Saint-Didier-de-Formans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Didier.
Saint-Didier-de-Formans
Mairie de Saint-Didier-de-Formans.
Mairie de Saint-Didier-de-Formans.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Bourg-en-Bresse
Canton Trévoux
Intercommunalité Dombes-Saône Vallée
Maire
Mandat
Frédéric Vallos
2014-2020
Code postal 01600
Code commune 01347
Démographie
Gentilé Désidérien
Population
municipale
1 853 hab. (2014 en augmentation de 3,69 % par rapport à 2009)
Densité 283 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 57′ 26″ nord, 4° 46′ 52″ est
Altitude Min. 179 m
Max. 258 m
Superficie 6,54 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte administrative de l'Ain
City locator 14.svg
Saint-Didier-de-Formans

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Saint-Didier-de-Formans

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Didier-de-Formans

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Didier-de-Formans
Liens
Site web mairie-stdidierdeformans.fr

Saint-Didier-de-Formans est une commune française, située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les habitants sont appelés Désidériens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située en bordure du Val de Saône, au nord de Lyon, la commune de Saint-Didier-de-Formans est traversée d'est en ouest par le Formans.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Didier-de-Formans
Jassans-Riottier Frans
Saint Bernard Saint-Didier-de-Formans Sainte Euphémie
Trévoux Reyrieux

Histoire[modifier | modifier le code]

Monument des Roussilles, érigé sur le lieu de l'exécution du 16 juin 1944.
Plaque Saint-Didier-de-Formans à Saint-Didier-de-Formans.

Les premières traces d'occupation de Saint-Didier-de-Formans remontent à l'âge du bronze et à l'époque gallo-romaine. De nombreux objets de ces périodes y ont été retrouvés. La commune eut différents noms au cours de l'histoire parmi lesquels Vindonissia puis Saint Didier de Riotier ou en Dombes puis de Fromens ou Formans. À la suite de la Révolution de 1789, la commune garda quelque temps le nom de Formans-la-Montagne. C'est aussi à cette date que la commune jusqu'alors séparée en deux parties - de Dombes et de Franc-Lyonnais - fut unifiée.

Le 16 juin 1944, trente résistants dont Marc Bloch et Lucien Bonnet ont été fusillés par la Gestapo. Ils ont été conduits en pleine nuit depuis leur prison de Lyon dans un champ avoisinant au lieu-dit les Roussilles pour y être exécutés. On relève deux survivants : Jean Crespo mort le 17 avril 1948 à Marseille (des suites de ses blessures) et Charles Perrin, mort le 10 mars 1975 à Villeurbanne.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 2014 Patrick Rousset DVG Conseiller général
mars 2014 en cours Frédéric Vallos SE Fonctionnaire

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2].

En 2014, la commune comptait 1 853 habitants[Note 1], en augmentation de 3,69 % par rapport à 2009 (Ain : +6,33 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
410 350 394 507 560 642 658 650 686
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
700 616 661 632 632 585 546 533 507
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
515 570 520 519 577 576 548 476 599
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
627 648 665 992 1 288 1 544 1 746 1 792 1 853
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Ancienne chapelle.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château de Tanay
En 1297, le château relève des sires de Thoire-Villars.
  • Château de Saint-Didier-de-Formans
Le château détruit en 1822 est reconstruit dans le 1er quart du XVIIIe siècle.
  • L'église Saint-Didier, reconstruite au XIXe siècle.
  • La chapelle.
  • La Maison du bois de pierre.
  • Mémorial de la Résistance élevé en 1946, appelé localement « monument des Roussilles ».
  • Le naisoir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]