Pi (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pi
Description de cette image, également commentée ci-après
Symbole du nombre π
Réalisation Darren Aronofsky
Scénario Histoire :
Darren Aronofsky
Sean Gullette
Eric Watson
Adaptation :
Darren Aronofsky
Acteurs principaux

Sean Gullette
Mark Margolis
Ben Shenkman
Samia Shoaib
Pamela Hart
Ajay Naidu
Joanne Gordon
Stephen Pearlman

Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 84 min.
Sortie 1998

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Pi est un film américain de Darren Aronofsky, thriller psychologique sorti en 1998. Le titre fait référence au nombre mathématique π (Pi).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Max (Maximillian) Cohen est un jeune mathématicien surdoué qui pense comme Galilée que « la nature est un livre écrit en langage mathématique ». Il cherche partout une suite, notamment en analysant les valeurs de la Bourse. Il étudie aussi les spirales du vivant qui sont des suites de Fibonacci reliées à la spirale d'or de Léonard de Vinci et au nombre d'or initialement découvert par Pythagore. Habitant seul son appartement, il analyse la suite des décimales du nombre π avec un ordinateur qu'il appelle Euclide, qu'il a lui-même fabriqué et qui occupe la plus grande partie de son appartement bourré de câbles, d'écrans et de composants électroniques. Lors d'une chute imprévue de la bourse mondiale son système informatique devient incontrôlable et aléatoire et termine avant d'exploser en imprimant une suite finie de nombres dont il froisse puis déchire les listes qu'il jette de rage au-dehors n'importe où puis qu'il ne retrouve plus ensuite quand il se met à vouloir les rassembler et les reprendre pour les étudier.

Plusieurs personnes s'intéressent de près à ses recherches : son ancien directeur de thèse avec lequel il continue de jouer d'interminables parties de go (qui ayant lui a abandonné l'idée de trouver une séquence finie parmi les décimales de π, puis qui a été atteint par un premier A.V.C.), une femme liée aux affaires de Wall Street ayant accès à un matériel informatique très performant, et un groupe de Juifs orthodoxes qui pensent que la Torah, lorsqu'on la représente avec des nombres à la place des lettres, contient le vrai nom de Dieu (parce qu'il est censé s'écrire en 216 caractères).

Son travail, qui s'apparente à une quête sans fin, finit par virer à l'obsession d'une recherche d'une séquence de 216 nombres. Frappé de migraines intenses et d'hallucinations qui lui font se raser le crâne et s'injecter en vain toutes sortes de médicaments psychotropes, Max s'isole et sombre dans un délire paranoïaque où il voit le monde comme dans un chaos en noir et blanc et où il entend des sons violents imprévus et des hurlements angoissants.


Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Max et son mentor jouent périodiquement au go, jeu dont les règles simples aboutissent à un jeu de stratégie complexe. De plus ils jouent avec des dragées blanches et noires qui sont en fait des médicaments anxiolytiques.
  • Pour trouver les 60 000 $ nécessaires à la réalisation, l'équipe du film est allée voir toutes les personnes qu'elle connaissait pour leur demander 100 $, en leur promettant que si le film marchait, ils récupéreraient 150 $, ce qui a été le cas. Le nom des participants se trouve dans la longue liste de remerciements à la fin du générique.
  • Le site Internet officiel du film a été réalisé par Sean Gullette, l'acteur principal de π.
  • Le DVD en anglais est titré : Pi - Faith in Chaos (« Pi - Foi dans le Chaos »)
  • La valeur de Pi affichée dans la séquence d'ouverture du film est incorrecte après la 9e décimale : on voit apparaître 3,14159265263124… (ce qui aurait dû être 3,14159265358979…).
  • Le nombre affiché sur l'ordinateur de Max :
    94143243631512659321056872390486828512913474876027
    67195923460238582958304725016523252592969257276553
    64363462727184012012643147546329450127847264841075
    62234789626728592858295347502772262646456217613984
    829519475412398501
  • Le nombre affiché sur l'ordinateur de Max ne comporte pas 216 chiffres mais 218.
  • La date ou la période à laquelle se passe l'histoire n'est pas précisée, mais la disquette et le style de l'ordinateur la situent clairement dans les années 1980.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]