Lamborghini Miura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Miura (homonymie).
Lamborghini Miura
Lamborghini Miura

Marque Lamborghini
Années de production 1966-1973
Production 764 exemplaire(s)
Classe Voiture de sport
Moteur et transmission
Moteur(s) V12 à 60°, 24 soupapes, central transversal
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle à 5 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 125 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé 2 places
Dimensions
Longueur 4 390 mm
Largeur 1 780 mm
Hauteur 1 010 mm
Chronologie des modèles

La Lamborghini Miura est un modèle automobile du constructeur italien Lamborghini, produit de 1966 à 1973. L'une des premières voitures de série dotées d'un moteur central-arrière, elle est devenue un des modèles majeurs de l'histoire de l'automobile.

Une double révolution[modifier | modifier le code]

Après la première apparition du prototype P400 au salon de l'automobile de Turin fin 1965, la Miura est officiellement présentée à la presse et au grand public lors du salon de Genève en mars 1966. Esthétiquement, la Miura étonne en raison de sa ligne assez éloignée des standards automobile de l'époque – souvent des modèles à l'habitacle reculé derrière un long capot, alors que celui de la Miura semble avoir été rejeté vers l'avant pour faire place au moteur.

L'architecture de la Miura est la seconde particularité du modèle, l'un des tout premiers articulés autour d'un moteur central transversal arrière. Cette caractéristique est alors l'apanage des voitures de compétition, et même Enzo Ferrari ne veut pas en entendre parler sur ses modèles de grand tourisme. En ce sens, Ferruccio Lamborghini fait figure de précurseur et sa Miura est souvent considérée comme la première supercar de l'histoire[réf. nécessaire].

Outre son architecture novatrice, la Miura se distingue également par les performances qu'on lui prête. Le moteur – un 12 cylindres en V de 3,9 litres de cylindrée – développe 350 chevaux, une puissance très importante pour l'époque ; la Formule 1 championne du monde en titre est alors une Lotus de 205 ch. Quant à la Porsche 911, elle s'en tient à cette époque à 130 ch. De fait, la vitesse maximale de 280 km/h et les accélérations devancent nettement la concurrence. La version SV (avec ses 385 chevaux) sera par la suite chronométrée à 288,6 km/h[1].

La conception de l'alimentation en carburant est toutefois imparfaite, la voiture étant connue pour un risque d'incendie du compartiment moteur, dû à une combustion (à cause de la chaleur des collecteurs d'échappement) de l'essence en excès s'échappant des carburateurs en cas de blocage des flotteurs en position basse.[2].

Évolutions[modifier | modifier le code]

Elle a été déclinée en plusieurs versions :

  • Miura présérie : cinq exemplaires, dont le prototype détruit pendant les essais ;
  • Miura P400, 474 exemplaires du 20 avril 1966 au 31 décembre 1968, 3 929 cm3, 350 ch à 7 000 tr/min, 280 km/h, 945 kg, pneus Pirelli Cinturato 205 HS 15 ;
  • Miura P400 S, 140 exemplaires du 12 décembre 1968 au 12 mars 1972, 3 929 cm3, 370 ch à 7 700 tr/min, 285 km/h, 1 180 kg, pneus Pirelli Cinturato GR 70 VR-15HS ;
  • Miura P400 SV, 150 exemplaires du 6 avril 1971 à octobre 1973, 3 929 cm3, 385 ch à 7 850 tr/min, 290 km/h, 1 245 kg, pneus Pirelli Cinturato FR 70 VR 15 ;
  • Miura P400 SVJ, six exemplaires, projet de développement pour le pilote Bob Wallace sur une base Miura 400 SV ;
  • Miura Spider, un unique exemplaire développé par Lambomotor AG, convertible, et un autre, réalisé par Bertone.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Modèle P400[3] P400 S[3] P400 SV[3]
Année de production 1966-1969 1969-1972 1971-1973
Exemplaires produits 475 140[3] 150
Type du moteur V12 à 60°, 24 soupapes
Disposition Transversal central arrière
Alimentation 4 carburateurs triple-corps Weber
Cylindrée 3 929 cm3
Alésage x Course 82,0 × 62,0 mm
Taux de compression 9,5:1 10,7:1
Puissance max. 350 ch à 7 000 tr/min 370 ch à 7 700 tr/min 385 ch à 7 850 tr/min
Couple max. 38,5 mkg à 5 000 tr/min 39,5 mkg à 5 500 tr/min 40,7 mkg à 5 750 tr/min
Boîte de vitesses Manuelle à 5 rapports
Transmission Propulsion
Longueur 4 370 mm 4 390 mm
Largeur 1 760 mm 1 780 mm
Hauteur 1 050 mm
Suspensions Av. et Ar. Triangles superposés
Freins Av. et Ar. Disques ventilés
Direction Crémaillère
Pneus Avants 205 VR15 205 205/70 VR15 205/60 VR15
Pneus Arrières 205 VR15 205 205/70 VR15 205/60 VR15
Poids 985 kg 1 040 kg 1 245 kg
Rapport poids/puissance 2,81 3,23
Vitesse max. 280 km/h 285 km/h
0 à 100 km/h 6,7 s 5,6 s

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sport Auto, numéro 100, mai 1970
  2. (en) « Owner of Lamborghini Miura that Burned in London Suing H.R. Owen Garage over Bad Servicing », sur autoevolution.com, (consulté le 20 novembre 2015)
  3. a, b, c et d Lamborghini Miura (1966-1973) - Automobile-sportive.com

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]