Industrial Light & Magic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ILM.

Industrial Light & Magic (ILM) est une société d'effets spéciaux de cinéma américaine, créé en 1975 par George Lucas. Il s'agit d'une filiale de Lucasfilm, aujourd'hui propriété de la Walt Disney Company.

À la fin 2015, ILM a participé ou réalisé dans leur totalité les effets spéciaux de plus de 300 films[1]. Parmi ceux-ci, on peut citer les saga de Star Wars, Indiana Jones, Terminator, Jurassic Park et Pirates des Caraïbes, ou encore Willow, Qui veut la peau de Roger Rabbit ?, Abyss.

Ancien logo d'ILM.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1975, pendant la préparation de Star Wars, George Lucas essaie de confier la réalisation des effets spéciaux optiques du film à Douglas Trumbull, le responsable des effets spéciaux de 2001, l'Odyssée de l'espace. Celui-ci décline l'offre de Lucas, mais lui suggère d'embaucher son assistant, un dénommé John Dykstra. Dykstra réunit alors l'équipe d'étudiants, d'artistes et d'ingénieurs qui s'acquitte de la tâche. Lucas décide alors de créer une structure indépendante dans Lucasfilm, qu'il baptise Industrial Light & Magic.

Les premiers studios se situaient dans le quartier de Van Nuys à Los Angeles. En 1978, George Lucas décide de transférer la compagnie dans le comté de Marin au nord de la Californie. Depuis 2005, ILM est basé au Letterman Digital Arts Center à Presidio.

En 2012, Walt Disney Company rachète Lucasfilm et sa filiale ILM.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Propositions de récompenses[modifier | modifier le code]

Liste des films[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L’incroyable histoire du studio derrière les effets spéciaux de « Star Wars » », sur Rue89 (consulté le 17 décembre 2015)
  2. Générique de fin du film 1:37:00

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Industrial Light & Magic, The Art of Special Effects, par Thomas G. Smith, Ed Del Rey/ Ballantine, 280 pages, 1986
  • Industrial Light & Magic, Into the Digital Realm, par Mark Cotta Waz & Patricia Rose Duignan, Ed Virgin, 330 pages, 1996
  • Industrial Light & Magic, l'empire des effets spéciaux, dossier par Jean Segura, journaliste, octobre 2001 - [1]