Sondages sur la primaire ouverte de la droite et du centre en 2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Primaire française de la droite et du centre de 2016.

Cette page liste les sondages réalisés sur l'élection primaire de la droite et du centre en 2016 en vue de l'élection présidentielle française de 2017.

Généralités[modifier | modifier le code]

Les tableaux ci-dessous présentent les candidats déclarés ou supposés[1], puis ceux retenus à la primaire avec le pourcentage d’intentions de vote des inscrits[2] qui leur est attribué dans les sondages.

Dans l’examen des résultats, se rappeler que : « La justification scientifique raisonnable consiste soit en une démonstration, soit en la pratique d’un très grand nombre d’observations, la loi des grands nombres étant la seule justification pratique de la notion de probabilité ». Il convient donc de différencier les résultats selon l’échantillonnage.

Parmi les éléments pouvant fausser la comparaison entre plusieurs sondages :

  • l’échantillonnage primaire (le nombre des participants - l’échantillon) (ici de 250 à 21000…) ;
  • le sous-échantillonnage retenu pour certaines questions : n’interroger - pour quelques questions - que ceux qui sont « certains de participer », plutôt que « devraient », « pourraient »… peut inverser totalement un résultat ; la participation aux primaires constitue en soi un des enjeux; une participation faible favorise les thèses les plus conformes au noyau le plus radical, une primaire réellement ouverte favorisant les candidats plus consensuels ;
  • hypothèses de participation : les sondages explorent diverses hypothèses de participation à la primaire. Les résultats peuvent différer notablement selon l’hypothèse retenue (indice de participation retenu noté IPR %) ;
  • les intervalles de confiance correspondants aux deux échantillonnages ;
  • les questions et la manière de les poser, le type de sondage[3] ;
  • accessoirement, le commanditaire de l'entreprise de sondages (ex-institut[4], [5]), avec la question : Au-delà du sondage, y-a-t-il tentation de faire passer une idée[6],[7].

Note : il est toujours significatif de comparer les évolutions des sondages effectués par la même entreprise (les questions posées étant plus semblables).

De plus, sur ce scrutin spécifique peuvent s'ajouter d'autres facteurs:

  • ce vote constitue la première primaire ouverte à droite en France. Les entreprises de sondages n'ont pas de références permettant d'étalonner leurs méthodes de redressement de résultat.
  • le vote n'est pas restreint aux membres inscrits de partis, mais ouvert à tous les citoyens se déclarant partisans "de l'alternance, de la droite et du centre". L'estimation de la participation varie selon les entreprises de sondages, et leurs méthodes. Une entreprise peut estimer par exemple que « Les indices de participation sont toujours à interpréter avec prudence, les répondants ayant tendance à surestimer leur participation aux scrutins »[8]… tout en étant parmi celles donnant les plus forts pourcentages de participation…
  • les méthodes de constitution des échantillons peuvent surestimer certaines populations, tranches d'âges.


Intervalle de confiance[modifier | modifier le code]

Article connexe : Intervalle de confiance.
Intervalle de confiance à 95 % de chance
Intervalle de confiance à 95 % de chance

La plupart des sondages sont donnés à 95 % de chance. Le tableau résume les intervalles de confiance selon la taille de l’échantillon (ou du sous-échantillon).

Utilisation : si pour un échantillon (sous-échantillon) de 400 personnes le candidat reçoit 10 % d'intentions de vote, l’incertitude est de 3 %. Il y a 95 % de chance que son score soit compris entre 7 % et 13 % (si 95 % est utilisé).

Premier tour[modifier | modifier le code]

Le candidat arrivé en tête des intentions de vote est présenté en bleu, tandis que les deux candidats potentiellement qualifiés pour un second tour sont présentés en gras.

Avant la validation des candidatures[modifier | modifier le code]

2014-2015[modifier | modifier le code]

Entreprise de sondages Date Échantillon Alain Juppé Nicolas Sarkozy Bruno Le Maire François Fillon Xavier Bertrand Nathalie Kosciusko-Morizet Nadine Morano Jean-Frédéric Poisson Hervé Mariton Laurent Wauquiez François Baroin Jean-François Copé Aucun / Ne sait pas
LH2 5 et 6 juin 2014 988 31 % 29 % 8 % 10 % 2 % 2 % - - - 8 % 3 % 3 % 3 %
LH2 10 et 11 juillet 2014 242 38 % 32 % 8 % 8 % 3 % 2 % - - - 6 % 2 % 0,5 % 1 %
Harris Interactive 10 et 11 septembre 2014 1 225 37 % 37 % 8 % 7 % 3 % - - - - - - - 8 %
LH2 8 et 9 octobre 2014 1 224 47 % 35 % 10 % 5 % 2 % - - - - - - - 1%
Ifop 30 novembre au 1er décembre 2014 1 803 22 % 30 % - 6 % 4 % - - - - - - - 32 %
Odoxa 5 et 6 février 2015 1 008 35 % 29 % 7 % 6 % 2 % - - - - - - - 21 %
Odoxa 16 et 17 avril 2015 1 003 45 % 35 % 11 % 7 % 1 % 1 % - - - - - - -
Odoxa 21 et 22 mai 2015 911 39 % 39 % 12 % 5 % 3 % 2 % - - - - - - -
Ifop 4 au 9 septembre 2015 3 001 39 % 36 % 9 % 9 % 3 % 3 % 1 % - - - - - -
Ifop 25 septembre au 9 octobre 2015 5 220 37 % 37 % 6 % 8 % 3 % 2 % 5 % 1 % 1 % - - - -
Ifop 9 octobre au 16 novembre 2015 5 274 34 % 35 % 9 % 9 % 3 % 2 % 5 % 2 % 1 % - - - -

Janvier-septembre 2016[modifier | modifier le code]

Entreprise de sondages Échantillon Date Alain Juppé Nicolas Sarkozy Bruno Le Maire François Fillon Nathalie Kosciusko-Morizet Nadine Morano Jean-François Copé Henri Guaino Frédéric Lefebvre Hervé Mariton Jean-Frédéric Poisson Geoffroy Didier Jacques Myard Autres
Ifop 5 989 16 décembre 2015 au 7 janvier 2016 38 % 29 % 12 % 12 % 4 % 2 % - - - 1 % 2 % - - -
Ifop 4 974 12 au 22 janvier 2016 41 % 30 % 10 % 12 % 2 % 3 % - - - 1 % 1 % - - -
Cevipof Ipsos-Sopra Steria 21 326 Du 22 au 31 janvier 2016 44 % 32 % 11 % 9 % 2 % 1 % - - 0,5 % 0,5 % - - - -
Ifop 4 967 1er au 15 février 2016 39 % 32 % 11 % 11 % 3 % 2 % - - 1 % - 1 % - - -
Odoxa 4 036 18 février au 10 mars 2016 41 % 23 % 16 % 9 % 3 % - - - - - - - - 8 %
Elabe 5 001 16 février au 16 mars 2016 41 % 23 % 13 % 11 % 4 % 3 % 3 % - 0,5 % 1 % 0,5 % - - -
Ifop 768 23 février au 18 mars 2016 38 % 27 % 16 % 8 % 3 % 3 % 2 % - 1 % 1 % 1 % - - -
Cevipof Ipsos-Sopra Steria 20 319 11 au 20 mars 2016 42 % 26 % 17 % 8 % 2,5 % 1,5 % 1 % - 1 % 1 % - - - -
Ifop 548 29 mars au 14 avril 2016 37% 26 % 12 % 15 % 3 % 2 % 2 % - 1 % 1 % 1 % - - -
Odoxa 7 088 17 mars au 29 avril 2016 41% 24 % 15 % 9 % 4 % 1 % 2 % - 1 % 1 % 1 % 1 % 0 % -
Ifop 808 28 avril au 20 mai 2016 35% 27 % 13 % 12 % 4 % 3 % 2 % - 1 % 1 % 1 % 1 % 0 % -
OpinionWay 808 19 au 23 mai 2016 49% - 20 % 20 % 4 % 1 % ou moins 3 % - 1 % ou moins 1 % ou moins 1 % ou moins 1 % ou moins 1 % ou moins Non exprimés 15 %
OpinionWay 808 19 au 23 mai 2016 39% 27 % 13 % 13 % 3 % 1 % ou moins 2 % 1 % ou moins 1 % ou moins 1 % ou moins 1 % ou moins 1 % ou moins 1 % ou moins 1 % ou moins pour Michèle Alliot-Marie
Cevipof Ipsos-Sopra Steria 19 455 13 au 22 mai 2016 41 % 27 % 16 % 10 % 2 % 1 % 1 % - 0,5 % 0,5 % 0,5 % 0,5 % 0 % -
Odoxa 4 068 3 au 24 juin 2016 38% 26 % 13 % 10 % 4 % 3 % 2 % 1 % 0 % 1 % 1 % 1 % 0 % -
Cevipof Ipsos-Sopra STeria 1 234 17 au 26 juin 2016 38 % 30 % 16 % 9 % 2 % 1,5 % 1 % 1 % 0,5 % 0,5 % 0 % 0,5 % 0 % Non exprimés 10 %
TNS Sofres–OnePoint 296 24 au 29 juin 2016 37 % 30 % 15 % 8 % 3 % 2 % 1 % 2 % 0,5 % 0,5 % 0,5 % 0 % 0,5 % -
TNS Sofres–OnePoint 5 006 22 au 25 août 2016 34 % 34 % 17 % 9 % 2,5 % 0,5 % 1 % 0 % 0,5 % 0,5 % 0,5 % 0 % 0,5 % -
Odoxa 5 053 1er au 22 juillet &
25-26 août 2016
38 % 24 % 15 % 10 % 4 % 2,5 % 2 % 1 % 1 % 1 % 0,5 % 0,5 % 0,5 % 0 %
pour Hassen Hammou
Ifop 788 26 août au 2 septembre 2016 37 % 31 % 13 % 10 % 5 % 0 % 1 % - - - - - - 3 % pour l'ensemble des autres candidats
Ifop 620 22 août au 5 septembre 2016 35 % 33 % 10 % 10 % 4 % 2 % 2 % 0 % 1 % 1 % 1 % 1 % 0 % -
Harris Interactive 563 12 au 14 septembre 2016 37 % 37 % 9 % 10 % 3 % - 2 % - - 1 % 1 % - - -
Ipsos 1 216 9 au 18 septembre 2016 37 % 33 % 13 % 10 % 4 % - 1,5 % - - 1 % 0,5 % - - -
BVA 774 13 au 20 septembre 2016 38 % 34 % 11 % 11 % 4 % - 1 % - - - 1 % - - -

Campagne officielle[modifier | modifier le code]

La colorisation bleue est affectée au(x) premier(s) (plusieurs "ex-æquo" si dans la marge d'erreur du sondage)

Consulter la page des sondeurs concernant "l'intervalle de confiance"[9] et se rapporter au tableau : Intervalle de confiance.

Entreprise de sondages Date IPR % [Échantillon] /
Sous-échantillon
François Fillon Alain Juppé Nicolas Sarkozy Nathalie Kosciusko-Morizet Bruno Le Maire Jean-Frédéric Poisson Jean-François Copé Remarques Commentaires
de presse
Ifop 9 au 26 septembre 2016 8 % [6595] / 527 12 % 35 % 31 % 4 % 13 % 2 % 3 % marge d'erreur environ 4 % [1]
Kantar TNS - Sofres 21 au 26 septembre 2016 7 % [8031] / 577 8 % 39 % 33 % 5 % 13 % 1 % 1 % Base : 2,9M de participants [2]
Harris Interactive 3 au 5 octobre 2016 12 % [5869] / 651 12 % 39 % 35 % 3 % 8 % 2 % 1 % [3],[4]
Odoxa 1er septembre au 6 octobre 2016 13 % [6089] / 680 11 % 39 % 31 % 4,5 % 12 % 1,5 % 1 % [5]
Kantar TNS - Sofres 30 septembre au 7 octobre 2016 8 % [8023] / 586 11 % 42 % 28 % 4 % 11 % 2 % 2 % [6]
OpinionWay 7 au 11 octobre 2016 10 % [7154] / 700 11 % 42 % 28 % 4 % 13 % 0 % 2 % Base : 2,6 à 3,1M de participants [7]
Premier débat (13 octobre 2016)
Cevipof Ipsos-Sopra Steria 14 octobre 2016 6 % [7450] / 650 12 % 42 % 30 % 3 % 11 % 1 % 1 % [8]
Ifop 30 septembre au 17 octobre 2016 7 % [10802] / 754 11 % 41 % 29 % 4 % 11 % 2 % 2 % [9]
Harris Interactive 17 au 19 octobre 2016 11 % [6827] / 746 13 % 40 % 34 % 2 % 7 % 2 % 2 % [10]
Cevipof Ipsos-Sopra Steria 14 au 19 octobre 2016 7 % [17047] / 1217 12 % 41 % 30 % 4 % 11 % 1 % 1 % [11],[12]
Odoxa 10 au 20 octobre 2016 15 % [4042] / 621 13 % 43 % 26 % 4 % 11 % 2 % 1 %
Harris Interactive 24 au 26 octobre 2016 13 % [7049] / 874 14 % 40 % 31 % 3 % 10 % 1 % 1 %
Ifop 18 au 31 octobre 2016 8 % [8860] / 709 12 % 37 % 31 % 3 % 11 % 3 % 3 % [13]
Elabe 18 octobre au 2 novembre 2016 8 % [7251] / 645 15 % 39 % 27 % 5 % 11 % 2 % 1 % [14]
Deuxième débat (3 novembre 2016)
Harris Interactive 7 au 9 novembre 2016 13 % [8011] / 975 17 % 39 % 31 % 4 % 7 % 1 % 1 % [15]
Kantar Sofres 7 au 10 novembre 2016 8,6 % [8019] / 714 18 % 36 % 30 % 4 % 9 % 2 % 1 % Hypothèse "moyenne"
3,9M électeurs
[16]
Odoxa 9 au 11 novembre 2016 20 % [2838] / 554 20 % 36 % 26 % 5 % 8 % 3 % 2 % [17]
BVA 3 au 13 novembre 2016 9 % [10002] / 926 18 % 37 % 29 % 4 % 9 % 1,5 % 1,5 % [18]
Cevipof Ipsos-Sopra Steria 8 au 13 novembre 2016 7 à 8 % [18200] / 1337 22 % 36 % 29 % 3 % 7 % 2 % 1 %
Ifop 31 octobre au 14 novembre 2016 9 % [7229] / 647 20 % 33 % 30 % 3 % 8 % 2 % 4 % marge d'erreur estimée 3,5 % [19]
Elabe 9 au 15 novembre 2016 9 % [7003] / 680 21 % 34 % 30 % 5 % 7 % 1 % 2 % [20]
OpinionWay 13 au 15 novembre 2016 5…6 % [10760] / 828 25 % 33 % 25 % 4 % 9 % 2 % 2 % Base : 2,6 à 3M de participants [21][22]
Ifop 10 au 17 novembre 2016 8 % [8697] / 744 27 % 31 % 30 % 2 % 7 % 1 % 2 % marge d'erreur estimée 3,5 % [23]
Troisième débat (17 novembre 2016)
Ipsos 18 novembre 2016 8 % [9574] / 807 30 % 29 % 29 % 3,5 % 5 % 2 % 1,5 % marge d'erreur estimée 3,2% Ipsos[24]
Résultats finaux
Résultats officiels 20 novembre 2016 9% 44,1 % 28,6 % 20,7 % 2,6 % 2,4 % 1,5 % 0,3 %

IPR % = indice de participation retenu par l'entreprise de sondage (ou calculé).

Note : La colonne des entreprises de sondages pointe - autant que faire se peut - vers la source du sondage. La colonne commentaires de presse pointe vers les articles de presse commentant le sondage. La colorisation bleue est affectée au(x) premier(s) (plusieurs marqués ex-æquo si dans la marge d'erreur du sondage)

Graphique[modifier | modifier le code]

Légende : Juppé / Sarkozy / Fillon / Le Maire / Kosciusko-Morizet / Copé / Poisson

Note : Le jour donné correspond à la date de fin du sondage (sous forme [année/] mois/jour). Une ligne peut sembler disparaître derrière une autre pour des chiffres quasi identiques. Se reporter au tableau détaillé pour les chiffres précis.

Second tour[modifier | modifier le code]

Fillon - Juppé[modifier | modifier le code]

Entreprise de sondages Date Échantillon François Fillon Alain Juppé
Fillon Juppé IPR% Remarques
Odoxa 17 mars au 29 avril 2016 7 088 28 % 72 %
OpinionWay 19 au 23 mai 2016 808 34 % 66 %
Odoxa 3 au 24 juin 2016 4 068 32 % 68 %
Début de la campagne officielle (21 septembre 2016)
OpinionWay 13 au 15 novembre 2016 [10760] / 828 54 % 46 % 5,8…6,7%
Ifop 10 au 17 novembre 2016 [8697] / 744 50 % 50 % 8 %
Premier tour (20 novembre 2016)
Odoxa 19 et 20 novembre 2016 [4763] / 699 65 % 35 % 14,5 % 85 % veille scrutin
15 % jour scrutin
OpinionWay 20 novembre 2016 [17001] / 3095 56 % 44 % 18 % 3095 personnes
ayant voté aux primaires
Ifop 21 au 23 novembre 2016 [6901] / 619 65 % 35 % 9 %
OpinionWay 24 au 25 novembre 2016 [4871] / 550 61 % 39 % 11,3 %
Résultats (27 novembre 2016)
Résultats
officiels
27 novembre 2016 66,5 % 33,5 %


Légende : Juppé / Fillon

Note : Une attention particulière doit être portée à l'échelle de temps non linéaire et au faible nombre de sondages ayant introduit des points vides.

Hypothèses abandonnées après résultats du premier tour[modifier | modifier le code]

Sarkozy - Juppé[modifier | modifier le code]

Entreprise de sondages Date [Échantillon] /
Sous-échantillon
Nicolas Sarkozy Alain Juppé IPR %
Odoxa 16 et 17 avril 2015 1 003 51 % 49 % /
Odoxa 21 et 22 mai 2015 911 45 % 55 % /
BVA 6 au 15 octobre 2015 11 244 52 % 48 % /
Ifop 11 au 22 janvier 2016 [4974] / (450) 38 % 62 % 9 %
Ifop 1er au 12 février 2016 [4967] / (500) 41 % 59 % 10 %
Odoxa 18 février au 10 mars 2016 4 036 34 % 66 % /
Elabe 16 février au 16 mars 2016 5 001 36 % 64 % /
Ifop 23 février au 18 mars 2016 [8090] / 768 38 % 62 % 9 %
Ifop 29 mars au 14 avril 2016 [5775] / 548 39 % 61 % 9 %
Odoxa 17 mars au 29 avril 2016 7 088 37 % 63 % /
Ifop 28 avril au 20 mai 2016 [8604] / 808 41 % 59 % 9 %
OpinionWay 19 au 23 mai 2016 808 37 % 63 % /
Odoxa 3 au 24 juin 2016 4 068 38 % 62 % /
TNS Sofres-OnePoint 24 au 29 juin 2016 [5011] / 296 39 % 61 % 6 %
TNS Sofres-OnePoint 22 au 25 août 2016 [5006] / 332 45 % 55 % 7 %
Odoxa 1er au 22 juillet et
25-26 août 2016
[5053] / 671 37 % 63 % 13 %
Ifop 22 août au 5 septembre 2016 [7630] / 620 46 % 54 % 8 %
Harris Interactive 12 au 14 septembre 2016 [6266] / 563 48 % 52 % 9 %
Ipsos 9 au 18 septembre 2016 [18659] / 1216 44 % 56 % 6 %
BVA 13 au 20 septembre 2016 [9255] / 798 44 % 56 % 8 %
Début de la campagne officielle (21 septembre 2016)
Ifop 9 au 26 septembre 2016 [6595] / 527 43 % 57 % 8 %
Kantar TNS - Sofres 21 au 26 septembre 2016 [8031] / 577 41 % 59 % 7 %
Harris Interactive 3 au 5 octobre 2016 [5863] / 651 47 % 53 % 12 %
Odoxa 1er septembre au 6 octobre 2016 [6089] / 680 40,5 % 59,5 % 13 %
Kantar TNS - Sofres 30 septembre au 7 octobre 2016 [8023] / 611 38 % 62 % 8 %
OpinionWay 7 au 11 octobre 2016 [7154] / 700 38 % 62 % 10 %
Ipsos 14 octobre 2016 [7450] / 650 39 % 61 % 8 %
Ifop 30 septembre au 17 octobre 2016 [10802] / 754 39 % 61 % 7 %
Harris Interactive 17 au 19 octobre 2016 [6827] / 746 46 % 54 % 11 %
Ipsos 14 au 19 octobre 2016 [17047] / 1217 40 % 60 % 7 %
Odoxa 10 au 20 octobre 2016 [4042] / 621 35 % 65 % 15,4 %
Harris Interactive 24 au 26 octobre 2016 [7049] / 874 42 % 58 % 13 %
Ifop 18 au 31 octobre 2016 [8860] / 709 43 % 57 % 8 %
Elabe 18 octobre au 2 novembre 2016 [7251] / 645 39 % 61 % 8 %
Harris Interactive 7 au 9 novembre 2016 [8011] / 975 42 % 58 % 13 %
Kantar TNS - Sofres 7 au 10 novembre 2016 [8019] / 714 41 % 59 % 8,9 %
Odoxa 9 au 11 novembre 2016 [2838] / 554 42 % 58 % 19,5 %
BVA 3 au 13 novembre 2016 [10002] / 878 41 % 59 % 9 %
Ifop 31 octobre au 14 novembre 2016 [7229] / 647 41 % 59 % 9 %
OpinionWay 13 au 15 novembre 2016 [10760] / 828 43 % 57 % 5,8…6,7%
Ifop 10 au 17 novembre 2016 [8697] / 744 43% 57 % 8%
Hypothèse abandonnée (20 novembre 2016)

IPR % = indice de participation retenu par l'entreprise de sondage (ou calculé).

Avant dépôt candidatures

Légende : Juppé / Sarkozy

Après dépôt des candidatures (21 septembre 2016)

Légende : Juppé / Sarkozy

Juppé - Le Maire[modifier | modifier le code]

Entreprise de sondages Date Échantillon Bruno Le Maire Alain Juppé
Le Maire Juppé
Odoxa 17 mars au 29 avril 2016 7 088 34 % 66 %
OpinionWay 19 au 23 mai 2016 808 33 % 67 %
Odoxa 3 au 24 juin 2016 4 068 35 % 65 %
Hypothèse abandonnée (20 novembre 2016)

Sarkozy - Le Maire[modifier | modifier le code]

Entreprise de sondages Date Échantillon Nicolas Sarkozy Bruno Le Maire
Sarkozy Le Maire
OpinionWay 19 au 23 mai 2016 808 46 % 54 %
Hypothèse abandonnée (20 novembre 2016)

Sarkozy - Fillon[modifier | modifier le code]

Entreprise de sondages Date Échantillon Nicolas Sarkozy François Fillon
Sarkozy Fillon IPR %
OpinionWay 19 au 23 mai 2016 808 47 % 53 %
Début de la campagne officielle (21 septembre 2016)
OpinionWay 13 au 15 novembre 2016 [10760] / 828 37 % 63 % 5,8…6,7%
Ifop 10 au 17 novembre 2016 [8697] / 744 37% 63 % 8%
Hypothèse abandonnée (20 novembre 2016)

Légende : Sarkozy / Fillon

Note : Une attention particulière doit être portée à l'échelle de temps non linéaire et au faible nombre de sondages portant sur cette hypothèse de second tour ayant introduit des points vides.

Fillon - Le Maire[modifier | modifier le code]

Entreprise de sondages Date Échantillon François Fillon Bruno Le Maire
Fillon Le Maire
OpinionWay 19 au 23 mai 2016 808 50 % 50 %
Hypothèse abandonnée (20 novembre 2016)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Primaire « Les Républicains » : le diable se cache dans les détails », sur Le Huffington Post,‎ (consulté le 21 septembre 2015).
  2. Au 1er mars 2015, selon les données provisoires, 44,6 millions de Français sont inscrits sur les listes électorales en France. Insee.
  3. « Présidentielle 2017 : à quoi servent les différents types de sondages? », sur http://www.lejdd.fr/Politique,‎ (consulté le 9 septembre 2016).
  4. "Le terme "institut" est devenu obsolète pour caractériser notre métier, souligne Pierre Weill, président directeur général de Sofres France et directeur général de Taylor Nelson Sofres (ITNS). Le terme "institut" en rappelle les origines, avec un côté universitaire et sociologique, alors que la réalité actuelle est celle des entreprises et du business."
  5. http://www.raa.ch/new/new-7-12-00.htm#no38
  6. « Primaires LR : la bataille des sondages »,‎ (consulté le 11 septembre 2016)
  7. « Sondages primaires : c’est bien parti »,‎ (consulté le 11 septembre 2016)
  8. Intentions et motivations de vote à la primaire de la droite et du centre 26 octobre 2016 Harris Interactive, 26 octobre 2016
  9. Ipsos : "Note de lecture : pour un échantillon de 800 personnes, si le score mesuré est de 20%,il y a 95% de chances que la valeur réelle se situe aujourd’hui entre 17,2% et 22,8% (plus ou moins 2,8 points)."

Annexes[modifier | modifier le code]