Parapet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parapet à merlons arrondis surmontant les premier et deuxième niveaux du minaret de Kairouan, en Tunisie.

Un parapet, dans la langue courante, est synonyme de garde-corps, et désigne en particulier un mur à hauteur d'appui en bordure d'un toit qui sert à éviter les chutes de personnes.

Parapet dans les fortifications[modifier | modifier le code]

Au château de Kyrenia, Chypre.

Il s'agit d'une construction en pierre, souvent crénelée et sommant une enceinte militaire (courtine, muraille, tour et rempart). Il peut également s'agir d'une simple masse de terre élevée, en défense d'un ouvrage fortifié, telle une tranchée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :