Stéphane Vojetta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stéphane Vojetta
Illustration.
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(8 mois et 20 jours)
Élection 22 avril 2018 (suppléant)
Réélection 19 juin 2022
Circonscription 5e des Français établis hors de France
Législature XVe et XVIe (Cinquième République)
Groupe politique LREM
Prédécesseur Samantha Cazebonne
Biographie
Date de naissance (47 ans)
Lieu de naissance Nancy (France)
Nationalité Française
Parti politique LREM (2017-2022)
Profession Entrepreneur

Stéphane Vojetta, né le à Nancy (Meurthe-et-Moselle), est un homme politique, banquier d'affaires et chef d'entreprise français. Membre de La République en marche (LREM), il devient député représentant les Français établis hors de France en 2021, étant le suppléant de Samantha Cazebonne, devenue sénatrice.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Stéphane Vojetta est un chef d'entreprise qui gère diverses sociétés. Ces sociétés sont actives dans le domaine du conseil stratégique ou financier, mais aussi de l'investissement, notamment dans le cadre d'accompagnement de projets entrepreneuriaux (où il joue le rôle de business angel)[1].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Il participe à la campagne d'Alain Juppé lors de la primaire de la droite de 2016[2].

Lors des élections législatives de 2017, puis à nouveau lors d'une élection législative partielle en 2018, il est élu suppléant avec Samantha Cazebonne. Il devient député le à la suite de l'élection de Samantha Cazebonne en tant que sénatrice[3]. Il est membre de la commission de la Défense nationale et des Forces armées.

Il conduit la liste LREM à Madrid pour les élections consulaires de 2021. Sa liste obtient 26 % des voix, contre 41 % pour la liste d'union de la gauche contre laquelle il avait concentré ses attaques[2].

Pourtant député sortant, il n'est pas investi par la majorité présidentielle pour les élections législatives de 2022, la circonscription revenant à Manuel Valls. À travers un communiqué de presse, il dénonce un « parachutage » et choisit de maintenir sa candidature, sans l'investiture de sa famille politique[4]. Il est exclu de La République en marche le [5]. Le , il arrive en deuxième position du premier tour avec 25,39 % des voix et est qualifié pour le second tour, tandis que Manuel Valls est éliminé[6]. Il est élu au second tour avec 58 % des suffrages exprimés[7].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marié à une épouse germano-espagnole, il est père de trois enfants binationaux[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Stéphane Vojetta », sur projetarcadie.com
  2. a et b Alban Elkaïm, « Investiture de Valls: rien ne va plus dans la 5e circonscription des Français de l'étranger », sur Slate.fr, .
  3. « M. Stéphane Vojetta », sur assemblee-nationale.fr
  4. « La candidature de Manuel Valls aux législatives provoque des remous en Espagne », sur lemonde.fr, .
  5. « Le député qui défie Valls aux législatives exclu de LREM », sur Le HuffPost, (consulté le ).
  6. « [EN DIRECT] Législative française en Espagne : les résultats », equinoxmagazine.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. « Résultats législatives 2022 en Espagne : le dissident macroniste réélu avec 58% des voix », sur rtl.fr (consulté le ).
  8. « Les nouveaux Français de l’étranger. Stéphane Vojetta : « l’expatriation est une grande chance » », sur francaisaletranger.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]