Lincoln Continental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lincoln Continental (première génération).
Lincoln Continental (cinquième génération).
Lincoln Continental (neuvième génération).

La Lincoln Continental est une automobile de la division Lincoln de Ford. Il y en a eu 9 génération différentes, du tout-début des années 1940 aux années 2000. Ses trois premières génération ont représenté l'optimum du luxe chez Ford, jusqu'au début des années 1980, où elle a été remplacée dans ce rôle par la Lincoln Town Car. La Continental est alors devenue une simple berline, adoptant même la plate-forme de la Ford Taurus en 1988. Sa production a cessé en 2002, date à laquelle elle a été remplacée par la Lincoln LS (en) (et aujourd'hui par la Lincoln MKS).

En mars 2015, une toute nouvelle Continental a été révélée à New York en remplacement de la MKS ; elle devrait être mise sur le marché en 2016, sous le millésime 2017[1].

Prototype[modifier | modifier le code]

La première Lincoln Continental a été conçue comme véhicule personnel pour Edsel Ford[2], mais on pense qu'il avait prévu dès le départ de mettre le modèle en production s'il était réussi.

Lincoln Continental cabriolet de 1940.

En 1938, il a demandé au styliste en chef Eugene T. "Bob" Gregorie (en) un modèle sur-mesure pour ses vacances de mars 1939. Le résultat aurait été esquissé en une heure par Gregorie à partir des plans de la Lincoln-Zephyr, avec quelques changements : c'est un élégant cabriolet avec un long capot couvrant le moteur V12 Lincoln, de longues ailes et un petit coffre avec ce qui est devenu la « marque de fabrique » de la série Continental, la roue de secours fixée derrière et couverte par la carrosserie (« Continental tire (en) »). Il était équipé de ressorts à lames transversales à l'arrière et à l'avant et de freins à tambour hydrauliques[3].

Le résultat pouvait être considéré comme une Zephyr aplatie et tronquée, sans plus aucune trace de marchepieds. Elle était plus basse, avec un capot plus proche du niveau des ailes et la garniture était minimale. Par rapport aux autres voitures américaines de l'époque, elle semblait longue et basse, avec des lignes épurées, propres. Cette première Continental est souvent considérée comme un des plus beaux designs automobiles de l'entre-deux-guerres.

Le prototype sur mesure a été produit à temps pour qu'Edsel Ford se le fasse livrer en Floride pour ses vacances de printemps. Ses amis ayant manifesté beaucoup d'intérêt pour la voiture, Edsel aurait envoyé un télégramme indiquant qu'il pourrait en vendre un millier. Les ouvriers de Lincoln commencèrent immédiatement la production du cabriolet Continental, et même de quelques rares modèles avec toit rigide. Toutes étaient construites entièrement à la main ; les deux douzaines construites en 1939 et les 400 exemplaires de 1940 avaient même des panneaux de carrosserie martelés à la main, car les plans pour les presses ne furent pas prêts avant 1941. Les 1 939 unités produites en 1940 sont communément appelées les « Continental de 1940 »[4].

Première génération (1939 - 1948)[modifier | modifier le code]

Lincoln Continental
(1re génération)
Image illustrative de l'article Lincoln Continental
Lincoln Continental coupé de 1941.

Marque Drapeau : États-Unis Lincoln
Années de production 1939 à 1948
Classe Familiale
Usine(s) d’assemblage Long Beach (Californie)
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) V12 (4,8 L)
Lincoln-Zephyr
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée Environ 4 800 cm3
Puissance maximale soit 292 kW
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle
Poids et performances
Poids à vide de 1 800 à 2 000 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé
Cabriolet
Suspensions Ressorts à lames
Freins Hydrauliques à tambour
Dimensions
Longueur 1939 – 1941 : 5 329
1942 – 1948 : 5 540 mm
Largeur 1939 – 1941 : 1 905
1942 – 1948 : 1 976 mm
Hauteur 1939 – 1941 : 1 575
1942 – 1948 : 1 603 mm
Empattement 3 175 mm
Chronologie des modèles
Précédent Aucun Lincoln Continental 2e génération Suivant

Les modèles de 1939 à 1941 reposaient sur le même dessin, avec seulement de légères modifications d'une année sur l'autre.

Pour l'année modèle 1942, écourtée par le début de l'intervention américaine directe dans la Seconde Guerre mondiale, tous les modèles Lincoln ont eu des ailes carrées et une grille de calandre retravaillée. Le résultat a été plus carré, l'aspect un peu plus lourd en accord avec les tendances du design alors en vigueur.

Après l'attaque de Pearl Harbor, la production automobile à usage civil a été suspendue aux États-Unis. Elle a repris en 1945-1946. La division Lincoln de Ford a continué à produire la Continental pour les années modèles 1946 à 1948. Comme toutes les Lincoln d'après-guerre, elle a reçu un restylage, avec une nouvelle calandre. Un habillage intérieur en noyer a été ajouté en 1947[5].

Après la mort d'Edsel Ford en 1943, Ford Motor a été réorganisée et le designer Bob Gregorie (en) est parti en 1946. 1948 a été la dernière année de la Continental, Lincoln cherchant à la remplacer dans sa gamme 1949 par une version améliorée de la Ford Mercury.

La Continental première génération est l'une des dernières voitures reconnue comme un Full Classic par le Classic Car Club of America (en). À ce jour, la Lincoln de 1948 est le dernier modèle à moteur V-12 à avoir été produit et vendu par un grand constructeur automobile américain[6].

Deuxième génération (1956 - 1957)[modifier | modifier le code]

Lincoln Continental
2e génération
Image illustrative de l'article Lincoln Continental
Une Continental de 1956 de couleur Midnight Blue

Marque Drapeau : États-Unis Lincoln
Années de production 1956-1957
Production 2 996 exemplaires
Usine(s) d’assemblage Wixom (Michigan)
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) V8 (6,0 L) Y-block
Position du moteur Longitudinal avant
Cylindrée Environ 6 000 cm3
Poids et performances
Poids à vide 2 300 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé
Dimensions
Longueur 5 547 mm
Largeur 1 968 mm
Hauteur 1 430 mm
Empattement 3 200 mm
Continental 1956 vue de l'arrière.

Le nom Continental a été relancé à la fin de 1955 comme une marque distincte, produit par une division distincte de Ford Motor Company, son modèle unique étant la Continental deuxième génération. Ford a déclaré très clairement que cette Continental n'était pas une Lincoln. Cette version est une conception unique avec la commande la plus haute qualité jamais vu dans l'industrie automobile. Le luxe a abondé dans la nouvelle Continental, et avec une disponibilité très limitée, celle-ci est apparue encore plus rare que l'original.

Les Continental de 1956 ont fait partie des voitures les plus chères au monde - avec un coût de 10 000 dollars, à un moment où une Ford régulière pouvait être achetée pour moins de 2 000 $ ; elle rivalisaient avec les Rolls-Royce. Ford croyait que son prix augmenterait le statut de la voiture auprès de ses acheteurs potentiels. Malgré ce prix astronomique, Ford a perdu de l'argent sur chaque voiture vendue. Son rival Cadillac a subi des pertes similaires sur la Cadillac Eldorado Brougham quatre portes. Ce type de véhicule avait pour fonction de magnifier l'image des constructeurs et servait de banc d'essai pour de nouvelles idées et concepts. La Continental 2e génération n'a été vendue que pour deux années modèles. Entre les rumeurs de concessionnaires refusant de la vendre à des clients qu'ils considéraient comme indignes d'en posséder une, et son prix qui n'était abordable que pour les plus riches, la Continental est devenue presque mythique. Frank Sinatra, Elvis Presley, le Shah d'Iran, Nelson Rockefeller et Henry Kissinger ont fait partie du cercle de ses propriétaires. Warner Brothers Studios a personnalisé une Continental de 1956 pour Elizabeth Taylor, avec une peinture de la même couleur que ses yeux.

La production totale a été de 2 996 exemplaires, dont deux cabriolets prototypes.

Troisième génération (1958 - 1960)[modifier | modifier le code]

Lincoln Continental
(3e génération)
Image illustrative de l'article Lincoln Continental
Une Lincoln Continental Landau Sedan de 1959

Marque Drapeau : États-Unis Lincoln
Années de production 1958 à 1960
Classe Familiale
Usine(s) d’assemblage Wixom, (Michigan)
Pico Rivera, (Californie)
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) V8 (7.0 L) MEL
Position du moteur Longitudinal avant
Cylindrée Environ 7 000 cm3
Puissance maximale 430 kW
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Automatique à 3 rapports
Poids et performances
Poids à vide 2 300 à 2 600 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline
Cabriolet
Limousine
Dimensions
Longueur 1958 : 5 817 mm
1959 : 5 768 mm
1960 : 5 771 mm
Largeur 1958 : 2 035 mm
1959 : 2 035 mm
1960 : 2 040 mm
Hauteur 1958 : 1 435 mm
1959 : 1 440 mm
1960 : 1 440 mm
Empattement 3327 mm
Chronologie des modèles
Précédent Lincoln Continental 2e génération Lincoln Continental 4e génération Suivant

Quatrième génération (1961 - 1969)[modifier | modifier le code]

Lincoln Continental
(4e génération)
Image illustrative de l'article Lincoln Continental

Marque Drapeau : États-Unis Lincoln
Années de production 1961 à 1969
Usine(s) d’assemblage Wixom, (Michigan)
Pico Rivera, (Californie)
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) V8 (7.0 L) MEL
V8 (7.5 L) 385-series
V8 (7.6 L) MEL
Position du moteur Longitudinal avant
Cylindrée Environ 7 000 à 7 600 cm3
Puissance maximale 430 à 462 kW
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Automatique à 3 rapports
Poids et performances
Poids à vide 2 300 à 2 600 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé
Cabriolet
Dimensions
Longueur 1961 : 5 395 mm
1962 - 63 : 5 418 mm
1964 - 65 : 5 494 mm
1966 - 68 : 5 611 mm
1969 : 5 695 mm
Largeur 1961 - 65 : 1 996 mm
1966 - 69 : 2 024 mm
Hauteur 1961 - 63 : 1 361 mm
1964 - 65 : 1 377 mm
1966 - 68 : 1 397 mm
1969 : 1 377 mm
Empattement 1961 - 63 : 3 124 mm
1964 - 69 : 3 200 mm
Chronologie des modèles
Précédent Lincoln Continental 3e génération Lincoln Continental 5e génération Suivant

La Lincoln Continental 1961 de JFK[modifier | modifier le code]

Une Lincoln Continental modèle 1961.

La Lincoln Continental 1961 du président Kennedy se trouve actuellement au Ford Museum in Dearborn, Michigan. Elle était considérée comme étant une « suicide door », c'est-à-dire une voiture dont les portes arrière s'ouvraient à l'envers, les charnières vers l'arrière. Le modèle présidentiel était équipé (en option sur les modèles civils…) d'un V8 à la cylindrée augmentée et avait une vitesse de pointe de l'ordre de 190 km/h et d'un ensemble d'éléments de toits en plexiglas ou en vinyle. Lors de l'attentat perpétré à Dallas contre JFK, la voiture était entièrement dépourvue de tout élément en question. Les responsables de la sécurité du président, Kinney, Godfrey, Kellerman et Lawson ont par la suite témoigné, notamment devant la seconde commission d'enquête parlementaire sur les assassinats politiques, en 1978, avoir demandé que l'on enlève le bubble top (la coque transparente de plexiglas pare-balles).

Cinquième génération (1970 - 1979)[modifier | modifier le code]

Lincoln Continental
(5e génération)
Image illustrative de l'article Lincoln Continental

Sixième génération (1980 - 1981)[modifier | modifier le code]

Lincoln Continental
(6e génération)
Image illustrative de l'article Lincoln Continental

Septième génération (1982 - 1987)[modifier | modifier le code]

Lincoln Continental
(7e génération)
Image illustrative de l'article Lincoln Continental

Huitième génération (1988 - 1994)[modifier | modifier le code]

Lincoln Continental
(8e génération)
Image illustrative de l'article Lincoln Continental

Neuvième génération (1995 - 2002)[modifier | modifier le code]

Lincoln Continental
(9e génération)
Image illustrative de l'article Lincoln Continental

Prototype de 2002[modifier | modifier le code]

Lincoln Continental concept car de 2002.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Peter Valdes-Dapena, « Ford's big Lincoln Continental is coming back », CNN Money,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Dammann, George The Cars of Lincoln Mercury (Sarasota, FLA: Crestline, 1987), p. 192.
  3. (en) « 1955 Lincoln - The Continentals Brochure », sur Oldcarbrochures.org (consulté le 30 mars 2015)
  4. (en) Ocee Ritch, The Lincoln Continental, Minneapolis, Minnesota, Motorbooks International Publishers & Wholesalers, Inc.,‎ , p. 47
  5. (en) « Directory Index: Lincoln/1947_Lincoln/1947_Lincoln_Folder », sur Oldcarbrochures.com (consulté le 30 décembre 2011)
  6. (en) J. "Kelly" Flory, Jr., American Cars, 1946–1959 Every Model Every Year, McFarland & Company, Inc., Publishers,‎ (ISBN 978-0-7864-3229-5)