Neulliac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Neulliac
La chapelle Notre-Dame-de-Carmès.
La chapelle Notre-Dame-de-Carmès.
Blason de Neulliac
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Morbihan
Arrondissement Pontivy
Canton Gourin
Intercommunalité Pontivy communauté
Maire
Mandat
Jean-Pierre Le Ponner
2014-2020
Code postal 56300
Code commune 56146
Démographie
Gentilé Neulliacois, Neulliacoise
Population
municipale
1 446 hab. (2014 en diminution de 3,98 % par rapport à 2009)
Densité 47 hab./km2
Population
aire urbaine
42 209 hab.
Géographie
Coordonnées 48° 07′ 43″ nord, 2° 58′ 51″ ouest
Altitude 105 m
Min. 54 m
Max. 147 m
Superficie 30,99 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

Voir sur la carte administrative du Morbihan
City locator 14.svg
Neulliac

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

Voir sur la carte topographique du Morbihan
City locator 14.svg
Neulliac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Neulliac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Neulliac
Liens
Site web http://www.neulliac.fr/

Neulliac [nøljak] (en breton Neulieg) est une commune française, située dans le département du Morbihan en région Bretagne. On peut y trouver notamment la chapelle Notre-Dame-de-Carmès datant du XVe siècle et classée monument historique.

Géographie[modifier | modifier le code]

Neulliac est bordée par le canal du Blavet (fleuve canalisé) sur son côté ouest, et par le canal de Nantes à Brest (canal de jonction entre l'Oust et le Blavet) sur son côté est.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestée sous les formes Niuliac en 1062 [1], Nuiliac en 1082 et sous la forme latine Nuiliac Plebs [2], Neveliac ou Neveliag en 1245 [3], Neuilliac en 1406 [4], Neuiliac en 1428, Neuylliac en 1453, Neuillac en 1633.

Neuilieg en breton.

Ce toponyme dérive du breton insulaire Novios devenu nevez (nouveau) en breton contemporain. Neuilieg - Neuillac pourrait, en son temps, avoir été une ville nouvelle par rapport à un habitat plus ancien.

L'origine de ce nom serait gallo-romaine : novellus-iacum ou terres nouvellement défrichées [5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mai 1888 mai 1896 Denis Le Berre    
mai 1896 octobre 1903 Joseph Marie Valy    
décembre 1903 mai 1904 Raoul Le Drogo    
mai 1904 avril 1918 Joseph Marie Valy    
juin 1919 juillet 1921 Joachim Le Botmel    
août 1921 mai 1935 Pierre Berthelot    
mai 1935 novembre 1942 Joseph Valy    
novembre 1942 janvier 1945 Joachim Baudic    
janvier 1945 mai 1945 Joseph Valy    
mai 1945 janvier 1955 Mathurin Videlo    
février 1955 juin 1959 Yves Coëtmeur    
mars 1959 juin 1995 Marcel Potier    
juin 1995   Francis Rault    
2014 en cours Jean-Pierre Le Ponner    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[7].

En 2014, la commune comptait 1 446 habitants[Note 1], en diminution de 3,98 % par rapport à 2009 (Morbihan : +3,47 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 003 2 372 1 770 1 807 1 956 1 931 1 874 2 065 2 111
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 941 1 920 1 919 1 851 1 854 1 867 1 835 1 910 1 905
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 899 1 863 1 836 1 675 1 674 1 748 1 575 1 512 1 447
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
1 431 1 319 1 305 1 430 1 466 1 465 1 510 1 464 1 446
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Neulliac (Morbihan).svg

Les armoiries de Neulliac se blasonnent ainsi :

Parti : au 1er de gueules à la clé d'argent à dextre et à l'épée basse d'or à senestre, au 2e d'argent à trois mouchetures d'hermine de sable ; le tout sommé d'un chef de sinople chargé d'une ancre marine versée d'or accostée de deux pommes de pin du même, le pédoncule en bas.

Création Jean-François Binon.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Chapelle Notre-Dame-de-Carmès, XVe et XVIIIe siècles.
  • Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles Floquet, Neulliac au cours des siècles, comité des fêtes de Neulliac, 1998 (ISBN 2-912242-15-0) ;

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dans le Cartulaire de Landévennec
  2. Dans le Cartulaire de Redon
  3. Dans un acte de l'Abbaye de Bon-Repos
  4. Dans un acte des Maison de Rohan
  5. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France - Volume 1 - Page 429
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :