Michel Vergoz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vergoz.

Michel Vergoz
Illustration.
Fonctions
Maire de Sainte-Rose
En fonction depuis le
(4 ans, 6 mois et 5 jours)
Élection
Prédécesseur Bruno Mamindy-Pajany

(11 ans, 11 mois et 26 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Ary Payet
Successeur Bruno Mamindy-Pajany
Sénateur

(6 ans)
Élection 25 septembre 2011
Circonscription La Réunion
Groupe politique SOC (2011-2017)
LREM (2017)
Conseiller régional de La Réunion

(13 ans, 7 mois et 11 jours)
Élection 15 mars 1998
Réélection 28 mars 2004
21 mars 2010
Successeur Gérard Perrault
Conseiller général de La Réunion

(6 ans, 11 mois et 19 jours)
Élection 27 mars 1994
Circonscription Canton de Sainte-Rose
Prédécesseur Alix Elma
Successeur Bruno Mamindy-Pajany
Biographie
Date de naissance (70 ans)
Lieu de naissance Saint-Denis (La Réunion)
Nationalité Français
Parti politique Parti socialiste
Profession Pharmacien

Michel Vergoz, né le à Saint-Denis (La Réunion), est un homme politique français.

Membre du Parti socialiste (PS), il est maire de Sainte-Rose de 1989 à 2001 et depuis 2015 et sénateur de 2011 à 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pharmacien de profession, également animateur de radio et fondateur en 1983 de Radio Est Réunion (RER)[1], il est élu maire de Sainte-Rose en 1989 (réélu en 1995) et conseiller général de La Réunion pour le canton de Sainte-Rose en 1994. Il perd ces deux mandats en 2001, battu aux élections municipales et aux élections cantonales par Bruno Mamindy-Pajany (divers droite)[2].

Conseiller régional à partir de 1998, il conduit la liste du PS aux élections régionales de 2010 à La Réunion, qui obtient 13 % des voix au premier tour et 19 % au second[3], alors qu’il avait refusé l’alliance avec la liste du président sortant Paul Vergès (PCR) entre les deux tours[4]. Il est réélu au conseil régional de La Réunion.

Tête de liste du PS aux élections sénatoriales de 2011 à La Réunion[5], il est élu sénateur le . Il renonce à son siège de conseiller régional le suivant en application de la loi sur le cumul des mandats[6].

Le , il retrouve ses fonctions de maire de Sainte-Rose à la suite d’élections municipales partielles — lors desquelles sa liste a obtenu 51,7 % des suffrages — consécutives à l’annulation par le Conseil d’État du scrutin de 2014[7].

Il soutient Manuel Valls pour la primaire citoyenne de 2017[8] puis Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle[9]. Entre les deux tours de l’élection, qui oppose Emmanuel Macron et Marine Le Pen, il se fait remarquer en découpant son passeport pour dénoncer la montée de l’extrême droite en France[10]. Peu après, il rejoint le groupe La République en marche (LREM) au Sénat[11]. Il ne se représente pas aux élections sénatoriales de 2017.

Michel Vergoz est candidat à sa succession aux élections municipales de 2020 à Sainte-Rose[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Michel Vergoz, animateur de radio Est Réunion », sur lotrinfo.re, (consulté le 7 janvier 2020).
  2. « Mamindy-Pajany éjecte Vergoz », sur clicanoo.re, (consulté le 7 janvier 2020).
  3. Ministère de l’Intérieur, « Résultats des élections régionales 2010 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 7 janvier 2020).
  4. « Le PS maintient sa liste à La Réunion », sur Le Figaro, (consulté le 7 janvier 2020).
  5. « Le conseil fédéral désigne Michel Vergoz », sur Imaz Press Réunion, (consulté le 7 janvier 2020).
  6. « Michel Vergoz démissionne de son poste de conseiller régional », sur Zinfos974, (consulté le 7 janvier 2020).
  7. « Sainte-Rose : Michel Vergoz reprend la tête de la mairie », sur linfo.re, (consulté le 7 janvier 2020).
  8. Adrien Sénécat et Pierre Breteau, « Primaire de la gauche : qui soutient qui au PS (et autour) ? », sur Le Monde, .
  9. « Présidentielle : Michel Vergoz votera pour Emmanuel Macron », sur Zinfos974, (consulté le 7 janvier 2020).
  10. « Michel Vergoz découpe son passeport pour alerter contre le danger Le Pen », sur Zinfos974, .
  11. « Michel Vergoz rejoint Les Républicains en Marche au Sénat », sur Zinfos974, (consulté le 7 janvier 2020).
  12. « Municipales à Sainte-Rose : Vergoz entre en campagne », sur clicanoo.re, (consulté le 7 janvier 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]