Sticky and Sweet Tour (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l’album de Madonna. Pour la tournée de la même chanteuse, voir Sticky and Sweet Tour.
Sticky & Sweet Tour
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Sticky & Sweet Tour sur la pochette de l'album
Live de Madonna
Sortie
Enregistré 7 et
River Plate Stadium
(Buenos Aires, Argentine)
Durée 62:14 (CD)
138:54 (DVD)
Genre Pop
Label Warner Bros. Records

Albums de Madonna

Vidéos par Madonna

Sticky & Sweet Tour est le troisième album live de l'artiste américaine Madonna. Il est sorti le édité par Warner Bros. Records. Il est disponible aux formats DVD, Blu-ray et CD. Le concert a été enregistré au River Plate Stadium de Buenos Aires en Argentine pendant le Sticky & Sweet Tour de Madonna en 2008[1]. L'album contient la vidéo du concert ainsi que treize chansons au format CD, accompagné d'un livre de photos par Guy Oseary, son manager. Le concert avait été diffusé à la télévision sur VH1 avant la sortie officielle et produit par la société de production Semtex Girls fondée par Madonna.

À sa sortie, Sticky & Sweet Tour reçut des retours mitigés de la critique, une partie le présentant comme étant sans intérêt, tandis qu'une autre fit l'éloge du spectacle, précisant que la performance d'Into the Groove est un des moments forts du concert. Cet album devint à cette époque le dix-neuvième de Madonna à être classé dans le top dix du Billboard 200, tout en atteignant aussi les premières places des classements en Grèce, en Hongrie, au Mexique et au Portugal. L'album fut aussi classé dans les tops dix des classements en Australie, en Belgique, au Canada, en France, au Japon, en Suède et en Suisse, mais n'atteignit pas les sommets en Allemagne et au Royaume-Uni.

Historique[modifier | modifier le code]

Photo présentant la chanteuse Madonna portant un short rose dansant sur une table de DJ. Elle est entourée de danseurs
La performance d'Into the Groove est considérée comme le moment fort du concert.

L'album fut d'abord annoncé sous le titre Sticky & Sweet par le site internet officiel de Madonna le 12 janvier 2010, accompagné d'une image illustrant ce titre. Il fut par la suite renommé Sticky & Sweet Tour et la jaquette légèrement modifiée avec l'ajout d'un mot, tandis que les écrans des menus des DVD et Blu-ray gardaient toujours le titre original annoncé. L'album inclut 30 minutes d'images exclusives, filmées en coulisses pendant le concert. La vidéo inclut le titre Don't Cry for Me Argentina qui fut chanté uniquement lors des concerts donnés en Argentine[1],[2]. La photo utilisée en couverture de la jaquette est de Guy Oseary, et se trouve incluse dans son livre Madonna: Sticky & Sweet. Elle a été prise lors de l'interlude vidéo de Die Another Day et a été modifiée numériquement, notamment avec le retrait des danseurs sur scène dans le ring de boxe[3]. Le concert filmé fut diffusé sur VH1 le 2 avril 2010 pour la dernière fois, quelques jours après la sortie officielle[4]. Le DVD est sorti aux États-Unis le 6 avril 2010. Le magazine Spin collabora avec le site internet officiel de Madonna et lança une offre promotionnelle pour cette sortie, comprenant un DVD de l'album dédicacé, un t-shirt de la tournée Sticky and Sweet, un livre de photos de la tournée, un programme officiel de la tournée ainsi qu'un an de souscription offert à leur site internet[5]. Lors d'une interview en avril 2010 pour le magazine Interview, Madonna déclara qu'elle n'avait pas été en mesure de suivre le développement du DVD car elle était impliquée dans la préparation de son second film en tant que réalisatrice, W./E. : Wallis et Édouard :

« Je n'ai pas été autant concentrée sur la partie musicale de ma carrière que j'aurai dû l'être ces derniers temps, parce que ce film à consommé toute mon énergie. Entre ça et mes quatre enfants, je n'ai pas le temps et l'énergie pour quoi que ce soit d'autre. Par exemple, j'apprécie que de nombreuses personnes aient travaillé ensemble pour créer le DVD du Sticky & Sweet Tour qui vient juste de sortir, et bien que j'ai vu le produit final, je n'ai aucune idée sur la manière dont les gens vont pouvoir se le procurer ou la façon dont il va être vendu[6]. »

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Mikael Wood d'Entertainment Weekly nota la vidéo par un B+[11]. The Independent donna à l'album deux étoiles sur cinq. Le critique Andy Gill ajouta que « pour la multitude d'entre-jambes aperçues pendant le concert, qui sont aussi peu attirantes que la pop l'est, totalement sans vie, malgré l'activité remuante[12]. » Mayer Nissim de Digital Spy déplora que « malgré son charme absurde, ce CD ne provoquera pas la redécouverte de Hard Candy duquel il semble s'inspirer. Cela dit, c'est toujours une explosion de divertissement du début à la fin. Et avec le documentaire DVD de sa tournée inclus, cela vaut vraiment le prix pour quiconque a toujours eu un peu d'intérêt pour la reine de la pop[10]. » Mark Beech de Bloomberg TV déclara qu'« il est curieux de voir combien la perfectionniste Madonna se comporte, en courant dans tous les sens et en enchaînant les grands écarts[8]. » Rolling Stone donna à l'album trois étoiles et demi sur cinq et écrivit que le spectacle « incluait des remixes remuants, comme le nouveau mashup de Vogue avec la funk cuivrée de 4 Minutes de l'album Hard Candy[14]. »

Justin Kanter du Seattle Post-Intelligencer écrivit une critique positive et ajouta concernant la prestation: "Pendant plus de deux heures ininterrompues, on a droit à une abondance de jeux et d'effets grandioses, des armées de danseurs, du son et des séquences conçus avec précision, tout cela mis en scène de manière rapide. [...] Incontestablement, c'est le spectacle effectué par Madonna (l'ensemble des chansons, des danses, des styles et des attitudes) qui fait du Sticky & Sweet Tour un évènement revigorant et mémorable." Cependant, il rajoute que les interprétations de "Borderline" (1984) et "Human Nature" sont décevantes[15]. Ben Kaplan de Canada.com écrivit que "Sticky & Sweet est le documentaire d'une quinquagénaire qui commence réellement à être au top alors que la plupart des gens pensaient qu'elle était arrivée au bout. Madonna ne parle pas avec un accent britannique sur son nouvel opus. Mais même si elle le faisait, cela n'aurait pas vraiment d'importance: la plupart des commentaires sur scène sont noyées par les rugissements de la foule." Il considère la prestation sur "Into the Groove" (1985) comme étant le moment phare du spectacle[9]. Tony clayton-Lea du Irish Times déclara que "Madonna a l'expérience pour savoir ce qui marche et ce qui ne marche pas. C'est ce qui fait de Sticky Sweet une si intéressante proposition: un superbe spectacle en 'quatre actes' qui allie les muscles avec la musique, la profondeur avec la dextérité."[13]. Stephen Thomas Erlewine de AllMusic nota que "Puisqu'une grande partie de la tournée dépendait du spectacle grandiloquent, Sticky & Sweet Tour est plus intéressant en vidéo qu'en CD, mais même comme vidéo il ne se classe pas parmi les meilleurs albums live de Madonna, car il y a trop de précision et pas assez d'inspiration dans l'ensemble du spectacle."[7]

Résultats des ventes[modifier | modifier le code]

Photographie prise à distance présentant Madonna assise sur un trône posé sur une estrade installée devant un écran vidéo, entourée de quatre danseurs en contrebas.
Le DVD commence avec la prestation sur "Candy Shop", juste après l'introduction vidéo de "The Sweet Machine".

Aux États-Unis, l'album sorti le 6 avril 2010 est entré directement à la dixième place du classement du Billboard 200, avec un total de 28 000 ventes pour la première semaine selon Nielsen Soundscan. Sticky & Sweet Tour devient alors le dix-neuvième album de Madonna à se classer dans le top dix du Billboard 200, la plaçant à égalité avec Bob Dylan à la sixième place du top dix des artistes les plus populaires depuis les 54 années d'existence du classement, derrière les Rolling Stones (avec 36 albums classés), Frank Sinatra (33), les Beatles et Barbra Streisand (30) et Elvis Presley (27)[16]. Cependant, seul le coffret CD/DVD et son équivalent audio numérique sont autorisés à figurer dans le Billboard 200. L'édition Blu-ray de l'album est classé quant à elle dans le Top Music Videos du Billboard, avec 5 000 ventes. Il devient le neuvième album de Madonna classé numéro 1, consolidant ainsi la première position que détient déjà la chanteuse en tant que meilleur artiste solo des 25 dernières années. De tous les chanteurs, seul Bill and Gloria Gaither ont fait mieux, avec quinze albums classés numéro un[17]. La semaine suivante, Sticky & Sweet Tour chuta à la cinquante-septième position du Billboard 200, avec 8 000 copies vendues[18]. Il s'est vendu au total à 65 000 copies, dont les ventes de la version Blu-ray estimées à plus de 17 000 copies[19]. Au Canada l'album se classa à sa sortie troisième du Canadian Albums Chart avec 6 000 ventes[20].

Au Japon, l'album entra à la dixième position du classement hebdomadaire des albums publié par Oricon, restant ainsi pendant huit semaines[21]. L'album Sticky & Sweet Tour est alors, pour Madonna, sa vingtième entrée dans le top dix du classement, faisant d'elle, l'artiste internationale ayant classé le plus d'albums numéro un au Japon, battant le record détenu précédemment par les Beatles[22]. Elle devient aussi par la même, l'artiste féminine la plus âgée à entrer dans le top dix dans l'histoire du classement d'albums d'Oricon[22]. En Australie, l'album est classé troisième du ARIA DVD Chart tandis qu'il se place vingtième du New Zealand Albums Chart[23],[24]. Il est certifié disque d'or par l'Australian Recording Industry Association (ARIA), pour ces 10 000 copies écoulées[25]. Au Royaume-Uni, Sticky & Sweet Tour entra à la dix-septième position, avec 17 000 ventes enregistrées selon The Official Charts Company[26],[27]. L'album fut aussi commercialisé avec succès sur les autres marchés musicaux, atteignant les sommets des classements au Mexique, en Grèce, en Croatie, en République tchèque, en Norvège, en Hongrie et au Portugal[24],[28], tandis qu'il se classait dans le top dix en Australie, en Belgique (tant du côté néerlandophone que francophone), en République tchèque, en Finlande, en France, en Irlande, en Italie, en Pologne, en Suède et en Suisse[24],[29],[30],[31]. Sticky & Sweet Tour atteignit aussi la deuxième place du classement European Top 100 Albums du Billboard[27].

Liste des morceaux[modifier | modifier le code]

Pistes du DVD / Blu-ray
No TitreAuteurSample(s) Durée
1. The Sweet Machine (Intro)Pharrell Williams, Madonna / Timothy Mosley, Justin Timberlake, Nate HillsManipulated Living, Give It 2 Me, 4 Minutes 3:30
2. Candy ShopWilliams, MadonnaBeat Goes On, 4 Minutes 3:42
3. Beat Goes On (feat. Kanye West)Williams, Madonna, Kanye WestAnd the Beat Goes On 4:28
4. Human NatureMadonna, Dave Hall, Shawn McKenzie, Kevin McKenzie, Milo DeeringGimme More, What You Need 3:53
5. Vogue (2008)Madonna, Shep Pettibone / Mosley, Timberlake, HillsGive It to Me, 4 Minutes 4:30
6. Die Another Day (2008)Madonna, Mirwais AhmadzaïPlanet Rock, Looking for the Perfect Beat 3:00
7. Into the Groove (2008)Madonna, Stephen BrayToop Toop, It's like That, Double Dutch Bus, Apache, Jump 5:41
8. HeartbeatWilliams, Madonna 4:52
9. BorderlineReggie Lucas 3:45
10. She's Not MeWilliams, Madonna 4:39
11. Music (2008)Madonna, AhmadzaïPut Your Hands Up 4 Detroit, Last Night a D.J. Saved My Life 5:07
12. Rain / Here Comes the Rain AgainMadonna, Pettibone / Annie Lennox, Dave StewartHere Comes the Rain Again 3:54
13. Devil Wouldn't Recognize YouMadonna, Mosley, Timberlake, Hills, Joe Henry 5:29
14. Spanish LessonWilliams, Madonna 3:56
15. Miles AwayMadonna, Mosley, Timberlake, Hills 4:48
16. La Isla Bonita (Medley)Madonna, Patrick Leonard, Bruce Gaitsch / Eugene Hütz, Thomas Gobena, Oren Kaplan, Yuri Lemshev, Sergey RyabtzevPala Tute 5:35
17. Me Darava/Doli DoliAlexander Kolpakov 3:04
18. You Must Love MeTim Rice, Andrew Lloyd Webber 3:31
19. Don't Cry for Me ArgentinaRice, Lloyd Webber 2:51
20. Get Stupid (Medley)Williams, Madonna, West / Mosley, Timberlake, Hills, Hannon LaneGive It 2 Me, 4 Minutes, Voices, Beat Goes On 3:02
21. 4 Minutes (feat. Justin Timberlake et Timbaland)Madonna, Mosley, Timberlake, Hills 4:42
22. Like a Prayer (2008)Madonna, LeonardFeels Like Home 5:32
23. Ray of LightMadonna, William Orbit, Clive Muldoon, Dave Curtiss, Christine Leach 8:51
24. Like a VirginTom Kelly, Billy Steinberg 2:53
25. Hung Up (Medley)Madonna, Stuart Price, Benny Andersson, Björn UlvaeusGimme! Gimme! Gimme! (A Man After Midnight), A New Level 6:06
26. Give It 2 MeWilliams, Madonna 7:52
27. Credits 5:42
  • Note : Don't Cry for Me Argentina et Like a Virgin ont seulement été jouées en Argentine.
  • Note: Il existe deux versions iTunes: une contient les titres ci-dessus ainsi qu'un livret numérique, la deuxième ne contient que 13 titres de la version CD et n'inclut pas le livret numérique.

Formats[modifier | modifier le code]

  • CD et DVD – boitier Digipak contenant deux disques: le DVD du concert et un CD contenant 13 titres live[34]
  • CD et Blu-ray – (Europe et Amérique Latine seulement) boitier Blu-ray contenant: le concert en vidéo haute-définition (en) sur Blu-ray et un CD contenant 13 titres live[34]
  • Blu-ray – boitier Blu-ray contenant: la version vidéo haute-définition du concert sur Blu-ray[34]
  • iTunes version numérique 1 – contient les 13 titres de la version CD + quatre titres bonus qui sont "Heartbeat","Borderline", "4 Minutes", "Ray of Light" + un livret numérique[32]
  • iTunes version numérique 2 – contient les 13 titres de la version CD + trois titres bonus qui sont "Borderline", "4 Minutes" et "Ray of Light" (cette version ne contient pas de livret numérique)[35]
  • Amazon version numérique – contient les 13 titres de la version CD + quatre titres bonus qui sont "Borderline", "Miles Away", "4 Minutes" et "Ray of Light"[33]

Crédits[modifier | modifier le code]

  • Réalisation – Nathan Rissman et Nick Wickham
  • Mise en scène – Jamie King
  • Production – Semtex Films
  • Producteur – Sara Martin
  • Producteurs exécutifs – Madonna, Guy Oseary et Nicola Doning
  • Photographie – Darius Khondji
  • Montage – Jamie King, Nathan Rissman
  • Costumes – Arianne Phillips

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Classements (2010) Position la plus
haute atteinte
Hit-parade allemand des albums[36] 11e
Billboard 200 américain[16] 10e
Meilleures vidéos musicales américaines[17] 1er
Hit-parade anglais des albums[26] 17e
Hit-parade australien des DVD[23] 3e
Hit-parade australien des DVD[24] 3e
Hit-parade belge francophone des albums[24] 4e
Hit-parade belge francophone des albums[24] 4e
Hit-parade brésilien des albums[37] 2e
Hit-parade canadien des albums[20] 3e
Hit-parade danois des albums[24] 27e
Hit-parade espagnol des albums[24] 3e
European Top 100 Albums[27] 2e
Hit-parade français des albums[24] 6e
Hit-parade finlandais des albums[24] 7e
Hit-parade grec des albums[24] 1er
Hit-parade hollandais des albums[24] 4e
Hit-parade hongrois des DVD[28] 1er
Hit-parade irlandais des DVD[30] 2e
Hit-parade italien des albums[24] 2e
Hit-parade japonais des albums[21] 10e
Hit-parade mexicain des albums[24] 1er
Hit-parade néo-zélandais des albums[24] 20e
Hit-parade polonais des albums[31] 5e
Hit-parade portugais des albums[24] 1er
Hit-parade sud-coréen des albums[38] 2e
Hit-parade tchèque des albums[29] 2e
Hit-parade suédois des albums[24] 5e
Hit-parade suisse des albums[24] 5e

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certifications
Allemagne Disque d'or Or
Australie Disque d'or Or[25]
France Disque d'or Or[39]
Italy Disque d'or Or[40]
Mexique Disque d'or Or[41]
Pologne Disque d'or Or[42]
Russie Disque d'or Or[43]

Classement en fin d'année[modifier | modifier le code]

Hit-parade (2010) Position
Hit-parade mexicain des albums[44] 27e

Dates de sortie[modifier | modifier le code]

Pays Date
Digipak CD/DVD, édition CD/Blu-ray et édition Blu-ray
Allemagne[45] 26 mars 2010
Australie[46]
Mexique[47]
Royaume-Uni[45] 29 mars 2010
France[34]
Portugal[34]
Brésil[48]
Pologne[49]
Europe[45] 30 mars 2010
États-Unis[45] 6 avril 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Clips extraits du DVD[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Sticky & Sweet Tour (album) » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b (en) « Madonna’s ‘Sticky & Sweet’ Concert To Be Released March 30th On DVD, Blu-Ray And CD », sur Madonna.com, (consulté le 18 mai 2014)
  2. (en) Daniel Kreps, « Madonna’s Sticky & Sweet Tour Coming to DVD March 30th », Rolling Stone, Jann Wenner, vol. 1092, no 21,‎ (ISSN 0035-791X, lire en ligne)
  3. (en) « 'Madonna: Sticky + Sweet' Book », sur Madonna.com, (consulté le 25 janvier 2010)
  4. (en) « Sticky & Sweet Tour To Air On VH1 April 2 », sur Madonna.com, (consulté le 29 janvier 2010)
  5. (en) « Enter To Win The Ultimate Madonna Sticky and Sweet Prize Pack! », Spin, Spin Media LLC, (consulté le 20 avril 2010)
  6. (en) Gus Van Sant, « Madonna – Like A Virgin All-Over Again », sur Interview, CNET Networks, (consulté le 4 mai 2010)
  7. a et b (en)Stephen Thomas Erlewine, « allmusic ((( The Sticky & Sweet Tour > Overview ))) », AllMusic. Rovi Corporation, (consulté le 26 avril 2010)
  8. a et b (en) Mark Beech, « Byrne Pays Homage to Imelda, Madonna Does Splits: CD Reviews », sur Bloomberg TV, Bloomberg L.P., (consulté le 20 avril 2010)
  9. a et b (en)Ben Kaplan, « Madonna in top form on live CD/DVD », sur Canada.com.Canwest, (consulté le 20 avril 2010)
  10. a et b (en) Mayer Nissim, « Madonna: 'Sticky & Sweet Tour' », Digital Spy, (consulté le 20 avril 2010)
  11. a et b (en) Mikael Wood, « Music Review: Sticky & Sweet Tour », Entertainment Weekly, Time Inc.,‎ (lire en ligne)
  12. a et b (en) Andy Gill, « Album: Madonna, Sticky & Sweet Tour (Warner Bros) », The Independent, Independent News & Media,‎ (lire en ligne)
  13. a et b (en) Tony Clayton-Lea, « Madonna: Sticky & Sweet Tour DVD », The Irish Times, Irish Times Trust,‎ (lire en ligne)
  14. a et b (en) « Madonna: Album Guide », Rolling Stone, Jann Wenner (consulté le 21 septembre 2011)
  15. a et b (en) Justin Kantor, « Music Review: Madonna – Sticky & Sweet Tour », Seattle Post-Intelligencer, Hearst Corporation,‎ (lire en ligne)
  16. a et b (en)Keith Caulfield, « Justin Bieber Back On Top With 'World 2.0' », sur Billboard, (consulté le 18 avril 2010)
  17. a et b (en) Keith Caulfield, « Bieber's Back, Slash Succeeds, Madonna Returns », Billboard, New York, Nielsen Business Media, Inc, vol. 122, no 15,‎ , p. 40 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  18. (en)Gil Kaufman, « Justin Bieber Rules Billboard Charts For Third Week », sur MTV.com, (consulté le 26 avril 2010)
  19. (en)Paul Grein, « Week Ending Dec. 5, 2010: The "Gift" That Keeps On Giving », sur Yahoo.com, (consulté le 14 décembre 2010)
  20. a et b (en) John Williams, « Slash bounces Bieber from No. 1 », Toronto Sun, Sun Media Corporation,‎ (lire en ligne)
  21. a et b (ja)« スティッキー・アンド・スウィート・ツアー », sur Oricon,‎ (consulté le 17 avril 2010)
  22. a et b (ja)Press release, « マドンナ、ビートルズを抜いて最多オリコンTOP10入りアーティストに! », Warner Music Japan,‎ (consulté le 16 août 2011)
  23. a et b (en)[PDF]« ARIA Top 40 Music DVD: Week Commencing March 28, 2010 », sur Australian Recording Industry Association, (consulté le 20 avril 2010)
  24. a b c d e f g h i j k l m n o p q et r (en)« Madonna – Sticky & Sweet Tour (album) », Ultratop 50site=Hung Medien (consulté le 20 avril 2010)
  25. a et b (en)[PDF]« ARIA Top 40 Music DVD: Week Commencing May 10, 2010 », sur Australian Recording Industry Association, (consulté le 20 avril 2010)
  26. a et b (en)« Scouting For Girls top UK singles chart », sur BBC Online, (consulté le 5 avril 2010)
  27. a b et c (en) Paul Sexton, « Amy Macdonald Holds On To Euro Chart No. 1 », Billboard,‎ (lire en ligne)
  28. a et b (hu)« DVD Top 20 lista/2010/12 », sur Magyar Hanglemezkiadók Szövetsége, Mahasz, (consulté le 20 avril 2010)
  29. a et b (cs)« TOP50 Prodejní – Madonna Sticky & Sweet Tour », sur International Federation of the Phonographic Industry, (consulté le 20 avril 2010)
  30. a et b (en)« Ireland DVD Chart », sur Irish Recorded Music Association, (consulté le 20 avril 2010)
  31. a et b (en)« Oficjalna Lista Sprzedazy », sur OLiS Związek Producentów Audio Video, (consulté le 2 avril 2010)
  32. a et b (en)« iTunes Preview: Sticky & Sweet Tour by Madonna », sur iTunes, (consulté le 16 mars 2010)
  33. a et b (en)« Amazon MP3: Sticky & Sweet Tour by Madonna », sur Amazon.com, (consulté le 27 mars 2010)
  34. a b c d et e Madonna Sticky & Sweet Tour, Sales Sheet, Warner Music France.
  35. (en)« iTunes Preview: Sticky & Sweet Tour by Madonna », sur iTunes, (consulté le 27 mars 2010)
  36. (en)« Chartverfolgung > Madonna > Sticky & Sweet Tour », sur Media Control Charts Musicline.net, (consulté le 20 avril 2010)
  37. (pt)« Associação Brasileira Albums », sur Associação Brasileira dos Produtores de Discos, (consulté le 22 mai 2010)
  38. (ko)« Overseas Album Chart: Week 16, 2010 », sur Gaon Chart, (consulté le 11 juin 2011)
  39. « Certifications Albums Or - année 2010 », sur Syndicat National de l'Édition Phonographique (consulté le 2 février 2012)
  40. (en)[PDF]« FIMI Italian Certificano », sur Federation of the Italian Music Industry, (consulté le 22 septembre 2010)
  41. (es)« Mexican Certification », sur Asociación Mexicana de Productores de Fonogramas y Videogramas, (consulté le 11 janvier 2011)
  42. (pl)« Tytuł: Sticky & Sweet Tour », sur OLiS Związek Producentów Audio Video (consulté le 2 avril 2010)
  43. (ru)« Россия Top 25 >> 22-2010 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur 2M (consulté le 2 avril 2010)
  44. (es)[PDF]« Top 100 Musica – Albums », sur Asociación Mexicana de Productores de Fonogramas y Videogramas, (consulté en 20 janvier 2012)
  45. a b c et d (en)« Sticky & Sweet Tour DVD Release Update », sur Madonna.com, (consulté le 1er mars 2010)
  46. (en)« Sticky & Sweet Tour DVD Release in Australia », sur Sanity.com,
  47. (en)« Sticky And Sweet Tour CD+DVD (Mexican Release) », sur Mixup.com,
  48. (en)« Sticky & Sweet Tour CD+DVD (Brazil release date) », sur Livrariacultura.com.br,
  49. (en)« Et Sticky & Sweet Tour », sur Empik.com (consulté le 20 avril 2010)