Moteur W16

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’automobile image illustrant le génie mécanique
Cet article est une ébauche concernant l’automobile et le génie mécanique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

W16 de la Bugatti Veyron

Un W16 est un moteur à combustion constitué de 16 cylindres disposés en « W ».

Géométrie[modifier | modifier le code]

Les moteurs W16 des Bugatti Veyron sont constitués de deux blocs V8 disposés à 90° sur le même vilebrequin.

Voitures utilisant un moteur W16[modifier | modifier le code]

Les constructeurs Bentley et Bugatti utilisent un moteur W16 issu de moteurs VR6 de leur groupe mère Volkswagen.

Bentley Hunaudières[modifier | modifier le code]

Le premier moteur W16 développé par Volkswagen, d'une puissance de 630 ch, équipe la Bentley Hunaudières (Bentley fait partie du groupe Volkswagen depuis 1998).

Bugatti Veyron 16.4[modifier | modifier le code]

La Bugatti Veyron 16.4 est équipée d'un W16 également développé par Volkswagen.

Il produit un couple de 1 260 N·m à 2 200 tr/min[1]. Pour qu'il pèse moins lourd, le bloc-moteur est fabriqué en alliage d'aluminium et de carbone.

Le poids du moteur est de 400 kg alors que le moteur V10 d'une Porsche Carrera GT a une masse de 205 kg et le moteur V12 de la Ferrari Enzo pèse 225 kg.

Le régime maximal s'établit à 6 600 tr/min[2].

La vitesse de 300 km/h est atteinte en 16,7 s mais l'autonomie du véhicule, en roulant à 400 km/h, n'est que de 12 min, soit une consommation de 78 L/100 km[3] !

La puissance totale produite par la combustion est de 3 000 ch, auxquels il convient de retirer 1 999 ch dissipés en chaleur et évacués par le système de refroidissement composé de onze radiateurs et de 55 L de liquide de refroidissement, et par la ligne d'échappement.

Le moteur consomme en moyenne 24 L de carburant pour 100 km. Cette consommation peut monter à 100 L pour 100 km dans le cadre d'une conduite à très grande vitesse. Le corollaire de cette forte consommation est un taux d'émission de CO2 de 574 g⋅km-1.

La Bugatti 16C Galibier reprend le moteur W16 de 8 L de la Veyron en une version délivrant seulement une puissance de 800 ch. La bugatti Chiron, remplacante de la Veyron, développe pas moins de 1500 chevaux, en reprenant le bloc moteur V16 de la Chiron, "boosté" par des turbos compresseurs.

Novia W16[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Novia W16.

La Novia W16 de 1995 contient un moteur W16 réalisé à partir de quatre moteurs avec quatre cylindres en ligne de Yamaha 1100.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Une technique d’exception sur le site de Bugatti
  2. Fiche technique et performances sur le site zeperfs.com
  3. Essai sur route de la Veyron sur le site turbo.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]