Kerfourn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kerfourn
L'église Saint-Eloi-et-Saint-Vincent-Ferrier.
L'église Saint-Eloi-et-Saint-Vincent-Ferrier.
Blason de Kerfourn
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Morbihan
Arrondissement Pontivy
Canton Pontivy
Intercommunalité Pontivy communauté
Maire
Mandat
Joël Marivain
2014-2020
Code postal 56920
Code commune 56092
Démographie
Gentilé Kerfournois, Kerfournoise
Population
municipale
867 hab. (2014)
Densité 45 hab./km2
Population
aire urbaine
42 209 hab.
Géographie
Coordonnées 48° 02′ 38″ nord, 2° 49′ 56″ ouest
Altitude 130 m
Min. 92 m
Max. 138 m
Superficie 19,46 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

Voir sur la carte administrative du Morbihan
City locator 14.svg
Kerfourn

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

Voir sur la carte topographique du Morbihan
City locator 14.svg
Kerfourn

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Kerfourn

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Kerfourn
Liens
Site web Site Officiel de la commune de Kerfourn

Kerfourn [kɛʁfuʁn] est une commune française, située dans le département du Morbihan en région Bretagne.

Le nom breton de la commune est Kerforn.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hydrologie

La commune est traversée par le Runio du Nord-Ouest au Sud-Ouest. Il prend sa source dans la forêt de Branguily.

Géologie

La superficie de la commune est de 19,46 km2. Son altitude varie entre 92 m et 138 m.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

  • Noyal-Pontivy
  • Naizin
  • Crédin
  • Gueltas

Localisation

La commune se trouve à 13 km de Pontivy, à 26 km de Josselin, à 45 km de Vannes, à 60 km de Lorient et 100 km de Rennes.

La commune est traversée par la D764, la D319 et la D2.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attesté sous sa forme bretonne Kerforn en 1461[1].

Kerforn signale simplement l'existence d'un village ayant un four suffisamment caractéristique pour désigner ce lieu sans erreur possible.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIe siècle, les templiers et les chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem sont accueillis en Bretagne et, selon la liste de leurs biens, ils installeraient même un hôpital à Kerfourn.

L'ancien bourg était situé 500m plus au sud.C'est une ancienne trêve de Noyal-Pontivy. Il est petit à petit reconstruit plus haut autour d'une petite église paroissiale. La nouvelle église est construite en 1899 à l'emplacement de l'ancienne.

Le cimetière est déplacé en 1950 sur la route de Crédin.

L'ancienne limite entre le breton et le gallo était située au début du XXe siècle à l'Est du territoire, entre Kerfourn et Crédin.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977 mars 1983 Joseph Lecuyer    
mars 1983 mars 2008 Henri Blanchard    
mars 2008 en cours Joël Marivain    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1841. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 867 habitants, en augmentation de 4,96 % par rapport à 2009 (Morbihan : 3,36 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1841 1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881
965 973 960 976 920 967 955 910 900
1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931
940 942 1 029 1 004 990 1 000 930 912 875
1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999
857 864 813 769 765 713 731 773 724
2008 2013 2014 - - - - - -
813 861 867 - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement

La commune possède une école privée (école Notre-Dame) et une école publique (école Jean-de-la-Fontaine).

Commerces

Dans le bourg, on peut trouver un café (Chez Marie-Jo) et une boulangerie.

Économie[modifier | modifier le code]

La commune se trouve près du principal axe routier nord-sud de la Bretagne, reliant les zones côtières du Morbihan à celles des Côtes-d'Armor.

Une importante industrie agro-alimentaire s'est développée autour des villes de Pontivy et Loudéac.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Eloi-et-Saint-Vincent-Ferrier (1899)
  • Fontaine Saint-Vincent (XVIIe siècle)
  • Fontaine Saint-Eloi (XVIIe siècle)

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :