Pontcirq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pontcirq
Pontcirq
La mairie et le foyer rural.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Cahors
Canton Causse et Bouriane
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Grand Cahors
Maire
Mandat
Thierry Chatain
2014-2020
Code postal 46150
Code commune 46223
Démographie
Population
municipale
158 hab. (2017 en augmentation de 1,28 % par rapport à 2012)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 32′ 57″ nord, 1° 15′ 48″ est
Altitude Min. 120 m
Max. 305 m
Superficie 8,94 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pontcirq
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pontcirq

Pontcirq est une commune française, située dans le département du Lot en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Pontcirq[1]
Lherm Montgesty
Les Junies Pontcirq[1] Saint-Médard
Labastide-du-Vert

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Pontcirq est basé sur le mot pont et un nom de famille "Saint Cyricus"[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant la guerre de Cent Ans, le village n'ayant aucun caractère défensif a été pris et repris. Il s'est trouvé en butte aux attaques de Philippe de Jean, seigneur des Junies qui avait pris parti pour le roi d'Angleterre.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[3]
Période Identité Étiquette Qualité
1792 1797 Blaise Fournié    
1797 1800 Pierre Maury    
1800 1826 Marc Deves    
1826 1863 Pierre Marc Deves    
1863 1876 Michel Fournié    
1876 1902 Antoine Deves    
1902 1912 Gabriel Lavergne    
1912 1913 Jean Valon (de)    
1913 1914 Gabriel Lavergne    
1914 1915 Gobert Fournié    
1915 1919 Pierre Dubreil    
1919 1925 Gabriel Lavergne    
1925 1929 Baptiste Vialard    
1929 1933 Jules Brunel    
1933 1944 Albert Albagnac    
1944 1946 Camille Delfour    
1946 1959 Marcel Besombes    
1959 1965 Jean Lartigaut    
1965 1977 Marcel Besombes    
1977 1984 Robert Delpy    
1984 1995 André Varennes    
1995 En cours Thierry Chatain   Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5].

En 2017, la commune comptait 158 habitants[Note 1], en augmentation de 1,28 % par rapport à 2012 (Lot : -0,3 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
452614646542582531512538500
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
528543540544531534491408414
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
355315309264253255217205191
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
168144140141141151148160151
2017 - - - - - - - -
158--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • On trouve à l'est, dominant les causses de Catus, un ancien repaire des chevaliers de Floyras, la Labastidette-Haute, ou Bastide-Floyras. Le bâtiment a été réaménagé en ferme au XIXe siècle. Il est inscrit au titre des monuments historiques en 1993[8].
  • Hugues de Floyras, inféode le fief en 1446 aux Molères, une famille de paysans originaires d'Auvergne. Vers 1520, leur fils se marie avec la fille du seigneur. Un des descendants construit le repaire de Labastidette dont il reste des traces de fenêtres à croisillons.
  • Au hameau de Tourniac, on peut voir une baie géminée, reste d'un ancien repaire près de l'ancien four communal.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Colette Chantraine, Christine Ducoux, Marie-Cécile Kuylle, La Bouriane. Gourdon - Souillac, p. 68, Les éditions du Laquet (guide Tourisme & patrimoine no 5), Martel, 1996 (ISBN 2-910333-17-5)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Gaston Bazalgues, À la découverte des noms de lieux du Quercy : Toponymie lotoise, Gourdon, Éditions de la Bouriane et du Quercy, , 127 p. (ISBN 2-910540-16-2), p. 97.
  3. « Les maires de Pontcirq », sur Site francegenweb, (consulté le 18 juillet 2018).
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  8. « Labastidette-Haute », notice no PA00125605, base Mérimée, ministère français de la Culture

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Liens externes[modifier | modifier le code]