Noé (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Noah.
Noé
Description de l'image Noe-logo-1.png.
Titre original Noah
Réalisation Darren Aronofsky
Scénario Darren Aronofsky
John Logan
Acteurs principaux
Sociétés de production Disruption Entertainment
New Regency Pictures
Protozoa Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film d'aventure
Durée 128 minutes
Sortie 2014

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Noé (Noah) est un film américain coproduit, coécrit et réalisé par Darren Aronofsky et sorti en 2014.

Le film est librement inspiré de la célèbre histoire de l'arche de Noé, mais se démarque d'elle à de nombreux égards.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sur une Terre minée par la violence généralisée (meurtres, débauches et vols), où Dieu annonce qu'il va détruire le monde, Noé est chargé par inspiration prophétique d'accomplir une mission cruciale : ériger une arche pour sauver sa famille et les animaux du cataclysme. Mais dégouté devant le spectacle de la déchéance humaine, qu'il croit inévitable pour les générations suivantes, Noé refuse d'être le nouvel Adam de l'humanité.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Tout jeune, Noé assiste au meurtre de son père, Lamech, par Toubal-Caïn, un roi qu'il voulait empêcher d'exploiter la nature pour le profit de son peuple. Des années plus tard, Noé vit avec sa femme, Naameh, et ses trois fils, Sem, Cham et Japhet, à l'écart du monde, tentant comme il peut de protéger les derniers animaux de la cupidité des hommes. Troublé par d'étranges visions, il décide de partir à la recherche de son grand-père, Mathusalem. En chemin, la famille sauve une orpheline, Ila, qu'elle adopte. En cherchant à échapper à une attaque de pillards, Noé et les siens pénètrent sur le territoire des Veilleurs, des anges déchus pour avoir voulu aider les hommes, puis trahis par eux. Ceux-ci les capturent et, refusant de leur faire confiance, les abandonnent dans une fosse. Mais l'un des Veilleurs reconnaît la bonté en Noé et l'aide à retrouver Mathusalem. Grâce aux connaissances chamaniques du vieil homme, Noé comprend que Dieu va détruire le monde par un déluge et qu'il lui demande de sauver les innocents - ce que Noé comprend par les animaux. Il parvient à convaincre les Veilleurs de l'aider.

Dix ans s'écoulent. L'arche est presque terminée et un couple de chaque espèce vient se présenter. Pour leur survie, les humains les mettent en hibernation. Sem et Ila sont amoureux. Ila, que la blessure qu'elle a reçu enfant a rendu stérile, pense ne pas avoir sa place sur l'arche. Naameh implore l'aide de Mathusalem qui la guérit, sans en parler à Noé. Entretemps, le roi Toubal-Caïn a découvert l'arche et le déluge prochain et veut l'utiliser pour son propre compte. Les Veilleurs l'en empêchent et il promet de revenir avec une armée. Noé se rend incognito au camp des hommes pour trouver des épouses à ses fils, mais c'est un bien triste spectacle qui s'offre à lui : Toubal-Caïn a ordonné de ne nourrir que les "bouches utiles", ce qui contraint les autres aux pires extrémités pour survivre. Dégoûté, le patriarche décide que ses enfants ne se marieront pas et que la race humaine s'éteindra avec le dernier d'entre eux. Cham se révolte et s'enfuit. Au camp des hommes, il fait la connaissance de Na'el, une orpheline qui a tout perdu. Il la ramène vers l'arche, mais, dans leur fuite, la jeune fille se prend dans un piège. Noé arrive finalement, sauve Cham et abandonne Na'el à son triste sort.

Finalement, le déluge commence. Toubal-Caïn et son armée attaquent l'arche. Les Veilleurs sacrifient leur vie pour les retarder, ce qui leur vaut d'être rachetés aux yeux de l'éternel. Seul le roi, grièvement blessé, parvient à se hisser sur le vaisseau. Il est trouvé par Cham qui, par rancœur envers son père, le cache et le soigne. Tous les autres hommes périssent. Les jours passent et Ila se découvre enceinte. Noé, furieux, décrète que si l'enfant est un garçon, il le laissera vivre, mais que si c'est une fille - qui pourrait devenir une nouvelle mère pour l'humanité - il la tuera à sa naissance. lla et Sem, le père de l'enfant, tentent de fuir en construisant un radeau que Noé détruit. Toubal-Caïn décide de profiter de l'hostilité que tous affichent envers Noé pour passer à l'action. Il égorge une bête pour l'attirer et l'affronte. Le combat dure longtemps sous les yeux indécis de Cham, partagé entre sa haine et son attachement à son père. Il finit par comprendre que Toubal-Caïn est mauvais et le poignarde à mort. Dans le même temps, Ila accouche de jumelles. Noé, fidèle à sa parole, veut les tuer mais y renonce au dernier moment, alors que l'arche s'échoue sur une terre.

Quelques mois plus tard, alors que la Terre a séché, Noé, persuadé d'avoir échoué dans sa mission, vit à l'écart de sa famille dans une grotte où il noie ses remords dans le vin. Cham quitte les siens pour suivre sa propre voie. Ila rend visite à Noé et le convainc, plutôt que de haïr l'humanité, de la guider pour qu'elle ne recommence pas les mêmes erreurs.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légende : Version française (V. F.) sur RS Doublage[1] et AlloDoublage[2]. Version québécoise (V. Q.) sur Doublage Québec[3]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Darren Aronofsky évoque le projet pour la première dans une interview accordée au journal The Guardian en avril 2007, dans laquelle il raconte que le personnage de Noé le fascine depuis qu'il a 13 ans[4].

Ari Handel, collaborateur du réalisateur sur The Fountain, The Wrestler et Black Swan, l'aide alors à écrire un script. En attendant le financement du film, ils collaborent avec le dessinateur canadien Niko Henrichon pour en faire un roman graphique[5]. Le 1er volume de Noé : Pour la cruauté des hommes (Noah: For the Cruelty of Men) est publié en français en octobre 2011 par Le Lombard[6]. Par la suite, Darren Aronofsky signe un accord avec la Paramount et New Regency pour produire le film ; il dispose pour ce faire d'un budget de 130 millions de dollars[7],[8]. Le scénariste John Logan est ensuite engagé pour réécrire le script avec Aronofsky[9].

Casting[modifier | modifier le code]

Avant que Russell Crowe soit choisi pour le rôle-titre, Christian Bale et Michael Fassbender avaient été envisagés[5]. Dakota Fanning avait été engagée pour le rôle d'Ila, mais elle a dû se désister en raison d'un conflit d'emploi du temps[10]. Julianne Moore était quant à elle considérée pour le rôle de Naameh[10], qui revient finalement à Jennifer Connelly, que le réalisateur retrouve après Requiem for a Dream (2000)[5] et qui, elle-même, retrouve Russell Crowe pour jouer son épouse après Un homme d'exception (2001).

Liam Neeson, Liev Schreiber et Val Kilmer étaient envisagés pour incarner Toubal-Caïn, mais Aronofsky voulait un acteur plus imposant[11]; c'est Ray Winstone qui obtiendra le rôle.

En janvier 2014, Nick Nolte rejoint tardivement la distribution. Il remplace Mark Margolis dans le rôle du veilleur Samyaza[12]. Emma Watson tient le rôle d'Ila, la fille adoptive de Noé.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage principal débute en juillet 2012 et se déroule en Islande à Dyrhólaey, Fossvogur et Reynisdrangar[13],[14].

Certaines scènes sont également tournées aux États-Unis. Un plateau de l'Arche de Noé a notamment été installé au Planting Fields Arboretum State Historic Park dans l'Upper Brookville dans le Comté de Nassau[15].

C'est la deuxième fois que Logan Lerman et Russel Crowe travaillent ensemble sur un même tournage. En effet, ils avaient déjà travaillé ensemble sur 3 h 10 pour Yuma de James Mangold

Accueil[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis 101 200 044 $[16],[17] 12
Drapeau de la France France 1 318 800 entrées[17] 8
Monde Monde 359 200 044 $[16] -

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Controverses[modifier | modifier le code]

Bien que l'équipe de production ait assuré plusieurs fois que ce film n'était pas un film biblique mais une simple adaptation libre du texte originel, de nombreux croyants de toutes confessions, essentiellement des protestants, des catholiques, et des musulmans[18], se sont indignés à la sortie du film.

Les divergences sont les suivantes [19]:

  • les anges déchus : le film les représente comme des victimes / la Bible les considère rebelles à Dieu ;
  • la construction de l'arche : aidé par les anges dans le film / par Noé et sa famille dans la Bible ;
  • le style proche de l'heroic fantasy[20] ;
  • récupération d'idées du livre apocryphe d'Hénoch[21].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du doublage français du film » sur RS Doublage, consulté le 29 mars 2014
  2. « Fiche du doublage français du film » sur AlloDoublage, consulté le 10 avril 2014
  3. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage Québec, consulté le 18 novembre 2014
  4. (en) Ryan Gilbey, « Just say Noah », sur The Guardian.com, (consulté le 14 novembre 2013)
  5. a, b et c « Secrets de tournage du film Noé », sur AlloCiné.fr (consulté le 14 novembre 2013)
  6. « Noé - Tome 1 : Pour la cruauté des hommes », sur Le Lombard.com (consulté le 14 novembre 2013)
  7. (en) Russ Fischer, « First Volume of Graphic Novel Version of Darren Aronofsky’s Noah Available in Europe; See Pages and a Trailer », sur SlashFilm.com, (consulté le 14 novembre 2013)
  8. (en) Peter Sciretta, « Paramount and New Regency to Make Darren Aronofsky’s $150 Million Biblical Epic Noah », sur SlashFilm.com, (consulté le 14 novembre 2013)
  9. (en) Edward Douglas, « Exclusive: John Logan on Noah and Skyfall », sur Comingsoon.net, (consulté le 14 novembre 2013)
  10. a et b (en) Jeff Sneider, « Emma Watson called to Noah role », sur Variety.com, (consulté le 14 novembre 2013)
  11. (en) Ben Child, « Ray Winstone set to star opposite Russell Crowe in Noah's ark epic », sur The Guardian.com, (consulté le 14 novembre 2013)
  12. Noé : Nick Nolte monte dans l'Arche de Darren Aronosky ! - AlloCiné.fr
  13. (en) Örlygur Hnefill, « Russell Crowe and Emma Watson filming in Iceland », sur Goiceland.is, (consulté le 14 novembre 2013)
  14. (en) « Darren Aronofsky’s Noah Begins Filming – Starring Russell Crowe, Ray Winstone & Emma Watson », sur Flicksandbits.com, (consulté le 14 novembre 2013)
  15. (en) « First look at the set of Noah in New York », sur On Location Vacations, (consulté le 14 novembre 2013)
  16. a et b « Noah », sur Box Office Mojo
  17. a et b « Noé », sur JP's Box Office
  18. http://www.rfi.fr/culture/20140409-cinema-noe-darren-aronofsky-deluge-effets-visuels-controverse/
  19. http://www.huffingtonpost.fr/2014/04/09/noe-bible-darren-aronofsky-blockbuster_n_5110985.html
  20. http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/04/08/noe-russell-crowe-joue-des-biscoteaux-sur-son-bateau_4397369_3246.html
  21. http://www.pelerin.com/L-actualite-autrement/Noe-l-aventurier-de-l-arche-perdue

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]