Hard Candy (album de Madonna)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hard Candy.
Hard Candy
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Hard Candy présent sur la pochette de l'album
Album de Madonna
Sortie
(voir l'historique des sorties)
Enregistré 2007
Durée 56:12
Genre Pop, R&B
Producteur Madonna
Timbaland
Justin Timberlake
Danja
Pharrell Williams
Label WEA[1]
Critique

Albums de Madonna

Singles

  1. 4 Minutes
    (feat. Justin Timberlake et Timbaland)

    Sortie : 11 avril 2008
  2. Give It 2 Me
    Sortie : 11 juillet 2008
  3. Miles Away
    Sortie : 24 novembre 2008

Hard Candy est le 11e album de la chanteuse américaine Madonna mis en vente internationalement le 28 avril 2008 sous l'étiquette de la Warner. Cet opus est le dernier produit par la maison de disques Warner (avec la compilation Celebration sortie en 2009).

Hard Candy fait suite à Confessions on a Dance Floor. Ce nouvel album est une collection de 12 titres up-tempo dans un style plus urbain/hip-hop grâce à ses nouvelles collaborations avec Timbaland, Justin Timberlake, Pharrell Williams des Neptunes ou encore Nate « Danja » Hills.

Le premier single, 4 Minutes avec Justin Timberlake et Timbaland, sort en .

Réception[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Comme pour Confessions on a Dance Floor[2], l'album a reçu de nombreuses critiques favorables. L'album est cependant critiqué sur le fait d'essayer de s'approprier le marché urbain[3] avec Mark Savage, de la BBC Music, qui écrit que « les chansons de Timbaland rappellent une version de moindre qualité pour Madonna que celle écrites pour Nelly Furtado »[4]. The Times note que « Hard Candy n'est pas une catastrophe », les producteurs de l'album ont « déjà fait les mêmes choses avec Nelly Furtado, Britney Spears et Gwen Stefani[5] »[6] . Cependant d'autres pensent que cet album tel que cyberpresse.ca trouve qu'il s'agit d'« un album sans surprise. Les chansons ne sont pas particulièrement bien écrites mais en revanche très efficaces, remarquablement produites et, du point de vue de l'habillage sonore, extrêmement actuelles et marquées par la patte Timbaland/The Neptunes[7]. »

En France, Les Inrockuptibles défendent l'album : « Accusé unanimement de cynisme marchand, le “Bonbon dur” de Madonna l’a surtout été à avaler par une presse qui semblait soudainement née de la dernière pluie. Comme si son projet de domination du monde par toutes les stratégies – opportunisme artistique, prodiges de marketing – était nouveau. Comme si cette volonté de puissance ne touchait pas chez l’artiste quelque chose de plus vaste que le simple cynisme marchand, une sorte de défi insensé, rageur, métaphysique, dont l’adversaire est rien moins désormais que le temps (qui transforme – les goûts, le marché –, dégrade – les corps –, et ne se dompte pas aisément). Comme si surtout ce complexe de dominatrice n’avait pas déjà occasionné des audaces musicales notables. Sur le papier, le choix de Timbaland et Pharrell Williams à la production semblait venir bien tard. À l’écoute, le disque étonne et ressemble finalement assez peu aux productions livrées au mètre des deux compères. Des cinq morceaux signés Timbaland et Danja, seul le lourd single 4 Minutes porte la griffe sonore désormais très dévaluée (puisque tout le monde, jusqu’à M. Pokora, en bénéficie) de son producteur. Sur les quatre autres, sa manière se confond presque à celle, autrement plus subtile, de Pharrell Williams. C’est, de toute façon, la troisième force en présence qui a le plein contrôle des manettes, à savoir Madonna elle-même, coproductrice de tous les morceaux, unifiant les différents styles de chacun jusqu’à les rendre indiscernables, recyclant tous ses acquis passés (jusqu’à certains effets de filtre appris chez Mirwais) pour organiser une sorte de mémorial Madonna, où ne manque même pas le son new-yorkais façon Jellybean de ses débuts (Holiday, Borderline). Deux grandes réussites dominent l’album, le tenace She’s Not Me, écrit par Pharrell, et surtout le remarquable Beat Goes on, pour lequel la Madonne s’adjoint les services du toujours très stylé Kanye West. » (Les Inrockuptibles, mai 2008).

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No TitreAuteurProducteur(s) Durée
1. Candy ShopMadonna, WilliamsMadonna, The Neptunes 4:16
2. 4 Minutes (featuring Justin Timberlake & Timbaland)Madonna, Mosley, Timberlake, HillsTimbaland, Timberlake, Danja 4:04
3. Give It 2 MeMadonna, WilliamsMadonna, The Neptunes 4:48
4. HeartbeatMadonna, WilliamsMadonna, The Neptunes 4:04
5. Miles AwayMadonna, Mosley, Timberlake, HillsTimbaland, Timberlake, Danja 4:49
6. She's Not MeMadonna, WilliamsMadonna, The Neptunes 6:05
7. IncredibleMadonna, WilliamsMadonna, The Neptunes 6:20
8. Beat Goes On (featuring Kanye West)Madonna, Williams, WestMadonna, The Neptunes 4:27
9. Dance 2night (featuring Justin Timberlake)Madonna, Mosley, Timberlake, LaneTimbaland, Timberlake, Lane, Castellon 5:03
10. Spanish LessonMadonna, WilliamsMadonna, The Neptunes 3:38
11. Devil Wouldn't Recognize YouMadonna, Mosley, Timberlake, Hills, HenryTimbaland, Timberlake, Danja 5:09
12. VoicesMadonna, Mosley, Timberlake, Hills, LaneTimbaland, Timberlake, Danja, Lane 3:39

Titres Bonus Ou Inédits[modifier | modifier le code]

  • Édition spécial CD :
  1. 4 Minutes (Tracy Young House Mix Edit)
  2. 4 Minutes (Rebirth Anthem Mix Edit)
  • iTunes Pré-commande/CD Japonais:
  1. Ring My Bell
  • iTunes Deluxe Version [8]:
  1. Ring My Bell
  2. 4 Minutes (Peter Saves New York Edit)
  3. 4 Minutes (Junkie XL Remix Edit)
  4. Give It 2 Me (Paul Oakenfold Edit)

*= Singles **= Singles promotionnels

  • Inédits :
  1. Infinity : Démo de Give It 2Me produite par Timbaland. (2:58)
  2. Across The Sky : Chanson Inédite, parue sur internet sous 2 versions : Une dite "légère", avec un instrumental clair (3:50) , et une version "lourde", avec une mise en valeur des basses (4:10).
  3. Animal : Chanson Inédite produite par Timbaland. (3:00)
  4. Latte : Chanson Inédite, avec un refrain venant de la chanson "Lela Pala Tute", du groupe Gogol Bordello. (3:50)

Éditions[modifier | modifier le code]

Hard Candy
  1. Édition CD simple
  2. Édition spéciale (téléchargement) : par rapport à l'édition simple, cette version comprend deux remixes de 4 Minutes, un remix secret, la chanson Ring My Bell (incluse dans l'édition japonaise) et le livret en version numérique.
  3. Édition Candy Box (sortie le 7 mai 2008) : comprend 12 titres et deux remixes de 4 minutes, un sachet de 35 bonbons et un livret-photos de 16 Pages dans un format DVD ayant pour couverture une photo identique à l'édition simple mais sur fond noir).
  4. Édition prestige dite Deluxe (triple disque vinyle, sortie le 10 juin 2008) : comprend les 12 titres de l'édition simple, répartis sur 3 disques microsillon (1 rose, 1 bleu et un noir), ainsi que le CD de Hard Candy.
  5. Édition japonaise (sortie le 30 avril 2008) : comprend les 12 titres de l'édition simple, plus un titre bonus Ring My Bell (qui n'est pas une reprise), plus le livret des paroles de l'album (en anglais et en japonais).

Classements internationaux[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Estimations Monde : 4 500 000

Pays Classement Certification Ventes
Drapeau de l'Argentine Argentine 1 (1 semaines) Disque de platine Platine + 100 000
Drapeau de l'Australie Australie 1(5 semaines) Disque de platine Platine + 70 000
Drapeau de l'Autriche Autriche 1(5 semaines) Disque de platine 2 × Platine + 50 000
Drapeau de la Belgique Belgique 2 Disque de platine 2 × Platine + 60 000
Drapeau du Brésil Brésil 2 Disque de platine 2 × Platine + 100 000
Drapeau du Canada Canada 1 (5 semaines) Disque de platine Platine + 100 000
Drapeau de la Croatie Croatie 1 (2 semaines) -
Drapeau du Danemark Danemark 1 (8 semaines)[9] Disque de platine 2 × Platine + 60 000
Drapeau de l'Estonie Estonie 1 (10 semaines) Disque de platine 3 × Platine 60 000
Drapeau de la Finlande Finlande 2 Disque d'or Or + 40 000
Drapeau de la France France 1 (6 semaines)[9],[10] Disque de platine 2 × Platine + 250 000[11]
Drapeau de la Hongrie Hongrie 2 - -
Drapeau de l'Irlande Irlande 1(9 semaines) [12] Disque de platine 3 × Platine 100 000
Drapeau de l'Italie Italie 1(5 semaines) Disque de platine 2 × Platine + 280 000
Drapeau du Japon Japon 1(7 semaines) Disque de platine Platine + 250 000
Drapeau du Mexique Mexique 2 Disque de platine Platine + 100 000
Drapeau du Portugal Portugal 1(3 semaines) Disque de platine Platine + 50 000
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie 1(8 semaines) Disque de platine 3 × Platine + 60 000
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1(11 semaines) Disque de platine Platine + 300 000
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1(5 semaines)[9] Disque de platine 2 × Platine [13] + 100 000
Drapeau de la Pologne Pologne 2 Disque de platine Platine + 30 000
Drapeau de l'Espagne Espagne 1(3 semaines) Disque de platine Platine + 75 000
Drapeau de la Suède Suède 1(1 semaines)[14] Disque d'or Or + 30 000
Drapeau de la Suisse Suisse 1(4 semaines) Disque de platine Platine + 40 000
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 1(6 semaines) Disque de platine Platine + 300 000
Drapeau des États-Unis États-Unis 1(1 semaine) Disque de platine Platine + 1 000 000
United Monde Chart 1(6 semaines)[15] - + 4 500 000

Singles[modifier | modifier le code]

Informations supplémentaires[modifier | modifier le code]

  • Avant de définitivement s'appeler Hard Candy, les rumeurs les plus folles sont apparues concernant le titre du nouvel album. D'après le net, les fans de la chanteuse et les médias, l'album devait avoir pour nom : Madame, Black Madonna, Block Party, Candy, Subculture Lady, Urbanbeat Queen, Candy Shop, Licorice, Give It Up ou encore Give It 2 Me (l'un des autres morceaux de l'album).
  • La ceinture de boxe que porte Madonna sur la pochette de l'album a été créé par Dave Millican, et aurait coûté plusieurs milliers de dollars. Sur cette ceinture on y retrouve le nom de boxeuse de Madonna : M-dolla et le titre d'une des chansons de l'album : Give It To Me.
  • Madonna s'est associée au géant de la téléphonie mobile Samsung, et a permis à cette entreprise de diffuser avec son modèle F-400 l'album Hard Candy, sur une carte micro-SD.

Tournée[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Sticky and Sweet Tour.

Sticky and Sweet Tour est le nom de la tournée de Madonna [16], elle débute le à Cardiff et s'est terminée le 2 septembre 2009 à Tel Aviv. Entre 8 et 9 titres de Hard Candy y sont interprétés.

Vidéoclips[modifier | modifier le code]

Hard Candy
  • Le clip de 4 Minutes a été tournée par Jonas & François à Londres. Clip intégral en vidéo [1]
  • Le clip de Give It 2 Me a été réalisé par Tom Munro.
  • Un clip d'images de la tournée et de backstage en noir et blanc a été tourné pour Miles Away.

Historique des sorties[modifier | modifier le code]

Pays Date
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 25 avril 2008
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau de la Finlande Finlande
Drapeau de la France France[1]
Drapeau de Singapour Singapour
Drapeau de l'Irlande Irlande
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de la Thaïlande Thaïlande
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de l'Australie Australie[17] 26 avril 2008
Drapeau du Brésil Brésil[18] 28 avril 2008
Drapeau d’Israël Israël
Drapeau des Philippines Philippines
Drapeau du Portugal Portugal
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau du Canada Canada[19] 29 avril 2008
Drapeau du Chili Chili
Drapeau de l'Argentine Argentine[20]
Drapeau du Mexique Mexique[21]
Drapeau des États-Unis États-Unis[22]
Drapeau du Japon Japon[23] 30 avril 2008
Drapeau de la Russie Russie 5 mai 2008
Drapeau de l'Ukraine Ukraine

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) - « Madonna sort "Hard Candy" », sur musiqueradio.com, (consulté le 27 avril 2008)
  2. (en) - « Confessions On A Dancefloor » (consulté le 26 avril 2008)
  3. (en) - « Hard Candy par la [[BBC]] » (consulté le 26 avril 2008)
  4. « Timbaland's tracks are frequently reminiscent of his (superior) work for Nelly Furtado. »
  5. « already done the same thing with Nelly Furtado, Britney Spears and Gwen Stefani. »
  6. (en) - « Hard Candy sur le Time » (consulté le 26 avril 2008)
  7. (fr) - « Hard Candy confirme le flair de Madonna par Paul Ricard », (consulté le 27 avril 2008)
  8. (fr) - « iTunes: Hard Candy Deluxe Version) », iTunes (consulté le 23 avril 2008)
  9. a b et c (en) - « Madonna Hard Candy » (consulté le 17 mai 2008)
  10. Meilleures ventes d'Albums en France (Top Albums)
  11. hard candy sur madonna-charts.com
  12. Chart Track
  13. The M-Tribe - Download and win… with the Madonna Cube
  14. swedishcharts.com - Madonna - Hard Candy
  15. Global Track Chart
  16. (fr) - « Madonna en concert: les places en vente jusqu'à 190 euros » (consulté le 18 mai 2008)
  17. (en) - « 'Hard Candy' Delicious New Madonna Album », Warner Music Australasia (consulté le 14 mars 2008)
  18. (pt) - « 'Hard Candy' New Madonna Album » (consulté le 17 mai 2008)
  19. (en) - « Amazon.ca: Hard Candy: Madonna: Music », Amazon.com (consulté le 14 mars 2008)
  20. (es) « Hard Candy – Madonna » (consulté le 28 avril 2008)
  21. (es) - « MixUp.com: Preventas > Madonna », MixUp (consulté le 4 avril 2008)
  22. (en) - « Amazon.com: Hard Candy: Madonna: Music », Amazon.com (consulté le 14 mars 2008)
  23. (en) - « Japanese Candy On April 30 », Madonna Tribe News, (consulté le 14 mars 2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]