Wasserbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wasserbourg
Wasserbourg
La mairie.
Blason de Wasserbourg
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Collectivité territoriale Collectivité européenne d'Alsace
Circonscription départementale Haut-Rhin
Arrondissement Colmar-Ribeauvillé
Intercommunalité Communauté de communes de la Vallée de Munster
Maire
Mandat
Jean François Kabucz
2020-2026
Code postal 68230
Code commune 68358
Démographie
Population
municipale
471 hab. (2019 en augmentation de 3,06 % par rapport à 2013)
Densité 50 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 00′ 13″ nord, 7° 09′ 33″ est
Altitude Min. 418 m
Max. 1 240 m
Superficie 9,47 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Colmar
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Wintzenheim
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Wasserbourg
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Wasserbourg
Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin
Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Wasserbourg
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Wasserbourg

Wasserbourg est une commune française située dans la circonscription administrative du Haut-Rhin et, depuis le , dans le territoire de la Collectivité européenne d'Alsace, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Ses habitants sont les Wasserbourgeois et les Wasserbourgeoises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village se trouve au pied du Petit Ballon (1 272 m). La vallée dans laquelle il se trouve se nomme « Vallon du Krebsbach », elle est orientée nord-est - sud-ouest.

Le ruisseau qui s'écoule au fond du vallon est appelé « Krebsbach » (« ruisseau des écrevisses » en français).

C'est une des 188 communes[1] du parc naturel régional des Ballons des Vosges.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Wasserbourg est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Colmar, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 95 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[5],[6].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des forêts et milieux semi-naturels (78,9 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (78,9 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (54,1 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (24,8 %), prairies (14 %), zones agricoles hétérogènes (4,1 %), zones urbanisées (3 %)[7].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village est mentionné une première fois au IXe siècle. Le château du Wassenberg (« Strohbourg »), propriété des Hus, puissants seigneurs vassaux des Habsbourg qui possèdent aussi les châteaux de Pflixbourg et Hagueneck, est construit en 1222[9]. Le village et son château tiennent une place importante dans « L’apparition de la rose » de Marcel Schneider (1980 édition Balland)

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Wasserbourg

Les armes de Wasserbourg se blasonnent ainsi :
« D'argent à trois coupeaux de sinople surmontés d'une tour crénelée de gueules entourée d'une enceinte de même accostée de deux sapins de sinople. »[10]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2015[modifier | modifier le code]

En 2015, le budget de la commune était constitué ainsi[11] :

  • total des produits de fonctionnement : 488 000 , soit 1 044  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 403 000 , soit 862  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 106 000 , soit 226  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 128 000 , soit 275  par habitant.
  • endettement : 539 000 , soit 1 155  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 9,66 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 10,60 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 89,25 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1945 mars 1959 Albert Kech    
mars 1959 mars 1977 Camille Barb    
mars 1977 mars 1989 Raymond Resch    
mars 1989 mars 2008 Jean-Paul Iltis    
mars 2008 Juin 2020 Gilbert Ruhlmann    
Juin 2020 En cours Jean François KABUCZ    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[13].

En 2019, la commune comptait 471 habitants[Note 3], en augmentation de 3,06 % par rapport à 2013 (Haut-Rhin : +1,1 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
548589687840903989864864841
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
770760760740742700630593556
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
539529482441407388368366346
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
326308265271425473492491462
2015 2019 - - - - - - -
463471-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie et activités[modifier | modifier le code]

La commune dispose de nombreuses :

dont la qualité architecturale des bâtiments a justifié une étude préliminaire réalisée par le service régional de l'inventaire.
  • Les ferme auberges perpétuent aujourd'hui ces traditions[30],[31],[32],[33].
  • L'ancien Tissage Schlumberger et Grosjean[34].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Michel.
  • L’église Saint-Michel et les chapelles : la première construction de l’église Saint-Michel remonte au XIIIe siècle. Elle est agrandie de 1830 à 1835 (Wasserbourg comptait alors 900 âmes). En 1870, le clocher est rehaussé. Endommagée pendant la Première Guerre mondiale, l’église est rénovée après la fin des hostilités et inaugurée en 1923[35]. À voir également les cinq chapelles ou oratoriums dédiés aux quatre évangélistes et à sainte Anne.
La cloche de l'église date de 1738[36] et la cloche de chœur de 1848[37].
L’église possède un orgue construit par Valentin Rinkenbach daté de 1834[38],[39].
Le presbytère catholique date de 1836[40].
  • Les vestiges du château de Wassenberg : les vestiges de ce château datant de 1222 se trouvent sur une colline surplombant le village[41]. De nos jours, seul un pan de mur du logis ainsi que l'embase du donjon pentagonal attenant sont encore visibles[42],[43].
  • Le monument aux morts[44],[45].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Florent, ancien grenadier des gardes françaises[46],[47].
  • Marie-Joseph Bopp, historien, avait une maison de campagne à Wasserbourg.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des 188 communes adhérentes au parc naturel régional des ballons des Vosges, 3e Charte 2012 - 2024
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  3. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Colmar », sur insee.fr (consulté le ).
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  7. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  8. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  9. Source : < Histoire et patrimoine de la commune
  10. Archives Départementales du Haut-Rhin
  11. Les comptes de la commune « Copie archivée » (version du 23 mars 2015 sur l'Internet Archive).
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  16. « 9 chemin rural dit Dreischoepfweg », notice no IA68001046, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  17. « 10 chemin rural dit Hanspenweg », notice no IA68001390, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  18. « 12 chemin rural dit Hanspenweg », notice no IA68001047, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  19. « 01 chemin de la Source », notice no IA68001044, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  20. « 15 chemin rural dit Strohbergweg », notice no IA68001389, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  21. « 05 chemin rural dit Strohbergweg », notice no IA68001225, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  22. « 4 Wasenmatten », notice no IA68001399, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  23. « 02 chemin rural dit Wasenmattenweg », notice no IA68001045, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  24. « Ferme, café et restaurant A la République Française, puis restaurant Au Petit-Ballon », notice no IA68001039, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  25. « 2 rue de l'Eglise », notice no IA68001037, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  26. « 9 rue du Moulin », notice no IA68001038, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  27. « 26 rue du Ried », notice no IA68001042, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  28. « Etable-fenil de montagne », notice no IA68001048, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  29. « 83 rue du Réservoir », notice no IA68001043, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  30. La ferme-auberge Wassmatt dans le Parc naturel régional des Ballons des Vosges
  31. Ferme auberge Strohberg, ferme de transhumance du XVIIe siècle) sur le Petit Ballon
  32. Ferme auberge Buscwald sur le Massif du Petit Ballon
  33. Le Boenlesgrab au pied du Petit Ballon
  34. « Tissage Schlumberger et Grosjean, puis colonie de vacances dite Villa Horst », notice no IA68001064, base Mérimée, ministère français de la Culture enquête thématique régionale (patrimoine industriel du canton de Munster)
  35. « Eglise paroissiale Saint-Michel », notice no IA68001050, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  36. Notice no IM68012095, base Palissy, ministère français de la Culture Cloche de l'église paroissiale Saint-Michel
  37. Notice no IM68012093, base Palissy, ministère français de la Culture Cloche de chœur
  38. Notice no IM68012088, base Palissy, ministère français de la Culture Orgue de l'église paroissiale Saint-Michel
  39. Inventaire de l'orgue
  40. « Presbytère catholique », notice no IA68001040, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  41. « Château fort de Wassenberg », notice no IA68001051, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  42. Kastel Elsass
  43. Le château de Strohbourg (straubourg)
  44. Monument aux Morts devant l'église
  45. Wasserbourg - monument aux morts
  46. Relation du voyage de sa Majesté Charles X en Alsace"p. 170
  47. p.170