Samantha Cazebonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cazebonne.

Samantha Cazebonne
Illustration.
Fonctions
Députée française
En fonction depuis le
(2 mois et 27 jours)
Élection 22 avril 2018
Circonscription 5e des Français établis hors de France
Législature XVe
Groupe politique NI puis LaREM
Prédécesseur Elle-même (indirectement)

(7 mois et 12 jours)
Élection 17 juin 2017
Circonscription 5e des Français établis hors de France
Législature XVe
Groupe politique LaREM
Prédécesseur Arnaud Leroy
Successeur Elle-même (indirectement)
Biographie
Date de naissance (46 ans)
Lieu de naissance La Rochelle (France)
Nationalité Française
Parti politique LaREM

Samantha Cazebonne, née le à La Rochelle[1], est une femme politique française, membre de La République en marche. Elle est élue en députée de la cinquième circonscription des Français établis hors de France[2] et, suite à une annulation en , réélue en .

Biographie[modifier | modifier le code]

Samantha Cazebonne est diplômée en économie, droit et gestion des entreprises. Elle est devenue proviseure après plusieurs années d'enseignement[3]. Elle est d'abord proviseure d'un lycée français au Maroc puis du lycée français de Palma de Majorque[2], qu'elle a contribué à sauver d'une fermeture annoncée[1].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Lors des élections législatives de 2017, elle est candidate pour La République en marche dans la cinquième circonscription des Français établis hors de France. Elle bat au second tour François Ralle-Andreoli, le candidat de La France insoumise et d'Europe Écologie Les Verts, avec 66 % des voix[2].

Son élection est annulée le 2 février 2018 par le Conseil constitutionnel, saisi par la candidate Les Républicains éliminée au premier tour, Laurence Sailliet, en raison de dysfonctionnements du vote par correspondance, de l'envoi d'un message de propagande électorale en période prohibée par le candidat de La France insoumise et du faible écart de voix entre les candidats arrivés deuxième (François Ralle-Andreoli, FI) et troisième (Laurence Sailliet, LR) au premier tour (60 voix d'écart)[4],[5],[6].

Elle est réélue le 22 avril 2018 à la suite d'une élection partielle[7].

Début 2018, une mission lui est confiée par le gouvernement sur la scolarisation des Français à l'étranger[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Législatives 2017 - La parole à Samantha Cazebonne, candidate de En marche », sur Le Petit Journal (consulté le 18 juin 2017).
  2. a, b et c (es) Diario de Mallorca, « Mallorca tendrá diputada en París », sur diariodemallor.es, (consulté le 19 juin 2017).
  3. Site officiel.
  4. NEXINT, « Conseil Constitutionnel », sur Conseil constitutionnel, (consulté le 4 mars 2018).
  5. (es) « L'élection d'une députée LREM et d'un élu de Wallis et Futuna annulées », sur Le Point, (consulté le 2 février 2018).
  6. « Résultats élections législatives », sur RTL.
  7. « LREM sauve encore une députée lors d'une ultime élection législative partielle », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  8. « Une députée LREM missionnée pour apaiser les craintes des lycées français de l'étranger », FIGARO,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]