Pieyre-Alexandre Anglade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pieyre-Alexandre Anglade
Illustration.
Pieyre-Alexandre Anglade en juin 2018.
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(5 ans et 5 jours)
Élection 18 juin 2017
Réélection 19 juin 2022
Circonscription 4e des Français établis hors de France
Législature XVe, XVIe
Groupe politique LREM
Prédécesseur Philip Cordery
Biographie
Date de naissance (35 ans)
Lieu de naissance Paris (France)
Nationalité Française
Parti politique LREM (depuis 2016)
Diplômé de IEP de Strasbourg

Pieyre-Alexandre Anglade, né le à Paris en France, est un homme politique français.

Investi par La République en marche, il est élu député lors des élections législatives de 2017 dans la quatrième circonscription des Français de l'étranger qui réunit la communauté française établie au Benelux. Il est réélu lors des élections législatives de 2022.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Diplômé d’histoire et de géopolitique, il a étudié à la Sorbonne et à Sciences Po Strasbourg où il a obtenu un master en Relations internationales et en Affaires européennes[1].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Il travaille durant quatre ans, auprès de Nathalie Griesbeck, députée européenne française (Mouvement démocrate), puis devient directeur de cabinet de Pavel Telička, député européen tchèque (ANO 2011) et l'un des vice-présidents du Parlement européen[2],[3].

Il adhère à En marche début 2016[2],[4].

Député des Français de l'étranger[modifier | modifier le code]

Investi par La République en marche, il est élu député le de la quatrième circonscription des Français de l'étranger pour représenter la communauté française établie au Benelux (Belgique, Pays-Bas et Luxembourg)[2].

Depuis son élection en , il est vice-président de la Commission des Affaires européennes et membre de la Commission de la Défense nationale et des forces armées de l'Assemblée nationale[5]. Il est dans ce cadre rapporteur sur l'Europe de la défense et son articulation avec l’Organisation du traité de l'Atlantique nord.

Pieyre-Alexandre Anglade participe au travail engagé par le Bureau de l'Assemblée nationale sur la réforme pour une nouvelle Assemblée nationale. À ce titre, il contribue au groupe de travail consacré à la procédure législative, à l'organisation parlementaire et aux droits de l'opposition[6]. En , il est nommé coordinateur de la « task force » visant à mettre en place la stratégie de La République en marche pour les élections européennes de 2019[7].

Au début de la mandature, il lance un groupe informel de 18 parlementaires sur l'Accord économique et commercial global, dit CETA, jugeant « essentiel de rapprocher les points de vue dans la perspective du vote de l’Assemblée »[8].

En , il est nommé rapporteur pour observation sur la loi relative à la lutte contre les fausses informations[9]. Dans le cadre de ce débat, il souligne les risques que les fausses nouvelles font peser sur le scrutin des élections européennes, appelant à une réponse européenne face à ce phénomène croissant[10].

En 2019, il change de commission, pour la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée Nationale[11].

En , à l'occasion du renouvellement des postes au sein du groupe LREM, il est élu par ce dernier pour prendre la présidence la commission des Affaires européennes, mais la sortante Sabine Thillaye refuse de démissionner[12],[13]. Il devient en « coordinateur en charge de l'animation de Porte-paroles » au sein du groupe LREM[14].

Il est proche de Stanislas Guerini[13] et Stéphane Séjourné[15].

Candidat à sa réélection lors des élections législatives françaises de 2022, il l'emporte au second tour avec 55,15 % des suffrages exprimés face à la candidate NUPES Cécilia Gondard[16].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Année Parti et coalition Circonscription 1er tour 2d tour
Voix % Rang Voix % Issue
2017[17] LREM 4e des Français établis hors de France 14 461 52,27 1er 18 138 73,73 Élu
2022[18] LREM 4e des Français établis hors de France 16 597 38,93 1er 25 694 55,15 Élu

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Votre député », sur panglade.eu (consulté le )
  2. a b et c « Qui est le député des Français du Luxembourg ? », L'essentiel,‎ (lire en ligne).
  3. Paul de Coustin, « Comment devenir assistant parlementaire », sur Le Figaro Étudiant, .
  4. Frédéric Rohart, « P-A Anglade : Un self-made-Macron-man à Bruxelles », L'Écho,‎ (lire en ligne).
  5. « M. Pieyre-Alexandre Anglade - Français établis hors de France (4e circonscription) », sur Assemblée nationale (consulté le ).
  6. « Lancement des groupes de travail sur les réformes de l'Assemblée nationale - Les conférences des réformes », sur Assemblée nationale (consulté le ).
  7. « La République en marche ! veut nouer des liens avec des partis en Europe », sur Ouest-France, (consulté le ).
  8. Jean-Jérôme Bertolus, « Entreprise, CETA, Grand Paris... Les groupes informels de députés En Marche se multiplient », sur L'Opinion.fr, (consulté le ).
  9. « no 949 - Rapport d'information de M. Pieyre-Alexandre Anglade déposé par la commission des affaires européennes portant observations sur les propositions de loi organique et proposition de loi relatives à la lutte contre les fausses informations (no 772 et no 799) », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le )
  10. « Le texte sur les « fake news » adopté à l'Assemblée », sur L'Opinion, (consulté le )
  11. « M. Pieyre-Alexandre Anglade - Français établis hors de France (4e circonscription) - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le )
  12. Le Monde avec AFP, « Gilles Le Gendre reste président du groupe macroniste à l’Assemblée nationale », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. a et b « Commission des affaires européennes : la bataille se poursuit entre Sabine Thillaye et Pieyre-Alexandre Anglade pour la présidence », sur La Lettre A.fr, (consulté le ).
  14. « "Vice-président en charge de la coordination des coordinateurs" : Kafka s'invite au bureau du nouveau groupe LREM à l'Assemblée », sur www.marianne.net,
  15. https://actu.orange.fr/politique/assemblee-nationale-la-presidente-lrem-de-la-commission-des-affaires-europeennes-refuse-de-ceder-son-poste-magic-CNT000001lBH9g.html
  16. « Législatives 2022 : les résultats du second tour dans les circonscriptions des Français de l’étranger », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections législatives 2017 », sur http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Legislatives/elecresult__legislatives-2017 (consulté le )
  18. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]