Le Montat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Montat
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Cahors
Canton Cahors-3
Intercommunalité Communauté de communes du Grand Cahors
Maire
Mandat
Jean-Paul Mougeot
2014-2020
Code postal 46090
Code commune 46197
Démographie
Population
municipale
1 044 hab. (2014)
Densité 46 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 22′ 51″ nord, 1° 26′ 59″ est
Altitude Min. 132 m – Max. 303 m
Superficie 22,54 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte administrative du Lot
City locator 14.svg
Le Montat

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte topographique du Lot
City locator 14.svg
Le Montat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Montat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Montat

Le Montat est une commune française, située dans le département du Lot en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de l'aire urbaine de Cahors située dans le Quercy près de la source de la Barguelonnette au sud de Cahors commune très étendue qui comprend de nombreux hameaux dont : le Payrat, les Tuileries, Domaine des Bories, Boussuges, Rigal, Rigoux, les Oustalous, le Lard, le Pesquié...

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Le Montat provient du nom de l'église Sancti Petri de Montato qui induit l'idée de colline, montée, ascension[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Montat (Le) Blason Écartelé : au 1er de gueules à la croix cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d’or, au 2e d’or à la gariotte [ou caselle : construction en pierres sèches] d’argent, ouverte de gueules et accompagnée en chef dextre d’un arbre d’argent, au 3e d’or à l’église du lieu d’argent essorée de gueules, au 4e de gueules au lion d’or ; à la fasce d’or chargée de l’inscription «Le Montat» en lettre gothiques de sable, brochant sur le coupé.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Michel Delpon    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 044 habitants, en augmentation de 8,19 % par rapport à 2009 (Lot : 0,05 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
900 656 636 600 650 826 616 690 707
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
667 702 729 725 715 1 235 614 579 555
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
529 449 382 308 270 267 252 221 194
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
240 236 348 459 685 774 943 965 1 044
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Spécialités et établissements scolaires[modifier | modifier le code]

La station trufficole du Montat est un lieu d'expérimentation des techniques de productions truffières. Elle est située sur le site du lycée professionnel agricole et viticole de Cahors-le Montat[6]. Se trouvant à une dizaine de kilomètres de Cahors sud, dans le Lot, Le Montat est réputé pour son vignoble.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Barthélemy.

La commune abrite l'église Saint-Barthélemy, édifice du XIe siècle classé monument historique en 1846[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gaston Bazalgues, À la découverte des noms de lieux du Quercy : Toponymie lotoise, Gourdon, Éditions de la Bouriane et du Quercy, , 127 p. (ISBN 2-910540-16-2), p. 117.
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  6. [1] Site du lycée agricole du Montat.
  7. « Église », notice no PA00095169, base Mérimée, ministère français de la Culture

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]