Mittlach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mittlach
Mittlach
Mairie.
Blason de Mittlach
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Collectivité territoriale Collectivité européenne d'Alsace
Circonscription départementale Haut-Rhin
Arrondissement Colmar-Ribeauvillé
Intercommunalité Communauté de communes de la Vallée de Munster
Maire
Mandat
Bernard Zinglé
2020-2026
Code postal 68380
Code commune 68210
Démographie
Population
municipale
327 hab. (2019 en diminution de 3,54 % par rapport à 2013)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 00′ 18″ nord, 7° 01′ 53″ est
Altitude Min. 515 m
Max. 1 320 m
Superficie 11,39 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Colmar
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Wintzenheim
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Mittlach
Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin
Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Mittlach
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mittlach
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mittlach

Mittlach est une commune française du Massif des Vosges située dans la circonscription administrative du Haut-Rhin et, depuis le , dans le territoire de la Collectivité européenne d'Alsace, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Géographie[modifier | modifier le code]

Mittlach est un village montagnard situé dans la vallée de Munster à 550 mètres d'altitude. On y trouve de nombreux gites et des résidences secondaires.

Le village possède environ 700 hectares de forêt.

C'est une des 188 communes[1] du parc naturel régional des Ballons des Vosges.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Mittlach est bordée à l'est par Sondernach, et par Metzeral pour le reste de son périmètre communal

Communes limitrophes de Mittlach
Metzeral
Metzeral Mittlach Sondernach
Metzeral

Cours d'eau[modifier | modifier le code]

Les affluents de la Fecht qui passent sur la commune de Mittlach :

le Pfahlrunz (rg) et ses cascades ;
le Troeselrunz (rd) ;
le Saurunz (rd) ;
la Kolbenfecht (rg) avec ses affluents.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Mittlach est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Colmar, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 95 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[5],[6].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des forêts et milieux semi-naturels (88,6 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (88,9 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (79,6 %), zones agricoles hétérogènes (9,4 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (9 %), prairies (2 %)[7].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[8].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom du village, de l'allemand Mittel, milieu et Aha, ruisseau, rappelle qu'il occupe la vallée de la Fecht.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village se serait formé autour de la ferme de « Zu Fluss », propriété de l’abbaye de Munster, mentionnée pour la première fois en 1576. Le village apparaît vers 1741 sous la désignation de « Medla » ou « Metla ».

Primitivement incluse dans le ban de Metzeral, Mittlach n'est devenue une commune indépendante qu'au .

Au début de la Grande Guerre vers 1915, Mittlach redevient française à la faveur d'une puissante contre-offensive française qui laissa le village presque intact[9].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2014[modifier | modifier le code]

En 2014, le budget de la commune était constitué ainsi[10] :

  • total des produits de fonctionnement : 532 000 , soit 1 504  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 494 000 , soit 1 395  par habitant ;
  • total des ressources d'investissement : 152 000 , soit 429  par habitant ;
  • total des emplois d'investissement : 69 000 , soit 195  par habitant ;
  • endettement : 148 000 , soit 417  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d'habitation : 6,40 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 9,14 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 77,65 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1983 mars 2001 Antoine Boithiot (1939-2021) DVD Garde-barrage retraité
Conseiller général de Munster (1992 → 2004)
Vice-président du conseil général (1992 → 2004)
Président du SIVOM de la Vallée de Munster (1986 → 1995)
mars 2001 En cours
(au 31 mai 2020)
Bernard Zinglé (1952- )[11]
Réélu pour le mandat 2020-2026
DVD Cadre du secteur privé

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1871. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[13].

En 2019, la commune comptait 327 habitants[Note 3], en diminution de 3,54 % par rapport à 2013 (Haut-Rhin : +1,1 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1871 1875 1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910
464451446460472488533554580
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
578512516470429382381376364
1982 1990 1999 2006 2011 2016 2019 - -
307291290311341339327--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église de l'Immaculée-Conception.
sa cloche de 1870[17]. En 1949 la grande cloche, après avoir été bénie, a remplacé celle qui a été la première cloche d’Alsace à avoir été saisie par les Nazis,
et l'orgue de 1929[18],[19].
  • La grotte de Lourdes, édifiée en 1922 dans la falaise de la forêt du Kiwi, au-dessus du pré des Jonquilles. Le site sert également de monument aux morts de la commune[20].
  • L'ambulance alpine, installée au sous-sol de la mairie-école, devenu un musée accessible depuis le [21],[22].
  • L’oratoire du Kolbenthal, dédié à saint Antoine, a été béni le .
  • La mairie école[23].
  • Turbine Francis du tissage Immer-Klein (turbine hydraulique)[24].
  • Le chalet « Mayerling » : c'est dans ce chalet qu'a été tourné en 1949, le film Le Secret de Mayerling, avec Jean Marais[25].
  • La ferme ou métairie de Zu Fluss, mentionnée sur la carte de Daniel Specklin datée de 1576[26],[27],[28].

Économie[modifier | modifier le code]

  • Tissage Immer-Klein[29].
  • Fromagerie d'estive dite marcairie[30].
  • Fromagerie d'estive et restaurant Kastelberg[31].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Mittlach

Les armes de Mittlach se blasonnent ainsi :
« D'azur à la souche d'arbre écotée d'or posée en pal sur une terrasse de sinople, accostée de deux haches de bûcheron d'argent emmanchées d'or, plantées dans le tronc, l'une en bande, l'autre en barre. »[32]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des 188 communes adhérentes au parc naturel régional des ballons des Vosges, 3e Charte 2012 - 2024
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  3. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Colmar », sur insee.fr (consulté le ).
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  7. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  8. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  9. La bataille du Reichsackerkopf
  10. Les comptes de la commune « Copie archivée » (version du 23 mars 2015 sur l'Internet Archive).
  11. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le ).
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  16. « Eglise paroissiale Notre-Dame-de-l'Immaculée-Conception », notice no IA68000935, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  17. Notice no IM68011962, base Palissy, ministère français de la Culture cloche de l'église paroissiale Notre-Dame-de-l'Immaculée-Conception
  18. Notice no PA00107323, base Palissy, ministère français de la Culture Orgue de Edmond-Alexandre Roethinger (facteur d'orgues)
  19. Inventaire de l'orgue Mittlach, Immaculée conception Edmond-Alexandre Roetinger de 1929
  20. Mittlach - grotte de lourdes, Centre de Recherches sur l'Histoire des Familles
  21. Journal l'Alsace, 10 mai 2015 http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2015/05/10/le-service-des-urgences-des-poilus
  22. Le tourisme de mémoire en Alsace
  23. « Mairie, école », notice no IA68001082, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  24. Notice no IM68012177, base Palissy, ministère français de la Culture Turbine hydraulique de type Francis. Inventaire préliminaire ; enquête thématique régionale (le patrimoine industriel du canton de Munster)
  25. Le Secret de Mayerling (1949)
  26. Le village se serait formé autour de la ferme de « Zu Fluss », propriété de l’abbaye de Munster
  27. Village créé par des colons de diverses origines, dont le Tyrol et la Lorraine
  28. Vallée de Munster ou Val Grégoire
  29. « Tissage Immer-Klein », notice no IA68001189, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  30. « Fromagerie d'estive dite marcairie », notice no IA68001080, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  31. « Fromagerie d'estive et restaurant Kastelberg », notice no IA68001081, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  32. Archives Départementales du Haut-Rhin