Sticky and Sweet Tour (tournée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sticky & Sweet Tour)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la tournée de Madonna. Pour l’album de la même chanteuse, voir Sticky and Sweet Tour.
Sticky and Sweet Tour
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de la tournée

Tournée par Madonna
Date de début à Cardiff, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Date de fin à Tel Aviv, Drapeau d’Israël Israël
Producteur Live Nation
Nb. de concerts 30 en Amérique du Nord
45 en Europe
11 en Amérique du Sud
86 au total

Tournées par Madonna

Le Sticky and Sweet Tour est la huitième tournée mondiale de la chanteuse américaine Madonna, faisant la promotion de son onzième album, Hard Candy. La tournée a débuté le 23 août 2008 à Cardiff, Royaume-Uni, et s'est achevé le 2 septembre 2009, à Tel Aviv, Israël. Elle a visité quatre continents, dont l'Europe, l'Amérique du Nord, l'Amérique du Sud et l'Asie, pour un total de 86 dates. Cette tournée marque également la première collaboration de Madonna avec Live Nation. Les dates furent annoncées en février 2008 pour les étapes américaines et européennes. La tournée devait initialement se rendre en Australie mais cette étape fut par la suite abandonnée en raison de causes budgétaires. C'est la costumière de Madonna, Arianne Philips, qui confectionne une fois de plus les costumes, avec l'aide d'autres créateurs.

Le spectacle est décrit comme un « voyage de rock dansant ». Il est divisé en quatre tableaux : Pimp, où le sadomasochisme est le thème principal ; Old School où les anciens tubes de Madonna sont croisés avec le travail de l'artiste Keith Haring ; Gypsy, une fusion de danse folklorique et de chansons hispaniques avec des performances allant de la mélancolie à la joie ; et Rave, partie où les performances sont inspirées de l'Asie centrale. La dernière partie contient un request song : Madonna demande à quelqu'un de public de choisir une des ses chansons pour l'interpréter. La tournée a subi quelques changements lors de l'étape européenne de 2009, comme un hommage à Mickael Jackson. Le show a reçu majoritairement des critiques positives.

Le Sticky and Sweet Tour a battu de nombreux records en termes de ventes de billets, de succès commercial et d'affluences de public. Après la première étape, la tournée est devenu la tournée la plus lucrative par un article solo, générant 283 millions de dollars (309,84 millions en dollars de 2015), battant ainsi le record détenu par Madonna elle-même pour sa précédente tournée, The Confessions Tour. Madonna a joué devant plus de 3,5 millions de spectateurs dans 32 pays, générant un total de 408 millions de dollars, en faisant la deuxième tournée mondiale la plus lucrative de tous les temps, derrière A Bigger Bang Tour des Rolling Stones. Il est encore aujourd'hui au top du classement en tant que tournée la plus lucrative pour une artiste féminine et se trouve en cinquième position dans le top des tournées les plus rentables.

Madonna a reçu énormément de réponses négatives du parti républicain, en critiquant ouvertement les politiques de John McCain et Sarah Palin. Alors qu'elle se trouvait en Roumanie, en 2009, le discours de Madonna face à la discrimination des gypsys dans les pays d'Europe central fut généralement mal reçu. Pendant la seconde étape, deux techniciens construisant la scène au Stade Vélodrome de Marseille furent tués. Le CD et DVD de la tournée furent réalisés en mars 2010 et enregistrés lors des deux concerts argentins.

La tournée[modifier | modifier le code]

Cette nouvelle tournée mondiale a été officialisée par Guy Oseary, le manager de Madonna et Arthur Fogel, PDG de Live Nation le 8 mai 2008.

Cette tournée passera par divers stades et grandes salles dans les continents américain et européen, et Madonna retournera dans des pays où elle ne s'était plus rendue depuis son Girlie Show de 1993, à savoir le Brésil, l'Argentine et le Mexique. La première partie comportait 58 concerts devant plus de 2,5 millions de spectateurs, dont 650 000 en Amérique du Sud[1].

Le 27 janvier 2009, Madonna annonce, via son site officiel, qu'elle reprendra la tournée en Europe durant l'été 2009[1]. Ce Sticky and Sweet Tour 2 passera principalement dans des endroits où Madonna n'est jamais allée, en Belgique ou en Bulgarie par exemple.

Le 3 avril 2009, le site de Madonna annonce que deux concerts sont déprogrammés : le second concert à Manchester prévu le 8 juillet et le concert à Hambourg prévu le 28 juillet. Le concert d'Oslo est alors déplacé au 28 juillet.

Le 16 juillet 2009, à quelques jours du concert prévu à Marseille, une partie de la scène qui devait accueillir le show de Madonna au Stade Vélodrome s’est effondrée en plein montage, faisant deux morts et huit blessés. Une information judiciaire est ouverte pour homicide et blessures involontaires. Le concert est rapidement annulé, et Madonna, très affectée, fait le déplacement quelques jours plus tard dans la cité phocéenne pour apporter son soutien aux familles des victimes.

Le concert du 20 août prévu en Slovénie fut annulé. Seulement 7 000 places ayant été vendues, contre 63 000 mises en ventes[2].

Première partie[modifier | modifier le code]

Robyn a été annoncé comme première partie des concerts en Europe. Seuls Rome, Londres et Paris ne bénéficieront pas de sa présence ; Benassi Bros, Paul Oakenfold et Bob Sinclar seront présents pour ces dates, respectivement. Nice a par contre bénéficié d'une première partie double avec la présence de Robyn et Laurent Wolf. Les premières parties du Sticky and Sweet Tour 2 seront assurées uniquement par Paul Oakenfold.

Vente de tickets[modifier | modifier le code]

Sticky and Sweet Tour 2008
Sticky and Sweet Tour 2009
  • Février-Mars : Pré-vente de tous les tickets sur le fan club de Madonna et vente au grand public quelques jours plus tard.
  • Juin : vente des tickets pour Tel-Aviv

La limite de tickets achetables par une seule personne était de quatre pour les salles et six pour les stades, dans le but de limiter la vente au noir. La vente totale des tickets dans certaines villes a été très rapide, comme à Montréal où tous les tickets ont été vendus en 9 minutes. Les tarifs sont : Fosse : 88 euros Catégorie 3 : 121 euros Catégorie 2 : 170 euros Catégorie 1 : 192 euros

Setlist[modifier | modifier le code]

Madonna pendant le thème pimp
Le thème Old School

Autres informations[modifier | modifier le code]

Madonna chante un titre de chacun de ses albums studio sauf Erotica et American Life, qui sont cependant représentés par des interludes vidéos, en plus de la bande originale du film d'Alan Parker Evita, et de celle de Dick Tracy, I'm Breathless. Neuf titres du dernier album de Madonna, Hard Candy, seront interprétés (soit l'intégralité de cet album sauf Incredible, Dance 2night et Voices), et 8 en 2009 (exit Heartbeat). Notons qu'en 2009, Confessions on a Dance Floor ne sera représenté qu'avec un sample de Jump de 30 secondes durant Into the Groove.

Request[modifier | modifier le code]

Durant le tableau Rave Party, avant de chanter Hung Up, Madonna invite ses spectateurs à lui proposer un ancien titre et le reprendre avec elle. On a pu ainsi entendre des extraits des morceaux suivants :

À noter, qu'en 2009, lors du Sticky and Sweet Tour 2009, exit le Request durant le Rave Party.

Invités[modifier | modifier le code]

Durant certaines dates américaines, Madonna a été rejointe sur scène par d'autres artistes :

Personnel[modifier | modifier le code]

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Claviers : Ric'key Pageot et Kevin Antunes
  • Batterie : Brian Frasier-Moore qui a remplacé Steve Sidelnyk
  • Guitare : Monte Pittman et Madonna
  • Platines vinyle et mixage : DJ Enferno
  • Violon : Arkady Gips
  • Guitare : Alexander Kolpakov
  • Guitare : Vadim Kolpakov
  • Chœurs : Nikki Richard et Kiley Dean

Quelques remarques[modifier | modifier le code]

Candy Shop
  • Madonna a chanté devant plus de 70 000 personnes à Zurich, le 30 août 2008, et a ainsi donné le plus grand concert jamais organisé en Suisse.
  • À la fin de Hung Up, à Lisbonne, Madonna a chuté sur les fesses.
  • À Budva, le début ne s'est pas passé comme prévu: le trône est apparu en retard, alors qu'elle avait commencé à chanter.
  • Pendant le concert de Rome, Madonna a dédié sa chanson Like a Virgin au Pape Benoît XVI.
  • À New-York, Madonna a attaqué Sarah Palin en lui disant qu'elle n'était pas invitée à son show. Plus tard, elle a lancé à la foule une vingtaine de préservatifs, sur lesquels figurait la photo de Sarah Palin.
  • À San Diego, Madonna a fêté la victoire de Barack Obama en portant, tout comme ses danseurs, sur Give It 2 Me, un tee-shirt à l'effigie du nouveau président des États-Unis.
  • Les répétitions eurent plusieurs fois lieux en public comme à Santiago.
  • Le show argentin du 3 décembre a été reporté au 8, en raison d'un retard de l'avion transportant ses costumes.
  • Madonna a chanté Don't Cry For Me Argentina lors de ses show à Buenos Aires, après avoir chanté You Must Love Me.
  • C'est à Buenos Aires, au River Plate Stadium, que le DVD du Sticky and Sweet Tour fut enregistré.
  • Durant son premier show à Rio de Janeiro, Madonna portait la tenue du Hard Candy Promo Tour pour la partie Pimp. Par ailleurs, en raison de la pluie battante, un membre de son personnel lui tenait un parapluie durant les chansons où elle est debout avec la guitare.
  • Pour un de ses shows brésiliens, Madonna portait le tee-shirt no 10 de l'équipe de football brésilien, à son nom, offert par le gouverneur de Rio dans les coulisses. Elle a aussi brandi le drapeau du pays au finale de Give it 2 Me.
  • Pour le dernier show brésilien, les danseurs se sont présentés avec le drapeau brésilien autour de la taille pour Hung Up.
  • Pour la seconde partie de la tournée, qui débute en juillet 2009, certains costumes changent, le morceau Heartbeat est remplacé par le mégatube Holiday (mixé avec le tout premier single de Madonna Everybody et Celebration), Borderline est remplacé par Dress You Up, et Hung Up version rock par une version dance de Frozen (mixé avec Open Your Heart et I'm Not Alone de Calvin Harris).
  • Lors des concerts de la seconde partie, Madonna et ses danseurs rendent un hommage à Michael Jackson. Lors de Holiday, un danseur déguisé en Michael Jackson exécute un numéro sur un medley comprenant Billie Jean, Another Part Of Me et Wannabe Startin' Something.
  • Le 16 juillet 2009 deux techniciens sont tués au stade Vélodrome de Marseille lors de l'effondrement de la structure de la scène qu'ils étaient en train de monter pour la date du 19 juillet 2009. 8 furent également blessés. La représentation fut alors annulée. Madonna a rendu visite aux familles des victimes et à offert ses larmes au public d'Udine en leurs rendant hommage avant de chanter You must love me.
  • Le clip qui accompagne Get Stupid fait référence à la politique internationale et à la guerre. On voit une opposition manichéenne entre différents personnages politiques : Kim Jong-Il, Robert Mugabe, Mahmoud Ahmadinejad d'un côté et Nelson Mandela, Barack Obama de l'autre. On aperçoit également des images de guerres qui rappellent la première version du clip American Life. Lors de son concert du 9 juillet 2009 à Paris, des images faisant référence à la révolte Iranienne et au 'Mouvement vert' sont insérées au clip, comme l'apparition du slogan Where is my vote ?.
  • Lors de son concert à Bucarest, Madonna s'est fait huer par le public en voulant défendre les Roms[3].
  • Une semaine après son concert à Sofia, 15 citoyens bulgares se sont noyés dans le lac d'Ohrid. Lors des prières le métropolite Nikolaï de Plovdiv a attribué cette tragédie nationale à la chute des mœurs, y compris ce concert au jour de Saint Jean Baptiste, un des plus grands jours pour l'église orthodoxe. Son éminence considère l'événement une punition divine[4],[5],[6]. Le concert a eu lieu malgré l'opposition véhémente de l'Église Orthodoxe Bulgare.
  • Le 2 septembre 2009, lors du dernier concert à Tel Aviv, les deux garçons de la chanteuse, David et Rocco, la rejoignent sur scène. Lourdes, la fille ainée de Madonna, participe quant à elle aux morceaux Devil Wouldn't Recognize You et Give It 2 Me[7].
Le Sticky and Sweet Tour à Santiago

Dates et lieux des concerts[modifier | modifier le code]

Date Ville Pays Lieu Affluence
Première partie
Europe
[8] Cardiff Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Millennium Stadium Complet / 33 000
[8] Nice Drapeau de la France France Stade Charles-Ehrmann Places disponibles / 41 000
[8] Berlin Drapeau de l'Allemagne Allemagne Olympic Stadium Complet / 47 000
[8] Zurich Drapeau de la Suisse Suisse Dübendorf Complet / 70 000
[8] Amsterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas ArenA Complet / 50 000
[8] Düsseldorf Drapeau de l'Allemagne Allemagne LTU Arena Complet / 35 000
[8] Rome Drapeau de l'Italie Italie Stadio Olimpico Complet / 58 000
[8] Francfort Drapeau de l'Allemagne Allemagne Commerzbank-Arena Complet / 40 000
[8] Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Wembley Stadium Complet / 73 000
[8] Lisbonne Drapeau du Portugal Portugal Parque da Bela Vista Complet / 75 000
[8] Séville Drapeau de l'Espagne Espagne Stade olympique de Séville Complet / 48 000
[8] Valence Drapeau de l'Espagne Espagne Circuit de Valencia Complet / 50 000
[8] Saint-Denis Drapeau de la France France Stade de France Complet / 72 000
[8] Saint-Denis Drapeau de la France France Stade de France 66 000/72 000
[8] Vienne Drapeau de l'Autriche Autriche Danube Island Complet / 57 000
[8] Budva Monténégro Monténégro Jaz Beach Complet / 48 000
[8] Athènes Drapeau de la Grèce Grèce Stade Olympique Complet / 76 000
Amérique du Nord
Date Ville Pays Lieu Affluence
[8] East Rutherford Drapeau des États-Unis États-Unis Izod Center Complet / 17 000
6 octobre 2008[8] New York Drapeau des États-Unis États-Unis Madison Square Garden Complet / 15 000
7 octobre 2008[8] New York Drapeau des États-Unis États-Unis Madison Square Garden Complet / 15 000
11 octobre 2008[8] New York Drapeau des États-Unis États-Unis Madison Square Garden Complet / 15 000
12 octobre 2008[8] New York Drapeau des États-Unis États-Unis Madison Square Garden Complet / 15 000
15 octobre 2008[8] Boston Drapeau des États-Unis États-Unis TD Banknorth Garden Complet / 14 000
16 octobre 2008[8] Boston Drapeau des États-Unis États-Unis TD Banknorth Garden Places disponibles / 13 000
18 octobre 2008[8] Toronto Drapeau du Canada Canada Air Canada Centre Complet / 17 000
19 octobre 2008[8] Toronto Drapeau du Canada Canada Air Canada Centre Complet / 17 000
22 octobre 2008[8] Montréal Drapeau du Canada Canada Centre Bell Complet / 17 000
23 octobre 2008[8] Montréal Drapeau du Canada Canada Centre Bell Complet / 17 000
26 octobre 2008[8] Chicago Drapeau des États-Unis États-Unis United Center Complet
27 octobre 2008[8] Chicago Drapeau des États-Unis États-Unis United Center Complet
30 octobre 2008[8] Vancouver Drapeau du Canada Canada BC Place Stadium Complet
1er novembre 2008[8] Oakland Drapeau des États-Unis États-Unis Oracle Arena Complet
2 novembre 2008[8] Oakland Drapeau des États-Unis États-Unis Oracle Arena Complet
4 novembre 2008[8] San Diego Drapeau des États-Unis États-Unis PETCO Park Complet
6 novembre 2008[8] Los Angeles Drapeau des États-Unis États-Unis Dodger Stadium Places disponibles
8 novembre 2008[8] Las Vegas Drapeau des États-Unis États-Unis MGM Grand Garden Arena Complet
9 novembre 2008[8] Las Vegas Drapeau des États-Unis États-Unis MGM Grand Garden Arena Complet
11 novembre 2008[8] Denver Drapeau des États-Unis États-Unis Pepsi Center Complet
12 novembre 2008[8] Denver Drapeau des États-Unis États-Unis Pepsi Center Complet
16 novembre 2008[8] Houston Drapeau des États-Unis États-Unis Minute Maid Park Places disponibles
18 novembre 2008[8] Détroit Drapeau des États-Unis États-Unis Ford Field Places disponibles
20 novembre 2008[8] Philadelphie Drapeau des États-Unis États-Unis Wachovia Center Complet
22 novembre 2008[8] Atlantic City Drapeau des États-Unis États-Unis Boardwalk Hall Places disponibles
24 novembre 2008[8] Atlanta Drapeau des États-Unis États-Unis Philips Arena Places disponibles
26 novembre 2008[8] Miami Drapeau des États-Unis États-Unis Dolphin Stadium Complet
29 novembre 2008[8] Mexico Drapeau du Mexique Mexique Foro Sol Complet
30 novembre 2008[8] Mexico Drapeau du Mexique Mexique Foro Sol Complet
Amérique du Sud
Date Ville Pays Lieu Affluence
4 décembre 2008[8] Buenos Aires Drapeau de l’Argentine Argentine Stade Monumental Complet / 65 000
5 décembre 2008[8] Buenos Aires Drapeau de l’Argentine Argentine Stade Monumental Complet / 65 000
7 décembre 2008[8] Buenos Aires Drapeau de l’Argentine Argentine Stade Monumental Complet / 65 000
8 décembre 2008[8] Buenos Aires Drapeau de l’Argentine Argentine Stade Monumental Complet / 65 000
10 décembre 2008[8] Santiago Drapeau du Chili Chili Estadio Nacional Complet / 65 000
11 décembre 2008[8] Santiago Drapeau du Chili Chili Estadio Nacional Complet/ 65 000
14 décembre 2008[8] Rio de Janeiro Drapeau du Brésil Brésil Estadio Maracanã Complet / 65 000
15 décembre 2008[8] Rio de Janeiro Drapeau du Brésil Brésil Estadio Maracanã Complet / 60 000
18 décembre 2008[8] São Paulo Drapeau du Brésil Brésil Morumbi Complet
20 décembre 2008[8] São Paulo Drapeau du Brésil Brésil Morumbi Complet
21 décembre 2008[8] São Paulo Drapeau du Brésil Brésil Morumbi Complet / 75 000
Seconde partie
Europe
Date Ville Pays Lieu Affluence
4 juillet 2009 Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet
5 juillet 2009 Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet
7 juillet 2009 Manchester Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Manchester Evening News Arena Complet / 13 500
8 juillet 2009 Manchester Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Manchester Evening News Arena Annulé
9 juillet 2009 Paris Drapeau de la France France Palais omnisports de Paris-Bercy Places disponibles / 15 800
11 juillet 2009 Werchter Drapeau de la Belgique Belgique Rock Werchter Complet / 70 000
14 juillet 2009 Milan Drapeau de l'Italie Italie Stadio San Siro Complet
16 juillet 2009 Udine Drapeau de l'Italie Italie Stadio Friuli Comple / 40 000
19 juillet 2009 Marseille Drapeau de la France France Stade Vélodrome Annulé
21 juillet 2009 Barcelone Drapeau de l'Espagne Espagne Estadi Olimpic Places disponibles / 50 000
23 juillet 2009 Madrid Drapeau de l'Espagne Espagne Stade Vicente Calderón Places disponibles / 50 00
25 juillet 2009 Saragosse Drapeau de l'Espagne Espagne Recinto de la Feria de Zaragoza Places disponibles / 20 000
28 juillet 2009 Oslo Drapeau de la Norvège Norvège Stade Valle Hovin Complet
30 juillet 2009 Oslo Drapeau de la Norvège Norvège Stade Valle Hovin Complet
2 août 2009 Saint-Pétersbourg Drapeau de la Russie Russie Place du Palais (Saint-Pétersbourg) Places disponibles
4 août 2009 Tallinn Drapeau de l'Estonie Estonie Tallinn Song Festival Grounds Complet
6 août 2009 Helsinki Drapeau de la Finlande Finlande West Harbour Complet
8 août 2009 Göteborg Drapeau de la Suède Suède Ullevi Complet
9 août 2009 Göteborg Drapeau de la Suède Suède Ullevi Complet
11 août 2009 Copenhague Drapeau du Danemark Danemark Parken Stadium Places disponibles
13 août 2009 Prague Drapeau de la République tchèque République tchèque Chodov National Amphitheater Places disponibles
15 août 2009 Varsovie Drapeau de la Pologne Pologne Bemowo Airport Places disponibles
18 août 2009 Munich Drapeau de l'Allemagne Allemagne Stade olympique de Munich Places disponibles
20 août 2009 Ljubljana Drapeau de la Slovénie Slovénie Ljubljana Hippodrome Annulé
22 août 2009 Budapest Drapeau de la Hongrie Hongrie l'Ferenc Puskas Stadium Places disponibles
24 août 2009 Belgrade Serbie Serbie Ušće Park Places disponibles
26 août 2009 Bucarest Drapeau de la Roumanie Roumanie Parc Izvor Complet / 70 000
29 août 2009 Sofia Drapeau de la Bulgarie Bulgarie Vasil Levski National Stadium Complet
1er septembre 2009 Tel Aviv Drapeau d’Israël Israël Yhoshua Gardens Complet / 50 000
2 septembre 2009 Tel Aviv Drapeau d’Israël Israël Yhoshua Gardens Places disponibles / 50 000

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :