Abbaye Saint-Germain d'Auxerre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye Saint-Germain
Image illustrative de l'article Abbaye Saint-Germain d'Auxerre
Présentation
Culte catholique
Type Abbaye
Rattachement Bénédictin Ordre de Saint-Benoît Congrégation de Saint-Maur
Début de la construction Ve siècle
Protection Logo monument historique Classée MH (1971)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne
Département Yonne
Ville Auxerre
Coordonnées 47° 48′ 02″ N 3° 34′ 22″ E / 47.800556, 3.57277847° 48′ 02″ Nord 3° 34′ 22″ Est / 47.800556, 3.572778

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Abbaye Saint-Germain

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbaye Saint-Germain

L'abbaye Saint-Germain, à Auxerre, est une abbaye bénédictine fondée au Ve siècle par saint Germain d'Auxerre avec l'un de ses disciples Saturnin[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L’abbaye au XVIIe siècle, planche gravée du Monasticon Gallicanum.

Le sol et les bâtiments avec l'ancienne église abbatiale font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [2].

Saint Germain d'Auxerre, fondateur et évêque d'Auxerre, fut inhumé le 1er octobre 448 dans l'oratoire modeste qu'il avait créé[1].

Le véritable essor de l'abbaye date du VIe siècle, lorsqu'elle est reconstruite par la reine Clotilde, ancienne princesse de Bourgogne[3], puis au IXe siècle sous le règne de Charles le Chauve[4], grâce aux soutiens de ceux-ci. L'école de Saint-Germain d'Auxerre devient l'une des plus réputées de Francie occidentale et de l'Occident chrétien. Le rayonnement intellectuel de l'école d'Auxerre est essentiel dans la période de renaissance carolingienne, grâce à ses maîtres : Murethach, Haymon, Heiric (élève de Loup de Ferrières qui joua peut-être également un rôle à Auxerre) et Remi.

Des agrandissements et rénovations se succèdent, surtout jusqu'à la fin du Moyen Âge. En 1250, les moines de cette abbaye s'associent avec ceux de l'Abbaye de Saint-Martin d'Autun[5].

Salle capitulaire de l'abbaye de Saint-Germain

Architecture[modifier | modifier le code]

Église abbatiale[modifier | modifier le code]

Cloître[modifier | modifier le code]

Bâtiments conventuels[modifier | modifier le code]

Jardins[modifier | modifier le code]

Abbés[modifier | modifier le code]

Moines et personnalités célèbres[modifier | modifier le code]

  • Dom Georges Viole (1598-11669), Prieur après 1629, hagiographe, historien, généalogiste il se retira ici après avoir tenu des responsabilités dans diverses abbayes et y mourut le

Dépendances[modifier | modifier le code]

Terriers, propriétés, revenus[modifier | modifier le code]

Iconographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Vaast Barthélemy Henry, abbé, Histoire de l'Abbaye de Saint-Germain d'Auxerre, chez Ch. Gallot à Auxerre, 1853., 590 p.
  • Christian Sapin (Dir.), Peindre à Auxerre au Moyen Âge. IXe ‑ XIVe siècles. 10 ans de recherche à l'abbaye Saint-Germain d'Auxerre et à la cathédrale Saint-Étienne d'Auxerre, Centre d'études médiévales d'Auxerre et Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques, Auxerre et Paris, 1999, 312p., (ISBN 978-2-7355-0416-9).
  • Christian Sapin (Dir.), Archéologie et architecture d'un site monastique. 10 ans de recherche à l'abbaye Saint-Germain d'Auxerre, Centre d'études médiévales d'Auxerre et Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques, Auxerre et Paris, 2000, 493p., (ISBN 978-2-7355-0421-3).
  • Noëlle Deflou-Leca, Saint-Germain d'Auxerre et ses dépendances (Ve-XIIIe siècle), PSE, 2010, 773 p., (ISBN 978-2-86272-455-3).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://www.auxerre.culture.gouv.fr/fr/his/f_fon.htm
  2. « Notice no PA00113579 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. http://www.auxerre.culture.gouv.fr/fr/his/f_bas.htm
  4. http://www.auxerre.culture.gouv.fr/fr/his/f_car.htm
  5. Cartulaire de l'Abbaye de Saint-Martin d'Autun, Charte no LX. Texte en ligne.
  6. Religieux bénédictin de l'Abbaye Saint-Bénigne de Dijon, Histoire Générale et particulière de Bourgogne..., Dijon, chez Antoine de Fay, 1739, t.I, p.234-235.

Sur les autres projets Wikimedia :