Wasserbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune du Haut-Rhin
Cet article est une ébauche concernant une commune du Haut-Rhin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wasserburg (homonymie).
Wasserbourg
La mairie.
La mairie.
Blason de Wasserbourg
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haut-Rhin
Arrondissement Colmar-Ribeauvillé
Canton Wintzenheim
Intercommunalité C.C. de la Vallée de Munster
Maire
Mandat
Gilbert Ruhlmann
2014-2020
Code postal 68230
Code commune 68358
Démographie
Population
municipale
460 hab. (2014)
Densité 49 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 00′ 13″ nord, 7° 09′ 33″ est
Altitude Min. 418 m – Max. 1 240 m
Superficie 9,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte administrative du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Wasserbourg

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Wasserbourg

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Wasserbourg

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Wasserbourg

Wasserbourg est une commune française située dans le département du Haut-Rhin, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Ses habitants sont les Wasserbourgeois et les Wasserbourgeoises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village se trouve au pied du Petit Ballon (1 272 m). La vallée dans laquelle il se trouve se nomme « Vallon du Krebsbach », elle est orientée nord-est - sud-ouest.

Le ruisseau qui s'écoule au fond du vallon est appelé « Krebsbach » (« ruisseau des écrevisses » en français).

C'est une des 188 communes[1] du Parc naturel régional des Ballons des Vosges.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village est mentionné une première fois au IXe siècle. Le château du Wassenberg (« Strohbourg »), propriété des Hus, puissants seigneurs vassaux des Habsbourg qui possèdent aussi les châteaux de Pflixbourg et Hagueneck, est construit en 1222[2].

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Wasserbourg

Les armes de Wasserbourg se blasonnent ainsi :
« D'argent à trois coupeaux de sinople surmontés d'une tour crénelée de gueules entourée d'une enceinte de même accostée de deux sapins de sinople. »[3]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2015[modifier | modifier le code]

En 2015, le budget de la commune était constitué ainsi[4] :

  • total des produits de fonctionnement : 488 000 €, soit 1 044 € par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 403 000 €, soit 862 € par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 106 000 €, soit 226 € par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 128 000 €, soit 275 € par habitant.
  • endettement : 539 000 €, soit 1 155 € par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 9,66 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 10,60 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 89,25 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1945 mars 1959 Albert Kech    
mars 1959 mars 1977 Camille Barb    
mars 1977 mars 1989 Raymond Resch    
mars 1989 mars 2008 Jean-Paul Iltis    
mars 2008 en cours Gilbert Ruhlmann    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 460 habitants, en diminution de -2,34 % par rapport à 2009 (Haut-Rhin : 1,52 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
548 589 687 840 903 989 864 864 841
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
770 760 760 740 742 700 630 593 556
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
539 529 482 441 407 388 368 366 346
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
326 308 265 271 425 473 492 462 460
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006 [8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie et activités[modifier | modifier le code]

La commune dispose de nombreuses :

dont la qualité architecturale des bâtiments a justifié une étude préliminaire réalisée par le service régional de l'inventaire.
  • Les ferme auberges perpétuent aujourd'hui ces traditions[23],[24],[25],[26].
  • L'ancien Tissage Schlumberger et Grosjean[27].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Michel.
  • L’église Saint-Michel et les chapelles : la première construction de l’église Saint-Michel remonte au XIIIe siècle. Elle est agrandie de 1830 à 1835 (Wasserbourg comptait alors 900 âmes). En 1870, le clocher est rehaussé. Endommagée pendant la Première Guerre mondiale, l’église est rénovée après la fin des hostilités et inaugurée en 1923[28]. À voir également les cinq chapelles ou oratoriums dédiés aux quatre évangélistes et à sainte Anne.
La cloche de l'église date de 1738[29] et la cloche de chœur de 1848[30] .
L’église possède un orgue construit par Valentin Rinkenbach daté de 1834[31],[32].
Le presbytère catholique date de 1836[33].
  • Les vestiges du château de Wassenberg : les vestiges de ce château datant de 1222 se trouvent sur une colline surplombant le village[34]. De nos jours, seul un pan de mur du logis ainsi que l'embase du donjon pentagonal attenant sont encore visibles[35],[36].
  • Le monument aux morts[37],[38].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Florent, ancien grenadier des gardes françaises[39],[40].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des 188 communes adhérentes au parc naturel régional des ballons des Vosges, 3e Charte 2012 - 2024
  2. Source : < Histoire et patrimoine de la commune
  3. Archives Départementales du Haut-Rhin
  4. Les comptes de la commune
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. « 9 chemin rural dit Dreischoepfweg », base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. « 10 chemin rural dit Hanspenweg », base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. « 12 chemin rural dit Hanspenweg », base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. « 01 chemin de la Source », base Mérimée, ministère français de la Culture
  13. « 15 chemin rural dit Strohbergweg », base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. « 05 chemin rural dit Strohbergweg », base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. « 4 Wasenmatten », base Mérimée, ministère français de la Culture
  16. « 02 chemin rural dit Wasenmattenweg », base Mérimée, ministère français de la Culture
  17. « Ferme, café et restaurant A la République Française, puis restaurant Au Petit-Ballon », base Mérimée, ministère français de la Culture
  18. « 2 rue de l'Eglise », base Mérimée, ministère français de la Culture
  19. « 9 rue du Moulin », base Mérimée, ministère français de la Culture
  20. « 26 rue du Ried », base Mérimée, ministère français de la Culture
  21. « Etable-fenil de montagne », base Mérimée, ministère français de la Culture
  22. « 83 rue du Réservoir », base Mérimée, ministère français de la Culture
  23. La ferme-auberge Wassmatt dans le Parc naturel régional des Ballons des Vosges
  24. Ferme auberge Strohberg, ferme de transhumance du XVIIe siècle) sur le Petit Ballon
  25. Ferme auberge Buscwald sur le Massif du Petit Ballon
  26. Le Boenlesgrab au pied du Petit Ballon
  27. « Tissage Schlumberger et Grosjean, puis colonie de vacances dite Villa Horst », base Mérimée, ministère français de la Culture enquête thématique régionale (patrimoine industriel du canton de Munster)
  28. « Eglise paroissiale Saint-Michel », base Mérimée, ministère français de la Culture
  29. « Notice no IM68012095 », base Palissy, ministère français de la Culture Cloche de l'église paroissiale Saint-Michel
  30. « Notice no IM68012093 », base Palissy, ministère français de la Culture Cloche de chœur
  31. « Notice no IM68012088 », base Palissy, ministère français de la Culture Orgue de l'église paroissiale Saint-Michel
  32. Inventaire de l'orgue
  33. « Presbytère catholique », base Mérimée, ministère français de la Culture
  34. « Château fort de Wassenberg », base Mérimée, ministère français de la Culture
  35. Kastel Elsass
  36. Le château de Strohbourg (straubourg)
  37. Monument aux Morts devant l'église
  38. Wasserbourg - monument aux morts
  39. Relation du voyage de sa Majesté Charles X en Alsace"p. 170
  40. p.170