Douglas Booth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Douglas Allen Booth
Douglas Booth
Description de cette image, également commentée ci-après

Douglas Booth en 2011.

Nom de naissance Douglas John Booth
Naissance (24 ans)
Greenwich, Grand Londres
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession acteur
Films notables Karma Caméléon
Roméo et Juliette
Noé
The Riot Club
Séries notables Les Grandes Espérances

Douglas Booth est un acteur anglais, né le à Greenwich dans le Grand Londres en Grande-Bretagne.

Il se fait connaitre du public britannique en incarnant Boy George dans le téléfilm Karma Caméléon (Worried About the Boy) de Julian Jarrold en 2010, puis l'orphelin Pip dans la mini-série Les Grandes Espérances (Great Expectations) en 2011. Il est ensuite à l'affiche de plusieurs films tels que Roméo et Juliette (Romeo and Juliet) de Carlo Carlei en 2013, Noé (Noah) de Darren Aronofsky et The Riot Club de Lone Scherfig en 2014, et Jupiter : Le Destin de l'univers (Jupiter Ascending) de Lana et Lilly Wachowski en 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Douglas Booth nait dans le borough royal de Greenwich, dans le Grand Londres, et grandit à Blackheath avant de déménager à Sevenoaks dans le Kent à l'âge de dix ans[1],[2]. Sa mère et sa sœur sont des artistes, et son père est un ancien directeur exécutif des branches de financement du transport maritime de Citigroup et de la Deutsche Bank[3],[4]. Ses grands-parents sont des immigrés originaires d'Espagne et des Pays-Bas[3].

Douglas Booth étudie à la Solefield School à Sevenoaks dans le Kent, où il s'initie à la trompette. Il fréquente ensuite la Bennett Memorial Diocesan School (en) à Tunbridge Wells[5], puis la Lingfield Notre Dame School (en) à Lingfield dans le Surrey. Durant sa jeunesse, il souffre d'une sévère dyslexie : « Je comprenais difficilement des choses très simples en mathématiques et je finissais par être puni. Personne ne comprenait que je luttais pour lire et écrire. C'était dur »[4].

À l'âge de douze ans, il fait ses premiers pas en tant qu'acteur en jouant dans Agamemnon, la première pièce de la trilogie Orestie d'Eschyle[6]. Il intègre la Guildhall School of Music and Drama à Londres à treize ans[2], la National Youth Theatre à quatorze, et signe avec l'agence Curtis Brown (en) à quinze[3]. Pour se consacrer à sa carrière d'acteur, il décide d'arrêter ses études et renonce à obtenir un A-level en art dramatique, médias et littérature anglaise[7].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2009, âgé de seize ans, il fait ses débuts au cinéma dans le film d'aventure Le Secret de Green Knowe (From Time to Time) de Julian Fellowes aux côtés de Maggie Smith et Timothy Spall[2]. Au même moment, il est choisi comme mannequin de la nouvelle campagne de la marque de luxe britannique Burberry en compagnie de l'actrice Emma Watson[7].

En 2010, il se fait connaitre en interprétant Boy George dans le téléfilm Karma Caméléon (Worried About the Boy) de Julian Jarrold diffusé sur la chaîne BBC Two. Pour ce rôle, il se rase les sourcils et passe cinq heures par jour au maquillage[3]. Il passe du temps avec Boy George lui-même et lui emprunte ses vêtements. Son interprétation lui vaut des critiques enthousiastes[4]. La même année, il apparait dans la mini-série germano-canadienne Les Piliers de la terre (The Pillars of the Earth), puis l'année suivante, dans le téléfilm britannique Christopher et Heinz (Christopher and His Kind) où il joue le petit-ami du personnage Christopher Isherwood incarné par l'acteur Matt Smith[1].

En 2011, il obtient son premier grand rôle dans la mini-série Les Grandes Espérances (Great Expectations), une adaptation du roman éponyme de Charles Dickens diffusée à Noël sur la BBC. Il incarne l'orphelin Pip aux côtés des acteurs Gillian Anderson, Ray Winstone et David Suchet[1],[2]. La série est un succès, en partie grâce à Douglas Booth[8], mais certains critiques jugent ce dernier trop beau pour le rôle[3].

En 2012, il joue dans la comédie américaine LOL USA, remake du film français LOL de la même réalisatrice Lisa Azuelos, aux côtés de Miley Cyrus et Demi Moore[1]. L'année suivante, il incarne Roméo dans le Roméo et Juliette (Romeo and Juliet) de Carlo Carlei, face à Hailee Steinfeld en Juliette[6].

Douglas Booth choisit ensuite de « travailler avec des réalisateurs intéressants », et refuse un rôle dans une grosse franchise pour jeunes adultes. En 2014, il joue Sem, le fils de Noé, aux côtés de Russell Crowe et Emma Watson dans le péplum Noé (Noah) de Darren Aronofsky, librement inspiré de l'histoire de l'arche de Noé. Il apparait également dans The Riot Club de Lone Scherfig, l'histoire d'un cercle fermé et secret de l'université d'Oxford réservé à l'élite britannique, inspiré du réel Bullingdon club. L'année suivante, en 2015, il joue un alien dans Jupiter : Le Destin de l'univers (Jupiter Ascending) de Lana et Lilly Wachowski, avec Mila Kunis, Channing Tatum et Eddie Redmayne[3].

En 2015, il revient à la télévision pour jouer le charmant playboy Anthony Marston dans la mini-série de la BBC And Then There Were None, adaptée du roman Dix petits nègres d'Agatha Christie[9].

En 2016, il est à l'affiche du film Orgueil et Préjugés et Zombies (Pride and Prejudice and Zombies) de Burr Steers, tirée du roman parodique Orgueil et Préjugés et Zombies de Seth Grahame-Smith[10].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Prochainement

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Sweat de David Allain

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Lee Randall, « Interview: Douglas Booth, actor », sur le site du Scotsman,‎ (consulté le 2 janvier 2016).
  2. a, b, c et d (en) Lucy Hunter Johnston, « Alpha Romeo: Douglas Booth on following DiCaprio and leading London's corset crew », sur le site de l'Evening Standard,‎ (consulté le 2 janvier 2016).
  3. a, b, c, d, e et f (en) Rhik Samadder, « Douglas Booth: "I'm a 90-year-old trapped in a young body" », sur le site du Guardian,‎ (consulté le 2 janvier 2016).
  4. a, b et c (en) Jon Wilde, « Douglas Booth on the film about Cameron and Johnson's debauched Oxford drinking club », sur le site du Daily Mail,‎ (consulté le 2 janvier 2016).
  5. « Biographie de Douglas Booth », sur Allociné (consulté le 2 janvier 2016).
  6. a et b (en) « The New Romeo », sur le site de Vogue UK,‎ (consulté le 3 janvier 2016).
  7. a et b (en) Andy Barker, « Douglas Booth: the new boy at Burberry », sur le site de l'Evening Standard,‎ (consulté le 3 janvier 2016).
  8. (en) Donna Bowater, « Great Expectations meets BBC's high hopes thanks to young actor Douglas Booth », sur le site du Telegraph,‎ .
  9. (en) Justin MahboubianJones, « Meet the cast of Agatha Christie's And Then There Were None », sur radiotimes.com,‎ (consulté le 3 janvier 2016).
  10. (en) James White, « Douglas Booth Joins Pride And Prejudice And Zombies », sur le site d'Empire,‎ (consulté le 3 janvier 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :