Fausse braie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Braie.
La fausse braie du château de Brest.
En bas, la fausse braie protégeant l’entrée de la ville de Lectoure et du château des comtes d'Armagnac (plan de Mérian, XVIIe siècle).

Sur un rempart ou un pré-rempart, la fausse braie est un terre-plein ou un mur de soutènement entourant un camp fortifié.

Dans l'art de la fortification prémoderne, ce rempart se trouve entre le fossé et le rempart principal d'une forteresse. Il est disposé plus bas que le rempart principal pour pouvoir défendre celui-ci du fossé.

Une fausse braie peut être un simple réduit placé devant une porte pour la protéger d’un assaut direct.

Origine[modifier | modifier le code]

Elle était utilisée à l'origine dans la fortification bastionnée des Pays-Bas du XVIe au XVIIe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]