Wasserbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wasserburg (homonymie).
Wasserbourg
La mairie.
La mairie.
Blason de Wasserbourg
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Haut-Rhin
Arrondissement Colmar-Ribeauvillé
Canton Munster
Intercommunalité C.C. de la Vallée de Munster
Maire
Mandat
Gilbert Ruhlmann
2014-2020
Code postal 68230
Code commune 68358
Démographie
Population
municipale
454 hab. (2012)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 00′ 13″ N 7° 09′ 33″ E / 48.0036, 7.159248° 00′ 13″ Nord 7° 09′ 33″ Est / 48.0036, 7.1592
Altitude Min. 418 m – Max. 1 240 m
Superficie 9,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte administrative du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Wasserbourg

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Wasserbourg

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Wasserbourg

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Wasserbourg

Wasserbourg est une commune française située dans le département du Haut-Rhin, en région Alsace.

Ses habitants sont les Wasserbourgeois et les Wasserbourgeoises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village se trouve au pied du Petit Ballon (1 272 m). La vallée dans laquelle il se trouve se nomme « Vallon du Krebsbach », elle est orientée nord-est - sud-ouest.

Le ruisseau qui s'écoule au fond du vallon est appelé « Krebsbach » (« ruisseau des écrevisses » en français).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village est mentionné une première fois au IXe siècle. Le château du Strohbourg est construit en 1222[1].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Wasserbourg

Les armes de Wasserbourg se blasonnent ainsi :
« D'argent à trois coupeaux de sinople surmontés d'une tour crénelée de gueules entourée d'une enceinte de même accostée de deux sapins de sinople. »[2]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Gilbert Ruhlmann    
mars 1989 mars 2008 Jean-Paul Iltis    
mars 1977 mars 1989 Raymond Resch    
mars 1959 mars 1977 Camille Barb    
mars 1945 mars 1959 Albert Kech    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 454 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
548 589 687 840 903 989 864 864 841
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
770 760 760 740 742 700 630 593 556
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
539 529 482 441 407 388 368 366 346
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
326 308 265 271 425 473 492 491 462
2012 - - - - - - - -
454 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Michel
  • L’église Saint-Michel et les chapelles : la première construction de l’église Saint-Michel remonte au XIIIe siècle. Elle est agrandie de 1830 à 1835 (Wasserbourg comptait alors 900 âmes). En 1870, le clocher est rehaussé. Endommagée pendant la Première Guerre mondiale, l’église est rénovée après la fin des hostilités et inaugurée en 1923. L’église possède un orgue construit par Valentin Rinkenbach daté de 1834. À voir également les cinq chapelles ou oratoriums dédiés aux quatre évangélistes et à Ste Anne.
  • Les vestiges du château de Strohbourg : Les vestiges de ce château datant de 1222 se trouvent sur une colline surplombant le village. De nos jours, seul un pan de mur du logis ainsi que l'embase du donjon circulaire attenant sont encore visibles[5].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]