Mirador (surveillance)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mirador et Tour de garde.
image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mirador à Sarajevo, pendant la guerre, en 1995.

Dans un contexte militaire ou carcéral, un mirador[1] est une tour d'observation destinée à surveiller une zone. On[Qui ?] parle aussi de tour de garde[réf. nécessaire] ou de tour de surveillance.

Tour de garde de la prison d'Alcatraz.

Le mirador peut servir à surveiller une frontière, une côte, un camp militaire, un camp de prisonniers de guerre, une prison, un camp de concentration, etc.

Les objectifs peuvent être variés : prévenir les sinistres (incendies) ou les attaques adverses, ou empêcher une évasion ou une intrusion.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'un mot catalan, portugais et espagnol signifiant « point de vue »

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :