Canton de Wintzenheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Wintzenheim
Canton de Wintzenheim
Situation du canton de Wintzenheim dans le département de Haut-Rhin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haut-Rhin
Arrondissement(s) Colmar-Ribeauvillé (27)
Thann-Guebwiller (8)
Bureau centralisateur Wintzenheim
Conseillers
départementaux
Monique Martin
Lucien Muller
2015-2021
Code canton 68 16
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification(s) 1801[2],[3]

22 mars 2015[4]

Démographie
Population 49 014 hab. (2016)
Densité 125 hab./km2
Géographie
Superficie 393,09 km2
Subdivisions
Communes 35

Le canton de Wintzenheim est un canton français situé dans le département du Haut-Rhin, en région Grand Est. Le canton de Wintzenheim fait partie de la deuxième circonscription du Haut-Rhin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial du Haut-Rhin entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 21 février 2014, en application des lois du 17 mai 2013 (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)2. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux. Dans le Haut-Rhin, le nombre de cantons passe ainsi de 31 à 17.

Le canton de Wintzenheim est maintenu, mais élargi de dix à trente-cinq communes communes issues des anciens cantons de Kaysersberg (1 commune), de Munster (16 communes), de Rouffach (8 communes) et de Wintzenheim (10 communes). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 8 communes incluses dans l'arrondissement de Thann-Guebwiller et 27 communes dans l'arrondissement de Colmar-Ribeauvillé. Le bureau centralisateur est situé à Wintzenheim.

Composition[modifier | modifier le code]

Composition jusqu'aux élections départementales de 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Wintzenheim regroupait dix communes :

Représentation du canton de Wintzenheim au sein de l'arrondissement de Colmar et du département du Haut-Rhin.
Nom Code
INSEE
Superficie
km²
Population
hab. (2012)
Densité
hab./km²
Eguisheim 68078 14,13 1747 123,6
Herrlisheim-près-Colmar 68134 7,68 1808 235,4
Husseren-les-Châteaux 68150 1,2 490 408,3
Obermorschwihr 68244 1,59 364 228,9
Turckheim 68338 16,46 3723 226,2
Vœgtlinshoffen 68350 3,99 531 133,1
Walbach 68354 5,45 868 159,3
Wettolsheim 68365 8,86 1682 189,8
Wintzenheim 68374 18,97 7592 400,2
Zimmerbach 68385 2,26 877 388,1

Composition à compter des élections départementales de 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Wintzenheim comprend désormais les trente-cinq communes suivantes[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Wintzenheim
(bureau centralisateur)
68374 Colmar Agglomération 7 536 (2014)
Breitenbach-Haut-Rhin 68051 CC de la Vallée de Munster 836 (2014)
Eguisheim 68078 CC du Pays de Rouffach, Vignobles et Châteaux 1 738 (2014)
Eschbach-au-Val 68083 CC de la Vallée de Munster 364 (2014)
Griesbach-au-Val 68109 CC de la Vallée de Munster 754 (2014)
Gueberschwihr 68111 CC du Pays de Rouffach, Vignobles et Châteaux 838 (2014)
Gundolsheim 68116 CC du Pays de Rouffach, Vignobles et Châteaux 719 (2014)
Gunsbach 68117 CC de la Vallée de Munster 951 (2014)
Hattstatt 68123 CC du Pays de Rouffach, Vignobles et Châteaux 805 (2014)
Herrlisheim-près-Colmar 68134 Colmar Agglomération 1 802 (2014)
Hohrod 68142 CC de la Vallée de Munster 313 (2014)
Husseren-les-Châteaux 68150 CC du Pays de Rouffach, Vignobles et Châteaux 488 (2014)
Luttenbach-près-Munster 68193 CC de la Vallée de Munster 751 (2014)
Metzeral 68204 CC de la Vallée de Munster 1 105 (2014)
Mittlach 68210 CC de la Vallée de Munster 339 (2014)
Muhlbach-sur-Munster 68223 CC de la Vallée de Munster 738 (2014)
Munster 68226 CC de la Vallée de Munster 4 645 (2014)
Niedermorschwihr 68237 Colmar Agglomération 537 (2014)
Obermorschwihr 68244 CC du Pays de Rouffach, Vignobles et Châteaux 363 (2014)
Osenbach 68251 CC du Pays de Rouffach, Vignobles et Châteaux 888 (2014)
Pfaffenheim 68255 CC du Pays de Rouffach, Vignobles et Châteaux 1 392 (2014)
Rouffach 68287 CC du Pays de Rouffach, Vignobles et Châteaux 4 517 (2014)
Sondernach 68311 CC de la Vallée de Munster 641 (2014)
Soultzbach-les-Bains 68316 CC de la Vallée de Munster 743 (2014)
Soultzeren 68317 CC de la Vallée de Munster 1 137 (2014)
Soultzmatt 68318 CC de la Région de Guebwiller 2 372 (2014)
Stosswihr 68329 CC de la Vallée de Munster 1 345 (2014)
Turckheim 68338 Colmar Agglomération 3 750 (2014)
Vœgtlinshoffen 68350 CC du Pays de Rouffach, Vignobles et Châteaux 534 (2014)
Walbach 68354 Colmar Agglomération 876 (2014)
Wasserbourg 68358 CC de la Vallée de Munster 460 (2014)
Westhalten 68364 CC du Pays de Rouffach, Vignobles et Châteaux 979 (2014)
Wettolsheim 68365 Colmar Agglomération 1 694 (2014)
Wihr-au-Val 68368 CC de la Vallée de Munster 1 270 (2014)
Zimmerbach 68385 Colmar Agglomération 858 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
2013 2014
49 13549 078
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962 puis population municipale à partir de 2006[5])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du canton était de 49 078 habitants[6].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[7],[8][modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Jean-Baptiste Scheuch   Maire d'Herrlisheim (1830-1844)
1848 1852 Pierre Paul Jaenger[9] Socialiste
Saint-simonien
puis
Fouriériste
Médecin à Colmar
spécialiste des maladies des femmes et homéopathe
1852 1861
(décès)
Antoine Herzog[10]   Industriel (filateur de coton) au Logelbach
Conseiller municipal de Wintzenheim
1861 1870 Antoine Herzog[11]
(fils du précédent)
  Manufacturier au Logelbach
1919 1935
(décès)
Aloïse Meyer Association pour
la Nouvelle Alsace
Propriétaire à Wintzenheim
1935[12] 1940 Joseph Rossé UPR Député (1928 et 1932-1942)
Directeur politique du journal L'Alsatia
1945 1949 Léon Beyer MRP Viticulteur
Maire d'Eguisheim
1949 1955 Émile Floranc RPF puis
RS
Maire de Wettolsheim (1945-1965)
1955 1960
(décès)
Auguste Haeffelé MRP Fondé de pouvoir
Maire de Wintzenheim (1953-1960)
1960 1979 Robert Sibler UDR puis RPR Instituteur
Maire de Wintzenheim (1960-1972)
1979 2004 Pierre Knittel RPR puis DVD Maire de Wettolsheim (1977-2001)
2004 2011 Guy Daesslé[13] DVD puis UMP Agent général d'assurances
Maire de Wintzenheim (1995-2008)
2011 2015 Lucien Muller DVD Cadre retraité
Maire de Wettolsheim
Les données manquantes sont à compléter.

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Monique Martin   DVD Cadre supérieure de santé à la retraite, conseillère municipale de Munster
Vice-Présidente/rapporteure de la commission patrimoine immobilier, actions et territoires
2015 en cours Lucien Muller   LR Retraité
Maire de Wettolsheim
Vice-Président/rapporteur de la commission routes, voirie et infrastructures

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Monique Martin et Lucien Muller (Union de la Droite, 33,56 %) et Pierre Courtaux et Angélique Minoux (FN, 27,01 %). Le taux de participation est de 51,49 % (20 133 votants sur 39 104 inscrits)[14] contre 47,8 % au niveau départemental[15] et 50,17 % au niveau national[16]. Au second tour, Monique Martin et Lucien Muller (Union de la Droite) sont élus avec 64,98 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 50,46 % (11 732 voix pour 19 730 votants et 39 104 inscrits)[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externes[modifier | modifier le code]