Anne Genetet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Genetet.

Anne Genetet, née le à Neuilly-sur-Seine, est une femme politique et députée française sous l'étiquette de La République en marche.

Études et parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Anne Genetet fait des études de médecine à Paris de 1984 à 1994 avant d'obtenir en 2000 un diplôme en journalisme médical et communication tout en travaillant pour la revue médicale Impact Médecin. Elle rejoint ensuite le groupe Scorpion Communication où elle reste de 2000 à 2005[1].

Installée ensuite à Singapour à partir de 2005, elle y travaille pour le groupe International SOS, puis pour diverses ONG, notamment autour des conditions de travail du personnel de maison.

Elle crée en 2009 une structure professionnelle de conseil sur les relations employeuse ou employeur - personnel de maison (venant par exemple des Philippines) pour des familles occidentales expatriées à Singapour[2].

Engagement politique[modifier | modifier le code]

2017: Députée de la 11ème circonscription des Français de l’Étranger[modifier | modifier le code]

Élection[modifier | modifier le code]

Membre de La République en marche qui la sélectionne comme candidate aux élections législatives[3], elle est élue le 18 juin 2017 députée de la 11e circonscription des Français de l'étranger (Europe de l'Est, Russie, Asie et Océanie).

Elle bat le député sortant Thierry Mariani, avec 71,72 % des voix contre 28,28 %[4]. Le taux d’abstention est de 77 % [5].

Groupes de travail[modifier | modifier le code]

En tant que députée, Anne Genetet est membre de la Commission des Affaires étrangères et de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST)[6].

Groupes d'amitié[modifier | modifier le code]

Elle est également membre des groupes d'amitié suivants France - Cambodge[7], France - Chine, France - Bangladesh, France - Afghanistan, France - Asie centrale, France - Brunei - Malaisie, France - Philippines, France - Singapour, France - Birmanie. Elle est également secrétaire du groupe français d'union interparlementaire[8].

Fiscalité des Français de l'étranger[modifier | modifier le code]

En janvier 2018, elle est chargée d'une "mission d'information (...) à l'Assemblée nationale pour examiner la fiscalité et la protection sociale des expatriés"[9].

En février 2018, elle s'oppose à une hausse de cotisations pour les Français non-résidents censée compenser la hausse de la CSG applicable aux personnes résidant en France. Le gouvernement revient alors sur cette mesure[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Antoine Vergnaud / Marc Schildt, « Interview d’Anne Genetet, candidate La République en Marche ! », sur Le Petit Journal,
  2. The H.e.l.p. agency is a training firm focusing on health and first aid issues
  3. Joris Zylberman, « Anne Genetet : Donner une majorité à Emmanuel Macron », sur asialyst.com,
  4. Onzième circonscription des Français établis hors de France
  5. « Anne Genetet, candidate LREM, élue députée de la 11e circonscription », sur Taiwan.mag,
  6. Assemblée Nationale, « Mme Anne Genetet - Français établis hors de France (11e circonscription) - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 24 septembre 2017)
  7. « Qui sont les députés du groupe d'amitié France-Cambodge ? », sur lepetitjournal.com (consulté le 23 octobre 2017)
  8. « Anne Genetet - Son activité de députée à l'Assemblée nationale - NosDéputés.fr », sur www.nosdeputes.fr (consulté le 15 février 2018)
  9. « Les députés se penchent sur la fiscalité des expatriés », lesechos.fr,‎ (lire en ligne)
  10. « Cotisations sociales : marche arrière sur les retraites des Français de l’étranger », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]