Camille Saféris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Camille Saféris est un écrivain, réalisateur, comédien et musicien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Camille Saféris s’est fait connaître dans les années 1990 en présentant dans plusieurs émissions (Nulle part ailleurs sur Canal+, et avec Christine Bravo et Michel Drucker sur France 2[1]) des sketchs qu’il réalisait lui-même et dans lesquels il jouait tous les personnages.

Comédien et voix-off (la pub Nike en 2013), Camille Saféris a joué au théâtre, dans plusieurs films et téléfilms, et réalisé trois courts-métrages (dont Le syndrome de Cyrano avec Zoé Félix), en première partie des films de Patrice Leconte.

Journaliste (à Rock & Folk, Le Matin de Paris, Rolling Stone depuis 2018), chroniqueur pour la radio (Le fou du roi sur France Inter, RTL en 2010 en Gentleman cambrioleur), il a aussi publié des livres (Le Manuel des premières fois, Les Meilleures blagues du Dalaï-Lama, le best-seller Je parle le Parisien, dictionnaire franco-Parisien avec Jean-Laurent Cassely (éd. Parigramme) et en 2014 un premier roman, Rayon Hommes (ed. La Musardine).

Musicien à l'origine, Camille Saféris a été le batteur de nombreux artistes et groupes, parmi lesquels Jane Birkin (au Bataclan en 1987), Farid Chopel, Au Bonheur des Dames ou encore Soldat Louis. Il forme depuis 2018 un duo de ukulélés avec Ramon Pipin baptisé Les Excellents.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Filmographie (réalisateur)[modifier | modifier le code]

  • 2016
    • Les Oubliés de la gloire, pilote de web-série, 8 min (INA) Prix du jury meilleur programme pilote Web Program Festival 2017, Forum des Images
    • Le Tamoul sans peine, court-métrage HD, 4 min 20 s (Pam Pictures)
  • 2015
    • Voilà, c’est fini, court-métrage HD, 3 min 10 s (Pam Pictures)
    • L’Amour à 200 mètres, série fiction 26 min (France 2), 2 épisodes — prod: Milla Media / Morgane Prod.
    • Le kamasutra toute seule , programme court web pour la chaine Dafouk 9 x 1 min 15 s — prod: Enfin Bref
  • 2013 Au Cabinet ! programme court TV (France 2) avec François Berléand, 60 x 2 min — prod: HECCOM et MEDIA
  • 2010 Le Grand Orchestre du Splendid en concert au Petit Journal Montparnasse — prod: GOS
  • 2006 Les Rock Stars programme court TV (inédit) — prod : SR Images
  • 2005 Samantha programme court quotidien TV (France 2) — prod : France 2 / Big Nose
  • 2003 Le Syndrome de Cyrano court-métrage 35 mm — prod : SR IMAGES
  • 2001 Gilbert Mouclade était un marrant court-métrage 35 mm co réal. avec E-A. Le Hoangan
  • 2000
    • Embrasse-moi ! court métrage DV & 35 mm — prod : A2L/Seneca
    • Rive droite rive gauche reportages (Paris Première) — prod : Paris Première

Cinéma (comédien)[modifier | modifier le code]

  • 2010 Henry long-métrage de Pascal Rémy & Francis Kafka Kuntz
  • 2009 Princesses court-métrage de Sébastien Denaux
  • 2007 Starlette court-métrage de Franck Victor
  • 2004 Le Syndrome de Cyrano court métrage de Camille Saféris
  • 2004 De petites espérances court métrage de Alain Prioul
  • 2001 Gilbert Mouclade était un marrant court métrage de Camille Saféris et Elie-Alexandre Le Hoangan
  • 2001 Blanche court métrage de Laya Rahman
  • 2001 Le Fabuleux destin de Perrine Martin court métrage d'Olivier Ciappa
  • 2000 Embrasse-moi ! court métrage de Camille Saféris
  • 2000 Le Truc court métrage de Stéphane Belaisch

Télévision (comédien)[modifier | modifier le code]

Théâtre (auteur / comédien)[modifier | modifier le code]

  • 2018 : Restons Poly ! (co-écrite avec Bruno Chapelle), créée au Festival de Santenay (Bourgogne).
  • 2015 : La fille de son père (co-écrite avec Bruno Chapelle), jouée au Théâtre de l'Archipel (Paris X)
  • 2013 : Le Cabriolet (co-écrite avec Hervé Devolder), jouée à la Comédie Bastille (Paris XI)
  • 2006-2008 : Merci Jean-Claude (co-écrite avec Bruno Chapelle), jouée au Théâtre Montmartre Galabru, au Mélo d'Amélie, au Théâtre Le Palace (Avignon) et à la Comédie Caumartin.
  • 2004 : Ça va déchirer grave (co-écrite avec Bruno Chapelle), jouée au Palais des Glaces (Paris XI)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Camille Saféris », sur Les éditions de l'Archipel (consulté le 23 mai 2015).
  2. a b c d e et f « Camille Saféris », sur Babelio (consulté le 23 mai 2015).
  3. a b c et d « Camille Saféris », sur leslibraires.fr (consulté le 23 mai 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]