Guy Stéphan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guy Stéphan
Image illustrative de l’article Guy Stéphan
Guy Stéphan au Trophée des champions 2011.
Situation actuelle
Équipe France (sélectionneur adjoint)
Biographie
Nationalité Français
Naissance (66 ans)
Ploumilliau (France)
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. 19761987
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Années Club
1972-1973 Louannec Sports
1973-1974 US Perros
1974-1976 Stade lannionnais
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1976-1980 EA Guingamp095 (30)
1980-1981 Stade rennais023 0(4)[1]
1981-1983 Le Havre AC052 (10)
1983-1985 US Orléans061 0(9)
1985-1987 SM Caen035 0(6)
Total266 (59)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1977 France amateurs002 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1988-1989 FC Montceau Bourgogne36 (11v)
1989-1992 FC Annecy107 (28v)
1995-1996 Olympique lyonnais64 (22v)
1997 Girondins de Bordeaux23 (8v)
1998-2002 France(adjoint)
2003-2005 Sénégal27 (13v)
2005-2007 Beşiktaş JK(adjoint)
2009-2012 Olympique de Marseille(adjoint)
2012- France(adjoint)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 17 février 2020

Guy Stéphan, né le à Ploumilliau (Côtes-d'Armor), est un footballeur français reconverti entraîneur.

Il est en tant qu'entraineur adjoint de l'équipe de France, vainqueur de l'Euro 2000 aux côtés de Roger Lemerre, et champion du monde en 2018, aux côtés de Didier Deschamps.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Ce joueur évolue comme milieu offensif. Il est formé dans le club de Perros-Guirec[2]. En 1976, il est détecté par l'EA Guingamp, club de D3 où il commence une carrière prometteuse à 19 ans. Il est alors international junior[3] puis amateur en avril 1977[4]. Le club monte en D2 dès 1977. En 1980 il signe à Rennes, toujours en D2, tout en menant de front et avec succès des études de professeur d'éducation physique (ce qui vaut de nouvelles sélections en équipe de France universitaire[3]).

Après deux années passées au Havre AC et à Orléans, il rejoint en 1985 le Stade Malherbe de Caen, qui vise la montée en Division 1. Un an plus tard, un accident de la route met une fin prématurée à sa carrière, à 29 ans[5].

Carrière de technicien[modifier | modifier le code]

Guy Stéphan décide immédiatement de devenir entraîneur. Le SM Caen lui propose de diriger son équipe réserve en 1987-1988, où il se fait remarquer. Il entraîne le FC Montceau, en D2, dès la saison 1988-1989, puis le FC Annecy. Guy Stéphan y fait ses classes jusqu'en 1992, date à laquelle Raymond Domenech, alors entraîneur de Lyon, fait appel à lui comme entraîneur-adjoint. Il le reste avec Jean Tigana deux années durant, avant de prendre à son tour les rênes de la formation lyonnaise en 1995.

Sa carrière le mène ensuite à Bordeaux et c'est tout naturellement qu'on le retrouve entraîneur national à la DTN. Pendant quatre ans et demi, tout en formant les entraîneurs français, il entraînera l'équipe de France des 18 ans et celle des A'. Adjoint de Roger Lemerre, il est de l'aventure victorieuse aux Pays-Bas (Euro 2000) et au Japon (Coupe des confédérations 2001).

En , le Sénégal retient sa candidature pour le poste de sélectionneur[6]. Guy Stéphan doit cependant attendre pour que le contrat soit signé[7]. Il est démis de ses fonctions en juin 2005 après deux défaites seulement en matches officiels en 30 mois[8],[9]. Il retrouve par la suite Jean Tigana dont il est, une saison et demie durant et jusqu'en , l'adjoint au Besiktas Istanbul[10].

En , il est nommé entraîneur-adjoint de Didier Deschamps à l'Olympique de Marseille[11]. En , il est nommé entraîneur-adjoint de l'équipe de France avec Didier Deschamps comme sélectionneur avec lequel il atteindra la finale de l’Euro 2016 puis remportera la Coupe du monde en 2018.

À l'occasion de France-Bulgarie du 8 juin 2021, il vit son 150e match sur le banc des Bleus[12].

Il entraîne l'Equipe de France lors du match France-Danemark du 3 juin 2022, à la suite d'une absence de Didier Deschamps pour une raison familiale.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Son fils Julien Stéphan a entraîné le Stade rennais FC du au . Il entraîne désormais le Racing Club de Strasbourg Alsace.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Statistiques de Guy Stéphan [13]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Total
Division M. B. M. B. M. B.
1976-1977 Drapeau de la France EA Guingamp Division 3 1 0 1 0
1977-1978 Drapeau de la France EA Guingamp Division 2 33 13 1 0 34 13
1978-1979 Drapeau de la France EA Guingamp Division 2 29 8 - - 29 8
1979-1980 Drapeau de la France EA Guingamp Division 2 28 9 3 0 31 9
1980-1981 Drapeau de la France Stade rennais Division 2 21 2 2 2 23 4
1981-1982 Drapeau de la France Le Havre AC Division 2 20 4 3 0 23 4
1982-1983 Drapeau de la France Le Havre AC Division 2 27 6 2 0 29 6
1983-1984 Drapeau de la France US Orléans Division 2 33 8 1 0 34 8
1984-1985 Drapeau de la France US Orléans Division 2 27 1 - - 27 1
1985-1986 Drapeau de la France SM Caen Division 2 34 6 1 0 35 6
Total sur la carrière 252 57 14 2 266 59

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Olympique lyonnais

Entraîneur adjoint[modifier | modifier le code]

Adjoint de Didier Deschamps en Équipe de France

Adjoint de Didier Deschamps à Marseille

Adjoint de Jean Tigana à Besiktas

Adjoint de Roger Lemerre avec l'équipe de France

Adjoint de Jean Tigana à Lyon

Décoration[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]