Xavier de Moulins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Xavier de Moulins
Paris - Salon du livre 2012 - Xavier de Moulins - 005.jpg
Xavier de Moulins au salon du livre de Paris en mars 2012.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Xavier de Moulins d'Amieu de Beaufort
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Position
Présentateur du journal télévisé

Xavier de Moulins, de son nom complet Xavier de Moulins d'Amieu de Beaufort, est un journaliste de presse écrite et de télévision, animateur de télévision et écrivain français, né le à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance, jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Xavier de Moulins est né d'un père travaillant dans les assurances et d'une mère femme au foyer, et est issu d’une fratrie de sept enfants[1]. Il grandit à Meudon-la-Forêt (Hauts-de-Seine). Il se passionne à l'âge de sept ans pour le journalisme, fasciné notamment par Yves Mourousi[1].

Se disant « très problématique, voire un cas social » à l’école, il prend goût à la littérature grâce à une professeure qui lui offrait des livres[1]. Il s'oriente ainsi vers une hypokhâgne et une khâgne, et obtient une maîtrise de lettres (Paris-IV-Sorbonne) et un DESS de télécommunications (Paris-Dauphine)[1].

1994-2001 : Carrière dans la presse écrite[modifier | modifier le code]

En 1994, après un premier reportage pour La Croix chez les franciscains du Bronx où il reste trois mois, il entame une collaboration qui va durer sept années avec le Guide du routard, interrompue par son service militaire effectué à La Garenne-Colombes[1].

Il est aussi pigiste régulier pour divers médias : Le Monde, L'Expansion, Vogue, Les Inrockuptibles.

2001-2006 : Débuts à la télévision[modifier | modifier le code]

Il apparaît pour la première fois à l'écran en 1999 dans Nulle part ailleurs après avoir contacté Alain De Greef[1].

En 2001, il tourne le premier pilote de C dans l'air sans suite[1]. Il devient alors chroniqueur pendant une saison dans l’émission Les Maternelles où il dresse un portrait décalé de la personnalité invitée[2].

En 2002, il rejoint l’équipe de PAF productions (Marc-Olivier Fogiel). Il y réalise de nombreux sujets et portraits pour les différentes émissions produites par la société et présente les indiscrétions dans + Clair aux côtés de Daphné Roulier, toujours sur Canal+. Puis en 2005, il retrouve Maïtena Biraben, rencontrée sur Les Maternelles, dans Nous ne sommes pas des anges, sur Canal+. Il y dresse notamment un portrait décalé de l'invité.

2006- : Carrière dans le Groupe M6[modifier | modifier le code]

De septembre 2006 à 2010, il anime chaque semaine l'émission Paris Dernière sur Paris Première, succédant ainsi à Thierry Ardisson et Frédéric Taddeï.

À l'été 2010, il devient l'un des présentateurs remplaçants du journal télévisé de M6 (au sein du même groupe que Paris Première), Le 19:45[3]. Le , M6 lui confie la présentation permanente de son journal du soir, à la place de Claire Barsacq[4].

Il anime, de septembre à , Mon beau miroir sur Paris Première, magazine où une personnalité est confrontée aux critiques d'un public placé derrière une glace sans tain.

Les 22 avril et , il anime, avec Nathalie Renoux, Éric Zemmour et Éric Naulleau, deux soirées consacrées à l'élection présidentielle sur M6[5].

En , tout en continuant Le 19:45, il succède à Aïda Touihri à la présentation du magazine 66 minutes sur M6[6],[7].

Son roman Un coup à prendre est porté à l'écran dans le film Tout pour être heureux de Cyril Gelblat, sorti en 2016.

Il a également publié en La Vie sans toi, un roman qui traite des difficultés de la vie de couple[8].

Le , Xavier sort son nouveau roman, Le petit chat est mort[9].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est le père de trois filles, la première née de sa première femme, les deux autres nées de sa seconde épouse, Anaïs Bouton, avec qui il est marié depuis 2009[10],[11].

Il est le cousin germain d'Éric de Moulins d'Amieu de Beaufort appelé Éric de Moulins-Beaufort.

Émissions[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Adaptation de son œuvre au cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :