Barbette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Barbette du cuirassé Le Redoutable (1876, photographiée ici vers 1900).

En artillerie, un canon est en barbette lorsqu'il est sur une plateforme à ciel ouvert (par opposition à une casemate) et qu'il tire par dessus le parapet (et non à travers une embrasure dans la fortification. L'arme sera fréquemment montée sur un pivot pour tirer "tous azimuths" et peut porter un blindage complémentaire. L'arme et ses servants sont protégés des coups directs, mais non des coups indirects. Par extension, la barbette désigne le blindage qui les protège. Ce blindage est fixe, ce qui distingue la barbette de la tourelle (formule dans laquelle le blindage est lui aussi porté par le pivot). Il est souvent conique ; il peut être en débord ou en porte à faux pour gagner de la place (notamment sur un navire de guerre ou un avion).

Au cours du XIXe siècle, l'artillerie principale des navires fut déplacée des ponts inférieurs vers une position en barbette sur le pont principal, puis en tourelle (formule plus complexe, mais plus compacte, plus maniable, et offrant une meilleure protection). La barbette resta en usage pour une partie de l'artillerie secondaire.


Sur les autres projets Wikimedia :