Madame X (album de Madonna)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Madame X
Description de l'image Madame X - Logo.png.
Album de Madonna
Sortie 14 juin 2019
Enregistré 2017-2019
Portugal, Londres, New York, Los Angeles
Durée 55:16 (édition standard)
63:47 (édition deluxe)
Genre Pop
Format CD, téléchargement numérique, vinyle, cassette audio
Producteur Madonna, Mirwais Ahmadzaï, Mike Dean, Diplo
Label Interscope

Albums de Madonna

Singles

  1. Medellín
    Sortie :
  2. Crave
    Sortie :
  3. I Rise
    Sortie :

Madame X est le quatorzième album studio de la chanteuse américaine Madonna, sorti le [1]. Composé et enregistré en grande partie à Lisbonne, l'album incorpore des sonorités latino-américaines, trap et pop. Madonna y chante en anglais, en espagnol, et pour la première fois en portugais. L'album a été influencé de façon créative par sa vie d'expatrié à Lisbonne, au Portugal, après y avoir déménagé à l'été 2017. Madonna a co-écrit et co-produit l'album avec plusieurs musiciens, notamment Mirwais, Mike Dean et Jason Evigan.

Le premier single, Medellín, en duo avec le chanteur colombien Maluma, est sorti le [2].

La tournée Madame X, tournée nord-américaine et européenne intégralement au théâtre, a débuté le . Les critiques de musique ont donné des critiques généralement positives sur l'album, louant sa composition expérimentale. Madame X a fait ses débuts au sommet du Billboard 200, devenant son neuvième album numéro un aux États-Unis.

Genèse et conception[modifier | modifier le code]

Au cours de l'été 2017, Madonna s'installe au Portugal afin que son fils David intègre le club de football Benfica Lisbonne[3] : ce séjour est l'occasion pour la chanteuse de découvrir la scène musicale portugaise[4]. En , Madonna annonce sur Instagram qu'elle a commencé à travailler sur son quatorzième album studio[5] : dans un reportage qui lui est consacré par Vogue Italia à l'occasion de son soixantième anniversaire, Madonna explique en quoi cet album est fortement influencé par la musique portugaise[6],[7] :

« Je dis toujours qu'il y a trois « F » qui gouvernent le Portugal : le fado, le football et Fátima. C'est également un pays très catholique, ce qui me convient parfaitement. Le pays me rappelle Cuba car les gens ne possèdent pas grand chose mais vous pouvez ouvrir la porte de n'importe quelle maison ou aller à n'importe quel coin de rue, vous entendrez toujours de la musique. […] J'ai rencontré tout un tas de musiciens incroyables, et j'ai fini par travailler avec eux sur mon nouveau disque. Lisbonne a influencé ma musique et mon travail. Comment en serait-il autrement ? Je ne vois pas comment j'aurais pu vivre cette année sans être abreuvée par cette culture. »

En , Madonna se produit au Met Gala à New York, où elle interprète Like a Prayer, une reprise de Hallelujah et un court extrait de Dark Ballet, chanson inédite alors intitulée Beautiful Game sur le compte YouTube de l'artiste[8],[9]. Elle prête sa voix au clip illustrant la chanson God Is a Woman d'Ariana Grande[10] et sur le morceau Champagne Rosé de Quavo, accompagné de lui-même et de Cardi B[11].

Pendant l'enregistrement de l'album, Madonna révèle qu'elle travaille entre autres avec Mirwais Ahmadzaï, avec qui elle a collaboré pour les albums Music (2000), American Life (2003) et Confessions on a Dance Floor (2005), et Mike Dean, qui a co-produit Rebel Heart (2015)[7]. En , le chanteur colombien Maluma partage sur son compte Instagram une photo avec Madonna dans un studio d'enregistrement. C'est le , via une vidéo postée sur Instagram, puis YouTube, que le titre de l'album, Madame X, est révélé[12].

Titre et thèmes[modifier | modifier le code]

Dans un teaser d'une minute, Madonna se présente comme Madame X, pseudonyme qui donne son nom à l'album, et qui évoque une femme endossant de multiples identités[13],[12] :

« Madame X est un agent secret voyageant à travers le monde, qui change d'identités et se bat pour la liberté. Elle apporte de la lumière dans les endroits sombres. Madame X est une danseuse, une professeure, une chef d'État, une gouvernante, une cavalière, une prisonnière, une étudiante, une mère, une enfant, une maîtresse, une nonne, une chanteuse, une sainte, une pute, une espionne dans la maison de l'amour. Je suis Madame X. »

Composition[modifier | modifier le code]

God Control évoque le contrôle des armes à feu. Madonna débute la chanson avec les dents serrées, comme si elle était empêchée de s'exprimer. Des coups de feu sont entendus, avant que la chanson n'entre dans un style disco. Un choeur d'enfants, le Tiffin Children's Chorus, issu d'une école londonienne, intervient à plusieurs reprises.

Batuka a été enregistrée en direct avec un ensemble de femmes pratiquant le batuque, genre musical originaire du Cap-Vert. David Banda, fils adoptif de Madonna et Guy Ritchie, a participé à l'écriture et à l'enregistrement de cette chanson. Deux autres filles de Madonna, Stella et Estere, font également partie du chœur.

Killers Who Are Partying est la première chanson enregistrée pour l'album. Elle s'inspire de la morna, genre musical capverdien. Elle contient un sample de guitare portugaise enregistré par Madonna lors d'une session de fado dans un salon de musique. Le refrain est interprété en portugais.

D'après Madonna, Come Alive est un message qu'elle veut faire passer à ses enfants : ne jamais rester en retrait. Le Tiffin Children's Chorus est également présent sur ce titre.

Extreme Occident est considérée par Madonna comme sa piste préférée de l'album. La chanteuse y fait référence aux critiques et aux avertissements qu'elle a reçus au cours de sa carrière.

Faz Gostoso est, à l'origine, interprétée par la chanteuse brésilienne Blaya. Madonna la reprend avec Anitta, chanteuse également brésilienne. Elle y chante à la fois en anglais et en portugais.

I Don't Search I Find fait référence à une citation de Pablo Picasso (Je ne cherche pas, je trouve.). Contrairement à la majorité des chansons de l'album, celle-ci ne s'inspire pas des musiques du monde, mais du disco new-yorkais des années 90. Cependant, les paroles évoquent le voyage. Madonna a déclaré concevoir cette chanson comme une réponse à Vogue. Ainsi, les claquements de doigts proviennent directement de ce titre.[14]

La version double-CD de l'album contient une piste intitulée Back That Up to the Beat. Cette chanson a été composée et enregistrée par Madonna et Pharrell Williams lors des sessions de l'album précédent, Rebel Heart (2015). Elle a ensuite été retravaillée avec Jeff Bhasker et Mike Dean. Ciao Bella est enregistrée avec Kimi Djabaté, artiste bissaoguinéen qui chante en créole, tandis que Funana, qui tire son nom d'une danse capverdienne, le funaná, évoque des artistes emblématiques disparus, pour certains l'année précédant la sortie de l'album : Elvis Presley, Bob Marley, Whitney Houston, James Brown, Aretha Franklin, George Michael, David Bowie, Tupac Shakur, Avicii, Mac Miller, Freddie Mercury et Prince.

Promotion[modifier | modifier le code]

Le premier single de l'album, Medellín, en duo avec Maluma, sort le et le clip est publié le lors d'une émission organisée par MTV UK et retransmise en simultané sur les autres chaînes du réseau MTV.

"Crave" est sorti en tant que deuxième single le . Le clip, réalisé par Nuno Xico, est sorti deux jours plus tard. Les remix officiels de "Crave" sont sortis le .

"I Rise" est sorti pour la première fois en single promotionnel le . Madonna s'est associée à Time Studios pour créer le clip de "I Rise", sorti le . Il a été réalisé par Peter Matkiwsky et comprend des images de survivants de la fusillade de Parkland, de partisans LGBTQ, de manifestants pour les droits des femmes, du témoignage de la gymnaste olympique Aly Raisman à propos d'abus sexuels et autres mouvements pour la justice sociale. Les remixes de la chanson, produits par Tracy Young, ont été commercialisés le dans le cadre de Worldpride 2019. Il est sorti en tant que troisième single de l'album en Italie le .

Dans la perspective de la sortie complète de Madame X, "Future" et "Dark Ballet" ont été publiés en tant que singles promotionnels respectivement le et le . Le clip de "Dark Ballet" met représente un scénario inspiré de Jeanne d'Arc mettant en vedette Mykki Blanco (danseur afro-américain LGBT et porteur du VIH), où plusieurs chefs de l'église l'arrêtent et l'exécutent par crémation sur un bûcher. Dans la vidéo, Blanco montre danse dans le soutien-gorge conique emblématique de Madonna en 1990.

"God Control" est sorti en tant que troisième single le . Le clip vidéo l'accompagnant a été réalisé par Jonas Åkerlund, et dépeint une scène de tournage dans une boîte de nuit rappelant la fusillade de la boîte de nuit d'Orlando en 2016, et contient un appel à l'action en faveur du contrôle des armes à feu aux États-Unis.

"Batuka" est sorti en single le , accompagné d'un clip réalisé par Emmanuel Adjei (qui avait également réalisé "Dark Ballet". La vidéo est très simple et tourne autour de Madonna et de l'Orquestra Batukadeiras dansant et jouant au Batuque. Vers la fin de la vidéo, ils se tiennent ensemble en ligne, se tenant la main, regardant le coucher du soleil et les vagues. Le dernier plan de la vidéo montre ce qui semble être des voiliers fantômes qui disparaissent au fur et à mesure qu'une tempête se forme sur l'océan.

Le morceau "I Don't Search, I Find" est le single promotionnel suivant pour recevoir un EP remixé (après Medellín, I Rise et Crave) par Honey Dijon, qui est apparu en arrière-plan dans l'une des story Instagram de Madonna. Ces remix sont disponibles sur les services de téléchargement et de streaming depuis le .

Madonna a joué Medellín avec Maluma au 2019 Billboard Music Awards le .

Madonna a chanté Like a prayer puis Future (avec Quavo) à Tel Aviv, en Israël lors de la finale du concours Eurovision de la chanson 2019 le . La prestation aurait couté à l'Union européenne de radio-télévision 1 million de dollars américains, payés par l'homme d'affaires israélo-canadien Sylvan Adams. Lors de la soirée Madonna suscite la polémique, faisant apparaître des drapeaux palestiniens et aussi en chantant avec quelques fausses notes sa première chanson like a prayer.

Un documentaire pour Amazon Prime vidéo, intitulé « The World of Madame X » est réalisé par Nuno Xico, qui était déjà à la barre pour le clip de Crave.

Le Madame X Tour débutera en . L'album sera un grand succès, numéro 1 dans 58 pays le jour de sa sortie. Il figure également dans le billboard 200 des meilleurs albums devant Bruce Springsteen.

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

(*) - Uniquement sur la version Deluxe[1]

Madame X – Éditions standard et deluxe
No TitreAuteurProducteur(s) Durée
1. Medellín (avec Maluma)Madonna, Mirwais Ahmadzaï, Maluma Londoño, Edgar BarreraMadonna, Ahmadzaï 4:58
2. Dark BalletMadonna, AhmadzaïMadonna, Ahmadzaï[15] 4:15
3. God ControlMadonna, AhmadzaïMadonna, Ahmadzaï, Mike Dean 6:19
4. Future (feat. Quavo)Madonna, Thomas Wesley Pentz, Brittany Talia Hazzard (en), Quavious Keyate MarshallMadonna, Diplo[15] 3:54
5. BatukaMadonna, Ahmadzaï, BandaMadonna, Ahmadzaï 4:57
6. Killers Who Are PartyingMadonna, AhmadzaïMadonna, Ahmadzaï 5:29
7. Crave (feat. Swae Lee)Madonna, Khalif Malik Ibn Shaman Brown, HazzardMadonna, Dean, Billboard 3:22
8. CrazyJason Evigan, Madonna, HazzardMadonna, Evigan, Dean 4:02
9. Come AliveJeff Bhasker, Madonna, HazzardMadonna, Bhasker, Dean 4:02
10. Extreme Occident (*)Madonna, AhmadzaïMadonna, Ahmadzaï 3:42
11. Faz Gostoso (feat. Anitta)Rodrigo Carmo, Nuno, Emanuel Oliveira, Mateus Seabra, Luíz Vieira, Karla Rodrigues, MadonnaMadonna, Dean, Billboard 4:06
12. Bitch I'm Loca (feat. Maluma)Madonna, Lauren D'Elia, Londoño, Barrera, JAMES, Rodriguez, Stiven RojasMadonna, Billboard 2:51
13. I Don't Search I FindMadonna, AhmadzaïMadonna, Ahmadzaï 4:08
14. Looking for Mercy (*)Madonna, HazzardMadonna, Bhasker, Dean 4:50
15. I RiseEvigan, Madonna, HazzardMadonna, Evigan 3:44

Samples[modifier | modifier le code]


Volume de ventes[modifier | modifier le code]

Ventes mondiales : 486 000[16]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Interscope Records, « Madonna to release highly-anticipated 15th studio album ‘Madame X’ globally on June 14th », sur PR Newswire, (consulté le 17 avril 2019)
  2. Théau Berthelot, « "Medellin" : Madonna dévoile son nouveau single caliente avec Maluma », sur chartsinfrance.net, (consulté le 17 avril 2019)
  3. Ronan Tésorière, « Madonna s'installe à Lisbonne pour suivre son fils footballeur au Benfica », Le Parisien,‎ (ISSN 0767-3558, lire en ligne)
  4. (en) Nolan Feeney, « Madonna on the rise of Trump: 'Of course I’m saying I predicted it' », Entertainment Weekly,‎ (ISSN 1049-0434, lire en ligne)
  5. (en) Rob Copsey, « Madonna confirms she is working on new music », sur officialcharts.com, (consulté le 17 avril 2019)
  6. (en) Xerxes Cook, « Exclusive Interview with Madonna », Vogue Italia, no 816,‎ , p. 126 (ISSN 0042-8027, lire en ligne)
  7. a et b Théau Berthelot, « Madonna : son nouvel album entre en "phase finale de mixage" », sur chartsinfrance.net, (consulté le 20 avril 2019)
  8. Yohann Ruelle, « Met Gala 2018 : Madonna divine en live sur "Hallelujah" et "Like A Prayer" (VIDÉOS) », sur chartsinfrance.net, (consulté le 17 avril 2019)
  9. Louise Guibert, « Madonna dévoile « Beautiful Game », une chanson inédite », Têtu,‎ (ISSN 1265-3578, lire en ligne)
  10. « MTV Video Music Awards : Ariana Grande interprétera son nouveau tube, accompagnée de 50 danseuses », Le Berry républicain,‎ (lire en ligne)
  11. (en) Will Stroude, « Madonna teams up with Cardi B and Quavo for rare guest appearance on 'Champagne Rosé' », Attitude,‎ (ISSN 1353-1875, lire en ligne)
  12. a et b Bastien Hauguel, « Tout ce qu'on sait sur « Madame X », le prochain album de Madonna », Le Point,‎ (ISSN 0242-6005, lire en ligne)
  13. (en) Daniel Kreps, « Madonna Teases New Album ‘Madame X’ », Rolling Stone,‎ (ISSN 0035-791X, lire en ligne)
  14. « Madonna a RTL 102 5 » [vidéo], sur YouTube (consulté le 23 juin 2020).
  15. a et b (en) « Madonna to release new album Madame X on June 14th », sur madonna.com (consulté le 18 avril 2019).
  16. (en) chart data, « WW sales*: @Madonna, Madame X 486,000 (total). », sur @chartdata, (consulté le 2 novembre 2019)