Revolution de la Nouvelle-Angleterre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Revolution de la Nouvelle-Angleterre
Logo du Revolution de la Nouvelle-Angleterre
Généralités
Surnoms Revs[1]
Fondation
(27 ans, 2 mois et 3 jours)
Statut professionnel Depuis 1996
Couleurs Bleu foncé et blanc
Stade Gillette Stadium
(68 000 places)
Siège Foxborough, Nouvelle-Angleterre, Drapeau des États-Unis États-Unis
Championnat actuel Major League Soccer
Propriétaire Robert Kraft
Président Brian Bilello
Entraîneur Bruce Arena
Joueur le plus capé Shalrie Joseph (305)[2]
Meilleur buteur Taylor Twellman (119)
Site web www.revolutionsoccer.net
Palmarès principal
National[Note 1] Supporters' Shield (1)
US Open Cup (1)
International[Note 1] SuperLiga (1)

Maillots

Kit left arm newengland18h.png
Kit body newengland18h.png
Kit right arm newengland18h.png
Kit shorts newengland18h.png
Kit socks 3 stripes white.png
Domicile
Kit left arm newengland19a.png
Kit body newengland19a.png
Kit right arm newengland19a.png
Kit shorts newengland19a.png
Kit socks newengland19a.png
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Major League Soccer 2022
0

Le Revolution de la Nouvelle-Angleterre (en anglais : New England Revolution) est un club franchisé de soccer basé dans la région de Boston, jouant à domicile dans la ville de Foxborough, dans le Massachusetts, au Gillette Stadium. L'équipe joue dans la Major League Soccer (MLS).

Histoire[modifier | modifier le code]

À l’occasion de la Coupe du monde en 1994, les instances de la FIFA restructurent ce sport aux États-Unis en exigeant la mise en place d'un championnat professionnel à caractère national.

Devant le succès de cet événement sportif, Robert Kraft, propriétaire du Kraft Group, mais aussi de la franchise NFL des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, jouant dans le Foxboro Stadium, qui accueille certaines des rencontres du Mondial 1994, créé le une franchise dans cette nouvelle ligue[3].

L'équipe du Revolution de Nouvelle-Angleterre fait alors ses débuts comme l'une des dix équipes fondatrices de la Major League Soccer en 1996.

La franchise peine à s'impose et ne participe que deux fois aux séries éliminatoires au cours des cinq premières années. En 2001, elle atteint la finale de la Coupe des États-Unis, mais est battu par le Galaxy de Los Angeles en finale. En 2002, l'ancien joueur écossais de Liverpool, Steve Nicol, est recruté comme entraineur. Il permet à l'équipe de participer huit fois consécutivement aux séries, en se classant sept fois dans les trois premiers de la conférence Est mais aussi de se hisser quatre fois (2002, 2005, 2006 et 2007) en finale de la MLS. Le Revolution remporte également la Coupe des États-Unis 2007 et la SuperLiga en 2008. Les saisons 2010 et 2011 sont moins auréolées de succès, sans séries éliminatoires, Nicol quitte finalement son poste en octobre 2011.

L'ancien défenseur de l'équipe Jay Heaps est nommé pour le remplacer. Il entraine l'équipe pendant six ans, avec trois qualifications aux séries éliminatoires et atteint la finale de Coupe des États-Unis 2016. Ses mauvais résultats le font remplacer en 2017 par Brad Friedel, qui se maintient à ce poste jusqu'en mai 2019 avant d'être à son tour remplacé par l'ancien entraineur de l'équipe nationale américaine, de D.C. United et du Galaxy de Los Angeles Bruce Arena[4],[5],[6].

Sous la direction d'Arena, le Revolution enchaîne onze rencontres sans défaite jusqu'au , 2-0. Lors des séries éliminatoires 2019, l'équipe est éliminée dès le premier tour face à Atlanta United. La saison suivante, le Revolution s'incline face au Crew de Columbus au cours de la finale de l'Est. En 2021, l'équipe de la Nouvelle-Angleterre remporte son premier Supporters' Shield et établit un nouveau record en MLS pour le plus grand nombre de points accumulés en une seule saison[7]. Malgré ce record, l'équipe est éliminé en demi-finale de conférence par le New York City FC[8]

Palmarès et résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès du Revolution de la Nouvelle-Angleterre
Compétitions nationales Compétitions internationales

Compétition disparue

Bilan par saison[modifier | modifier le code]

Saison Saison régulière Position Coupe MLS US Open Cup Ligue des champions
CONCACAF
Affl. moy.
saison régulière
Affl. moy.
séries éliminat.
M V N D BP BC Pts Conf. Ligue
1996 32 15 - 17 43 56 33 5e/5 9e/10 Non qualifié Non inscrit Non qualifié 19 025 N/Q
1997 32 15 - 17 40 53 37 4e/5 8e/10 Demi-finale de conférence Troisième tour Non qualifié 21 423 16 233
1998 32 11 - 21 53 70 29 6e/6 12e/12 Non qualifié Non inscrit Non qualifié 19 188 N/Q
1999 32 12 - 20 38 53 26 5e/6 10e/12 Non qualifié Non inscrit Non qualifié 16 735 N/Q
2000 32 13 6 13 47 49 45 2e/4 7e/12 Quart de finale Deuxième tour Non qualifié 15 463 10 723
2001 27 7 6 14 35 52 27 3e/4 9e/12 Non qualifié Finale Non tenue 15 645 N/Q
2002 28 12 2 14 49 49 38 1er/5 5e/10 Finale Non inscrit Non qualifié 16 927 19 018
2003 30 12 9 9 55 47 45 2e/5 3e/10 Finale de conférence Quart de finale Premier tour 14 641 14 823
2004 30 8 9 13 42 43 33 4e/5 9e/10 Finale de conférence Quatrième tour Non qualifié 12 226 5 679
2005 32 17 8 7 55 37 59 1er/6 2e/12 Finale Quatrième tour Non qualifié 12 525 13 849
2006 32 12 12 8 39 35 48 2e/6 3e/12 Finale Quart de finale Quart de finale 11 786 9 372
2007 30 14 8 8 51 43 50 2e/7 4e/13 Finale Champion Non qualifié 16 787 10 217
2008 30 12 7 11 40 43 43 3e/7 4e/14 Demi-finale de conférence Demi-finale Tour préliminaire 17 580 5 221
Champion (SL)
2009 30 11 9 10 33 37 42 3e/7 7e/15 Demi-finale de conférence Troisième tour Non qualifié 13 732 7 416
Demi-finale (SL)
2010 30 9 5 16 32 50 32 6e/8 13e/16 Non qualifié Non qualifié Non qualifié 12 987 N/Q
Finale (SL)
2011 34 5 13 16 38 58 28 9e/9 17e/18 Non qualifié Non qualifié Non qualifié 13 222 N/Q
2012 34 9 8 17 39 44 35 9e/10 16e/19 Non qualifié Troisième tour Non qualifié 14 002 N/Q
2013 34 14 9 11 49 38 51 3e/10 7e/19 Demi-finale de conférence Quart de finale Non qualifié 14 861 15 164
2014 34 17 4 13 51 46 55 2e/10 5e/19 Finale Quart de finale Non qualifié 16 681 26 441
2015 34 14 8 12 48 47 50 5e/10 11e/20 Premier tour Quatrième tour Non qualifié 19 626 N/Q
2016 34 11 9 14 44 54 42 7e/10 14e/20 Non qualifié Finale Non qualifié 20 185 N/Q
2017 34 13 6 15 53 61 45 7e/11 15e/22 Non qualifié Quart de finale Non qualifié 19 367 N/Q
2018 34 10 11 13 49 55 41 8e/11 16e/23 Non qualifié Quatrième tour Non qualifié 18 347 N/Q
2019 34 11 12 11 50 57 45 7e/12 14e/24 Premier tour Huitièmes de finale Non qualifié 16 737 N/A
2020 23 8 8 7 26 25 32 8e/14 15e/26 Finale de conférence Annulée Non qualifié N/A N/A
2021 34 22 7 5 65 41 73 1er/14 1er/27 Demi-finale de conférence Non tenue Non qualifié 12 967 25 509

Meilleurs buteurs par saison[modifier | modifier le code]

Saison Meilleurs buteurs
Joueurs Buts
1996 Joe-Max Moore 11
1997 Imad Baba 7
Beto Naveda
1998 Raúl Díaz Arce 18
1999 Joe-Max Moore 15
2000 Wolde Harris 16
2001 Catê 10
2002 Taylor Twellman 25
2003 Taylor Twellman 17
2004 Pat Noonan 13
2005 Taylor Twellman 17
2006 Taylor Twellman 15
2007 Taylor Twellman 23
2008 Steve Ralston 9
Taylor Twellman
Saison Meilleurs buteurs
Joueurs Buts
2009 Kheli Dube 10
2010 Marko Perović 8
2011 Shalrie Joseph 8
2012 Saër Sène 11
2013 Diego Fagúndez 13
2014 Lee Nguyen 19
2015 Charlie Davies 10
2016 Juan Agudelo 9
Kei Kamara
2017 Kei Kamara 12
2018 Cristian Penilla 12
2019 Carles Gil 10
2020 Teal Bunbury 8
Gustavo Bou
2021 Adam Buksa 17

Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Directeurs[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente la liste des directeurs du club depuis 1995.

Rang Nom Période
1 Brian O'Donovan 1995-2000
2 Todd Smith 2001-2002
3 Craig Tornberg 2003-2008
4 Michael Burns 2011-2019

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente la liste des entraîneurs du club depuis 1996.

Statistiques des entraîneurs du Revolution de la Nouvelle-Angleterre (au )[9]
Rang Entraîneur Nationalité Début Fin Matchs Victoires Nuls Défaites % victoires Palmarès
1 Frank Stapleton Drapeau de l'Irlande Irlande [10] 32 9 8 15 28.13%
2 Thomas Rongen Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas [11] [12] 61 17 14 30 27.87%
3 Walter Zenga Drapeau de l'Italie Italie [12],[13] [14] 36 9 12 15 25%
4 Steve Nicol (intérim) Drapeau de l'Écosse Écosse [14] [15] 2 1 1 0 50%
5 Fernando Clavijo Drapeau des États-Unis États-Unis [15] [16] 75 27 13 35 36%
6 Steve Nicol Drapeau de l'Écosse Écosse [16] [17] 365 138 97 130 37.81% 1x Coupe des États-Unis (2007)
1x SuperLiga (2008)
7 Jay Heaps Drapeau des États-Unis États-Unis [18] [19] 223 88 46 89 39.46%
8 Tom Soehn (intérim) Drapeau des États-Unis États-Unis [19] [20] 5 3 1 1 60%
9 Brad Friedel Drapeau des États-Unis États-Unis [20] [21] 47 12 13 22 25.53%
10 Mike Lapper (intérim) Drapeau des États-Unis États-Unis [21] [22] 3 1 2 0 33.33%
11 Bruce Arena Drapeau des États-Unis États-Unis [22] En poste 85 42 24 19 49.41% 1x Supporters' Shield (2021)

Effectif actuel (2022)[modifier | modifier le code]

Effectif du Revolution de la Nouvelle-Angleterre[23]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 2] Nom Date de naissance Sélection[Note 3] Club précédent
18 G Drapeau des États-Unis Knighton, BradBrad Knighton 06/02/1985 (37 ans) Vancouver Whitecaps
36 G Drapeau des États-Unis Edwards Jr., EarlEarl Edwards Jr. 24/01/1992 (30 ans) États-Unis -17 ans D.C. United
999 G Drapeau de la Serbie Petrović, ĐorđeĐorđe Petrović 08/10/1999 (22 ans) Serbie FK Čukarički
2 D Drapeau des États-Unis Farrell, AndrewAndrew Farrell 04/03/1992 (30 ans) Louisville Cardinals
3 D Drapeau des États-Unis Gonzalez, OmarOmar Gonzalez 11/10/1988 (33 ans) États-Unis Toronto FC
4 D Drapeau des États-Unis Kessler, HenryHenry Kessler (GA) 25/06/1998 (24 ans) États-Unis Virginia Cavaliers
15 D Drapeau des États-Unis Bye, BrandonBrandon Bye 29/11/1995 (26 ans) Western Michigan Broncos
24 D Drapeau des États-Unis Jones, DeJuanDeJuan Jones 24/06/1997 (25 ans) Michigan State Spartans
28 D Drapeau de Guam DeLaGarza, A. J.A. J. DeLaGarza 04/11/1987 (34 ans) Guam Inter Miami CF
5 M Drapeau du Cameroun Kaptoum, WilfridWilfrid Kaptoum 07/07/1996 (26 ans) Cameroun -20 ans Betis Séville
8 M Drapeau des États-Unis Polster, MattMatt Polster 08/06/1993 (29 ans) États-Unis Rangers FC
11 M Drapeau du Ghana Boateng, EmmanuelEmmanuel Boateng 02/12/1991 (30 ans) Columbus Crew
13 M Drapeau du Brésil , MacielMaciel 18/01/2000 (22 ans) Botafogo FR
17 M Drapeau des États-Unis Lletget, SebastianSebastian Lletget 03/09/1992 (29 ans) États-Unis Los Angeles Galaxy
22 M Drapeau de l'Espagne Gil, CarlesCarles Gil Capitaine (JD) 22/11/1992 (29 ans) Espagne espoirs Deportivo La Corogne
7 A Drapeau de l'Argentine Bou, GustavoGustavo Bou (JD) 18/02/1990 (32 ans) Club Tijuana
9 A Drapeau de la Pologne Buksa, AdamAdam Buksa (JD) 12/07/1996 (26 ans) Pologne Pogoń Szczecin
12 A Drapeau des États-Unis Rennicks, JustinJustin Rennicks (HGP) 20/03/1999 (23 ans) États-Unis -20 ans Indiana Hoosiers
14 A Drapeau des États-Unis Altidore, JozyJozy Altidore 06/11/1989 (32 ans) États-Unis Toronto FC
25 A Drapeau de l'Islande Traustason, Arnór IngviArnór Ingvi Traustason 30/04/1993 (29 ans) Islande Malmö FF
26 A Drapeau des États-Unis McNamara, TommyTommy McNamara 06/02/1991 (31 ans) Houston Dynamo
999 A Drapeau de la Colombie Borrero, DylanDylan Borrero 05/01/2002 (20 ans) Colombie -20 ans Atlético Mineiro
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Gabriel Poch
  • Evan Allen
  • Matthew Kirkpatrick

Analyste(s) vidéo

  • Tim Crawford
  • Todd Kingston
Entraîneur(s) des gardiens

Légende

Consultez la documentation du modèle

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Stades[modifier | modifier le code]

Le Stade Gillette est le stade des Revolution de la Nouvelle-Angleterre depuis 2002

Le club joue ses matchs à domicile à Foxborough depuis sa création - d'abord dans le Foxboro Stadium et par la suite au Gillette Stadium. Il partage le stade avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre de la National Football League.

Le , la MLS annonce que le club a l'espoir de construire un nouveau stade entièrement dédié au soccer. Les offres sortent alors dans les villes locales autour de la Nouvelle-Angleterre pour voir où les Revs pourraient construire leur nouveau stade.

Le , le Boston Herald publie un article affirmant que la ville de Somerville a eu avec le club des "discussions préliminaires" sur la construction d'un stade de 20 000 à 25 000 sièges sur un site situé près de l'Interstate 93 Innerbelt, et pourrait coûter entre 50 $ et 200 $ millions sur la base d'autres stades de football spécifiques similaires construits par de grandes équipes de football de la Ligue[24].

Après un hiatus de deux ans, le club renouvelle son intention de construire un stade à Somerville[25]. Dans un entretien de avec Robert Kraft, propriétaire de l'équipe, ce dernier déclare que plus d'un million de dollars ont été investis dans la recherche d'un site approprié, de préférence dans le noyau urbain. Cependant, le club dispose également de trois autres sites en considération dans le cas de résiliation de la proposition.

Affluences du Revolution de la Nouvelle-Angleterre en saison régulière depuis la saison 1996
Gillette StadiumFoxboro Stadium

Identité du club[modifier | modifier le code]

Autres équipes[modifier | modifier le code]

Logo du New England Revolution II

Équipe réserve[modifier | modifier le code]

En 2005, l'organisation du Revolution de la Nouvelle-Angleterre décide de la création d'une équipe réserve, intégrant alors la MLS Reserve Division, jusqu'en 2012. Puis, les Rhinos de Rochester sont l'équipe réserve du Revolution par un système d'affiliation de 2013[27] jusqu'à la fin de la saison 2016[28],[29].

Depuis la saison 2020, le Revolution II de la Nouvelle-Angleterre (en anglais : New England Revolution II) est l'équipe réserve[30]. Le Revolution II, évoluant dans la USL League One (troisième division). Le Revolution de la Nouvelle-Angleterre annonce le leur intention de créer une équipe réserve évoluant dans la USL League One[31]. L'équipe dispute ses rencontres au Gillette Stadium, situé à Foxborough. Le , le premier entraîneur-chef de l'équipe réserve est l'ancien entraîneur adjoint de la North Carolina FC, Clint Peay (en)[32].

Bilan par saison[modifier | modifier le code]

Année Niv. Ligue Saison régulière Position Séries Affl. moy.
saison
régulière
Affl. moy.
séries
éliminat.
Meilleurs buteurs
M V N D BP BC Pts Conf. Ligue Joueurs Buts
2020 3 League One 0 0 0 0 0 0 0 - 0

Effectif actuel (2020)[modifier | modifier le code]

Effectif du Revolution II de la Nouvelle-Angleterre[33]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 2] Nom Date de naissance Sélection[Note 3] Club précédent
999 G Drapeau des États-Unis Meyer, KeeganKeegan Meyer 10/03/1997 (25 ans) High Point Panthers
999 D Drapeau du Japon Shimazaki, RyoRyo Shimazaki 19/04/1997 (25 ans) VCU Rams
999 D Drapeau des États-Unis Verfurth, CollinCollin Verfurth 08/03/1996 (26 ans) Loudoun United
999 D Drapeau des États-Unis Woodruff, NickNick Woodruff 03/08/1998 (24 ans) Michigan State Spartans
999 M Drapeau du Brésil , MacielMaciel 18/01/2000 (22 ans) Botafogo FR
999 M Drapeau de la république démocratique du Congo Malango, MayeleMayele Malango 25/02/1997 (25 ans) UMass Lowell River Hawks
999 M Drapeau du Portugal Mendonca, TiagoTiago Mendonca 08/10/1995 (26 ans) Providence Friars
999 M Drapeau des États-Unis Spaulding, RyanRyan Spaulding 10/09/1998 (23 ans) North Carolina FC
999 A Drapeau des États-Unis Presley, ConnorConnor Presley 04/07/1998 (24 ans) Loudoun United
999 A Drapeau du Cap-Vert Silva, MenyMeny Silva 22/02/2002 (20 ans) Revolution Academy
999 A Drapeau du Costa Rica flèche vers la droite Sinclair, OrlandoOrlando Sinclair 19/04/1998 (24 ans) Deportivo Saprissa
Entraîneur(s)

Légende

Consultez la documentation du modèle

Sections jeunes[modifier | modifier le code]

Logo du New England Revolution Academy

L'Académie du Revolution de la Nouvelle-Angleterre (en anglais : New England Revolution Academy) est un centre de formation de jeunes joueurs de soccer faisant partie de la franchise professionnelle du Revolution de la Nouvelle-Angleterre. L'Académie possède un programme d'entraînement et du développement des joueurs jeunes jusqu'aux moins de dix-neuf ans[34]. Les équipes des moins de quatorze jusqu'aux moins de dix-neuf ans, évoluent dans les ligues de la US Soccer Development Academy (en) (USSDA)[35],[36]. Ces équipes disputent leurs rencontres sur les terrains annexes du Gillette Stadium ou du Dana-Farber Field House[37].

Depuis 2016 le Revolution Academy a des partenariats avec trois clubs basé dans la Nouvelle-Angleterre[38] : le Bayside FC[39], le NEFC[40] et le Valeo FC[41],[42].

Liste de joueurs notables formés au Revolution de la Nouvelle-Angleterre
Poste Joueur Années au club Poste Joueur Années au club
Attaquant Diego Fagúndez 2011-0000 Attaquant Justin Rennicks 2019-0000
Milieu Scott Caldwell 2013-0000 Milieu Nicolas Firmino 2019-0000
Milieu Zachary Herivaux 2015-2019 Milieu Damian Rivera 2020-0000
Milieu Isaac Angking 2018-0000 0 0 0

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a et b Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  3. a et b Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « #388 – New England Revolution : Revs », sur footnickname.wordpress.com (consulté le )
  2. (en) « New England Revolution All-time Stats », sur soccerstats.us
  3. (en) « Robert Kraft - Investor/Operator », sur https://www.revolutionsoccer.net (consulté le )
  4. (en) mls, « New England Revolution fire head coach Jay Heaps », sur MLSsoccer.com,
  5. (en) « Revolution name Brad Friedel head coach », sur mlssoccer.com,
  6. (en) « Revolution name Bruce Arena new head coach, sporting director », sur https://www.nbcsports.com, (consulté le )
  7. (en) Le Miere, Jason, « New England Revolution win 2021 MLS Supporters' Shield », sur MLSsoccer.com, (consulté le )
  8. (en) revolutionsoccer, « Revs eliminated from playoffs in penalty shootout by NYCFC 2 (5) - 2 (3) », sur revolutionsoccer.net, (consulté le )
  9. Historique des entraîneurs du Revolution de la Nouvelle-Angleterre sur footballdatabase.eu
  10. (en) Frank Dell'Apa, Jan. 4, 1996 – Frank Stapleton named Revolution’s first coach sur Frankdellapa.com, 4 janvier 2017
  11. (en) Rongen To Coach Revolution, AP News, 5 novembre 1996
  12. a et b (en) Jerry Trecker, Zenga in, Rongen out with Revolution, Hartford Courant, 25 août 1998
  13. (en) MLS: New England signs Zenga as player-coach, Soccer America, 28 octobre 1998
  14. a et b (en) MLS’ Revolution Fires Coach, AP News, 30 septembre 1999
  15. a et b (en) MLS's Revolution Name Coach, CBS News, 29 novembre 1999
  16. a et b (en) Frank Dell' Apa, How Fernando Clavijo shaped the New England Revolution, New England Soccer Journal, 12 février 2019
  17. (en) Revolution parts ways with head coach Steve Nicol, New England Revolution, 24 octobre 2011
  18. (en) Jay Heaps named new head coach, New England Revolution, 15 novembre 2011
  19. a et b (en) New England Revolution fire coach Jay Heaps, sur Boston.com, 19 septembre 2017
  20. a et b (en) Brad Friedel lands first club coaching job with New England Revolution, ESPN FC, 9 novembre 2017
  21. a et b (en) Brad Friedel relieved of duties as New England Revolution head coach, New England Revolution, 9 mai 2019
  22. a et b (en) Bruce Arena appointed New England Revolution head coach, sporting director, ESPN, 14 mai 2019
  23. « Effectif du Revolution de la Nouvelle-Angleterre (saison 2020) », sur revolutionsoccer.net
  24. (en)Revolution’s the goal: Somerville talks stadium with Krafts par Scott Van Voorhis sur bostonherald, le 2 août 2007
  25. (en)relancé Somerville stade plans par André Slevison sur tribalfootball.com, le 29 juin 2010
  26. (en) mls, « New England Revolution unveil new crest », sur https://www.mlssoccer.com, (consulté le )
  27. (en) « MLS’ New England Revolution launches affiliate agreement with USL PRO’s Rochester Rhinos », sur soccerwire.com, SoccerWire,
  28. (en) « Rochester Rhinos Head Coach: There's no Affiliation with New England This Year », sur thebentmusket.com, The Bent Musket,
  29. (en) « Affiliation over, Rochester Rhinos and New England Revolution square off in Open Cup match », sur democratandchronicle.com, Democrat and Chronicle,
  30. (en) « Revolution launch USL League One Team, Revolution II, to begin play in 2020 », sur nbcsports.com, NBC Sports,
  31. (en) « Revolution Launch USL League One Team to Begin Play in 2020 », sur revolutionsoccer.net, Revolution de la Nouvelle-Angleterre,
  32. (en) « Clint Peay hired as inaugural head coach of Revolution II », sur revolutionsoccer.net, Revolution de la Nouvelle-Angleterre,
  33. « Effectif du Revolution II de la Nouvelle-Angleterre (saison 2020) », sur transfermarkt.fr
  34. (en) « Revolution Academy », sur revolutionsoccer.net, Revolution de la Nouvelle-Angleterre
  35. (en) « Revolution Academy - Player Development Programs », sur revolutionsoccer.net, Revolution de la Nouvelle-Angleterre
  36. (en) « New England Revolution - USSDA », sur ussoccerda.com, USSDA
  37. (en) « Revolution Academy Teams Overview », sur revolutionsoccer.net, Revolution de la Nouvelle-Angleterre
  38. (en) « Revolution Academy Launches New Talent Development Initiatives », sur revolutionsoccer.net, Revolution de la Nouvelle-Angleterre,
  39. (en) « U12 Alliance clubs to hold identification clinics », sur revolutionsoccer.net, Revolution de la Nouvelle-Angleterre,
  40. (en) « NEFC Announces Alliance With New England Revolution Development Academy », sur nefc.us, NEFC,
  41. (en) « Valeo FC Partners with NE Revolution », sur ilovenewton.com, I Love Newton,
  42. (en) « Valeo FC announces acceptance into the U-12 Revolution Development League », sur valeofc.com, Valeo FC,

Liens externes[modifier | modifier le code]