belle Etoile, Montallery, Montpierreux, Montreuche, Pontagny, Sainte-Anne, Soleines le bas, Soleines le milieu, Soleines le haut.

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Venoy fait partie de l'agglomération d'Auxerre, c'est une commune membre de la Communauté de l’Auxerrois.

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 En cours Christophe BONNEFOND UMP-LR Conseiller départemental depuis 2015
2001 2014 Philippe Maillet    
1989 2001 Pierre QUEUDRAY    
1983 1989 Robert COULONGE    
1977 1983 Pierre QUEUDRAY    
1965 1977 Georges RIMBERT    
1935 1965 Henri HERGOT    
1925 1935 Anatole NAULIN    
1904 1925 Achille CERCEUIL    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2].

En 2016, la commune comptait 1 798 habitants[Note 1], en augmentation de 2,92 % par rapport à 2011 (Yonne : -0,56 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0071 0891 1331 1661 2581 1791 2191 2481 235
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 2001 2201 2181 1701 1731 1421 2681 1801 160
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 1031 1071 013815798753799806844
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
7428401 1931 6051 6491 5931 6191 7671 780
2016 - - - - - - - -
1 798--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Venoy accueille le lycée agricole d'Auxerre-La Brosse, qui va de la 4° au BTS.

Possession de l'évêché d'Auxerre jusqu'au Xe siècle, l'évêque Héribert (demi-frère du duc des Francs Hugues le Grand) fait don, avec dix autres églises, de l'église Saint-Maurice de Venoy à l'abbaye Saint-Germain d'Auxerre après que saint Mayeul ait rétabli la règle monastique à Saint-Germain[5].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  5. Jean Lebeuf, Mémoire concernant l’histoire ecclésiastique et civile d’Auxerre, vol. 1, , 544 p. (présentation en ligne), p. 245