Ronan Le Gleut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ronan Le Gleut
Illustration.
Ronan Le Gleut en 2017.
Fonctions
Sénateur français
En fonction depuis le
(5 ans, 5 mois et 22 jours)
Élection 24 septembre 2017
Circonscription Français établis hors de France (série 1)
Groupe politique LR
Conseiller consulaire

(4 ans, 4 mois et 16 jours)
Élection
Circonscription 1re circonscription consulaire d'Allemagne
Conseiller à l'Assemblée des Français de l'étranger

(4 ans, 3 mois et 19 jours)
Élection
Circonscription Allemagne, Autriche, Slovaquie, Slovénie, Suisse
Secrétaire général adjoint des Républicains
chargé des relations avec les mouvements politiques étrangers
En fonction depuis le
(3 ans et 5 mois)
Président Christian Jacob
Annie Genevard (intérim)
Biographie
Date de naissance (46 ans)
Lieu de naissance Berlin-Ouest (Allemagne)
Nationalité Française
Parti politique UMP (jusqu'en 2015)
LR (depuis 2015)
Diplômé de IMT Lille Douai
Centre d'études internationales de la propriété intellectuelle
Profession Examinateur à l'Office européen des brevets

Ronan Le Gleut, né le à Berlin-Ouest en Allemagne, est un homme politique français. Il occupe le poste de sénateur des Français établis hors de France, élu lors des élections sénatoriales de 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et formation[modifier | modifier le code]

Ronan Le Gleut est né le 21 août 1976 à l'hôpital militaire Louis-Pasteur des Forces françaises à Berlin.

Après le lycée La Nativité à Aix-en-Provence, il suit des études d'ingénieur en télécommunications à Télécom Lille (aujourd'hui IMT Nord Europe[1]) et est diplômé en 2000. Au Centre d'études internationales de la propriété intellectuelle (CEIPI[2]) de l'université de Strasbourg, il obtient un diplôme d'université (D.U.) Brevets d'invention, en 2006.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Après l'obtention de son diplôme d'ingénieur, il exerce dans l'entreprise Cable & Wireless à Munich (2000-2002), puis dans la start-up Elettronica Professionale à Sassari (2002), avant de rejoindre l'Office européen des brevets à Berlin (2003-2017).[3]

En 2008, il devient colonel de la réserve citoyenne de l'armée de l'air française, au sein du réseau ADER[4].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

De 2014 à 2018, Ronan Le Gleut est conseiller consulaire[5] Les Républicains[6] et élu à l'Assemblée des Français de l'étranger (AFE) pour la circonscription contenant l'Allemagne, l'Autriche, la Slovaquie, la Slovénie et la Suisse[7].

Il est candidat à la députation dans la septième circonscription des Français établis hors de France (Europe centrale et orientale) lors des élections législatives de 2012[8].

En vue des élections sénatoriales de 2017, Ronan Le Gleut participe à une primaire consultative organisée par le groupe Alliance de la droite, du centre et des indépendants de l'AFE, consultation non reconnue par Les Républicains[9]. Il la remporte, et ce devant l'élue au Sénat français Joëlle Garriaud-Maylam. Toutefois, l'investiture officielle des Républicains est donnée à Joëlle Garriaud-Maylam. Par conséquent, il compose une liste divers droite avec six autres présidents locaux de l'UFE[10] grâce à laquelle il est élu sénateur pour les Français établis hors de France le [11] et sur la liste « Agir ensemble pour les Français de l'étranger »[12]. Il entre en fonction le . Il est membre du groupe Les Républicains.

Il parraine Laurent Wauquiez pour le congrès des Républicains de 2017[13] et Christian Jacob pour celui de 2019. Le , le nouveau président des Républicains, Christian Jacob, nomme Ronan Le Gleut au sein de l'équipe dirigeante du parti comme secrétaire général adjoint chargé des relations avec les mouvements politiques étrangers[14]. Le 18 janvier 2023, le Président des Républicains Eric Ciotti annonce la composition de l'équipe dirigeante du parti et y nomme Ronan Le Gleut en charge de la Fédération des Français de l’étranger de LR[15].

En vue de l’élection présidentielle de 2022, Ronan Le Gleut intègre l’équipe de campagne de Valérie Pécresse, chargé des Français établis hors de France[16]. Il fait également partie du groupe "Action extérieure" autour de Michel Barnier, qui alimente le programme Affaires étrangères, Europe et Défense de Valérie Pécresse[17].

Activité parlementaire[modifier | modifier le code]

En 2020, il dépose une proposition de loi pour la création d'un fonds d'urgence pour les Français établis hors de France victimes de catastrophes naturelles ou d'événements politiques majeurs[18],[19].

Ronan Le Gleut est l’auteur de plusieurs rapports parlementaires, portant sur le système de combat aérien du futur[20],[21], l'impact géopolitique de la crise sanitaire pour l'Union européenne[22], la défense européenne[23], la juridiction unifiée du brevet, la Diplomatie culturelle et d'influence (Action extérieure de l'Etat dans le Projet de loi de finances pour 2021, 2022 et 2023), le Contrat d'objectifs et de performance (COP) 2020-2022 de l'Institut français, le Contrat d'objectifs et de moyens (COM) 2021-2023 de l'AEFE, le téletravail et la visioconférence[24], les blockchains[25].

Au Sénat, Ronan Le Gleut est Président du groupe d'études Statut, rôle et place des Français établis hors de France.

Dans le cadre de l'examen du Projet de loi de finances 2023, Ronan Le Gleut a rendu un avis plutôt sévère sur les moyens consacrés à la diplomatie culturelle par le gouvernement. Il regrette ainsi l'absence d'investissement pour les Instituts français et les Alliances françaises.[26]

En diplomatie parlementaire, il prône un renforcement du Triangle de Weimar en tant que Président du groupe interparlementaire d'amitié France-Allemagne du Sénat[27],[28], préside le groupe d'amitié France-République Démocratique du Congo et a conduit une délégation sénatoriale à Laâyoune[29],[30],[31].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Covid-19 : quel impact sur le travail parlementaire et le moteur franco-allemand pour l’Europe ? », p. 59-69 de l’ouvrage collectif Grenzerfahrungen : expériences transfrontalières (sous la direction de Florian Weber, Roland Theis et Karl Terrolion), éditions Springer, 2021 (ISBN 978-3-658-33317-1)[32].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. IMT Nord Europe Alumni, « Ronan LE GLEUT élu sénateur », sur www.imt-nord-europe.org (consulté le )
  2. (en-US) « Conference “Artificial Intelligence, Innovation and Intellectual Properties”, Palais du Luxembourg, Paris », sur www.ceipi.edu (consulté le )
  3. Le Point.fr, « Retrouvez tous les résultats des sénatoriales, département par département », sur Le Point, (consulté le )
  4. https://www.defense.gouv.fr/actualites/communaute-defense/le-reseau-ader-fait-sa-rentree
  5. « Les élus des Français de l'étranger », sur Frankreich in Deutschland (consulté le ).
  6. « À Berlin, des électeurs inquiets pour l'Europe », sur Les Échos, (consulté le ).
  7. « Assemblée des Français de l'étranger (AFE) », sur Assemblée des Français de l'étranger (consulté le ).
  8. « Législatives à l'étranger : avantage à la gauche », liberation.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  9. « Primaire des élections sénatoriales à droite - L'Outarde Libérée », L'Outarde Libérée,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. « Sénatoriales : les Français de l'Étranger de nouveau appelés à voter en septembre », sur Le Courrier de Floride, (consulté le ).
  11. « Sénatoriales : revers pour La République en marche, la majorité de droite confortée », sur Le Monde, (consulté le ).
  12. Marie-Pierre Parlange Martin, « Sénat - Découvrez les 6 sénateurs des Français de l'étranger élus », sur lepetitjournal.com, (consulté le ).
  13. « La liste des 136 parrains de Laurent Wauquiez », sur L'Opinion, .
  14. https://www.republicains.fr/republicains/notre-equipe
  15. « Notre équipe », sur les Républicains, (consulté le )
  16. « Valérie Pécresse : son plan de rentrée pour maintenir son élan », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. « Valérie Pécresse enrôle les parlementaires LR pour son programme diplo », sur La Lettre A, (consulté le )
  18. « Français de l'étranger : le Sénat adopte une proposition de loi simplifiant la vie des expatriés », sur tv5monde.com, (consulté le )
  19. « Des sénateurs réclament un fonds de sécurité », sur publicsenat.fr, (consulté le )
  20. « Avion de combat futur : attention au Tempest... », sur L'Opinion, (consulté le )
  21. « Renforcer le système de combat aérien du futur », sur Public Senat, (consulté le )
  22. « L'impact du Coronavirus pour l'Europe », sur Air et Cosmos (consulté le )
  23. « Europe : quelle défense possible sans les Américains ? », sur SudOuest.fr (consulté le )
  24. « Télétravail et visioconférence : risques et opportunités - Le Monde Informatique », sur LeMondeInformatique (consulté le )
  25. L'Usine Nouvelle, « Un rapport de l’OPECST alerte sur la consommation énergétique des blockchains actuelles - Numerique », L'Usine nouvelle,‎ (lire en ligne, consulté le )
  26. « Diplomatie culturelle : le Sénat dénonce “une ambition de façade” », sur ActuaLitté.com (consulté le )
  27. « 30ème anniversaire du Triangle de Weimar », sur www.ifri.org (consulté le )
  28. (de) « Fototermin: Treffen der Vorsitzenden der Deutsch-Französischen Freundschaftsgruppen, Ronan Le Gleut und Tobias Hans », sur Bundesrat (consulté le )
  29. « En visite à Laâyoune, des sénateurs français admiratifs de l'élan de développement dans la région », sur Le360.ma (consulté le )
  30. L'Observateur, « Zoom. Visite d'une délégation du Sénat français à Laâyoune », sur LobservateurDuMaroc, (consulté le )
  31. « Une délégation de sénateurs français salue le développement de Laâyoune », sur Telquel.ma (consulté le )
  32. (de) Ronan Le Gleut, « COVID-19 : quel impact sur le travail parlementaire et le moteur franco-allemand pour l’Europe ? », dans Grenzerfahrungen : expériences transfrontalières - COVID-19 und die deutsch-französischen Beziehungen | Les relations franco-allemandes à l’heure de la COVID-19, Springer Fachmedien, coll. « Räume – Grenzen – Hybriditäten », (ISBN 978-3-658-33318-8, DOI 10.1007/978-3-658-33318-8_6, lire en ligne), p. 59–69

Liens externes[modifier | modifier le code]